samedi, novembre 16, 2019

    ITW – Cédric CHAVET, Globetrailers “Les moments de partage sont importants et sources de motivation.”

    0
    ITW – Cédric CHAVET, Globetrailers “Les moments de partage sont importants et sources de motivation.”

    La France regorge de belles régions et nous arrivons pratiquement à toutes les situer. Maintenant si je vous dis Morvan à quoi pensez-vous, un souvenir de vacances, de la famille ou tout simplement vous vous posez la question en ce moment même. Mais le Morvan c’est où ? C’est lors de la découverte de cette région que j’ai pu rencontrer et découvrir Cédric Chavet durant nos sorties trail. Discret, cet amoureux de sa région et de sa passion pour le trail a accepté de se livrer un peu plus pour nous.

    WT: Bonjour Cédric et merci de nous accorder cette entrevue, alors qui est Cédric Chavet, peux-tu te présenter ?

    CV: Bonjour, je suis Cédric CHAVET, je suis né le 17/08/1975 dans une petite ville de Saône et Loire au passé Minier et industriel. A priori tout à fait en contradiction avec ma passion pour les sports Outdoor comme l’ultra trail. J’ai été militaire pendant 23 ans avant de me reconvertir dans le milieu de la remise en forme et suis maintenant le président de la société SAS CRYO2S. Un centre de cryothérapie corps entier près de Chalon sur Saône.

    WT: Depuis combien de temps cours-tu et comment es-tu venu au trail ?

    CV: Je cours depuis presque toujours. En effet, issu d’un milieu très modeste, je n’ai jamais eu la chance d’avoir de vélo. A l’âge de 8 ans, ma mère s’est retrouvée seule pour élever ses 3 garçons après un divorce, la course à pied était mon moyen de locomotion principal.

    J’ai toujours fait énormément de sport. J’en ai besoin pour évacuer…c’est mon équilibre ! Ensuite à l’âge de 18 ans, je m’engage dans les parachutistes à Carcassonne et la course à pied était le sport Matinal de prédilection. Je suis ensuite venu au trail par une envie profonde de courir seul dans de grands espaces naturels sur des terrains techniques et variés.

    WT: Nous nous sommes croisé au Morvan, parle nous de ta préparation l’hiver et l’été, Coach ou entraînement personnel ?

    CV: Effectivement, je suis licencié depuis 2008 au club de Morvan Oxygène. C’est un club avec un état d’esprit formidable et qui fait beaucoup pour les enfants. J’ai également de la famille dans le Morvan et il s’agit donc de l’un de mes spots les plus proches offrants de nombreuses possibilités d’entraînement. Droit dans le pentu dans les lignées de Sapins. L’hiver, c’est très compliqué pour moi de m’entraîner en Bourgogne car l’ultra trail est une discipline qui demande un gros volume et la météo est souvent humide et nous souffrons cruellement d’un manque de lumière. Le brouillard de la vallée de la Saône est bien connu…Je pars presque tous les weekends ou très régulièrement en montagne. Nous avons la chance d’être bien centré entre les Alpes, le Jura, le Massif Central. Je m’entraîne seul. Ami avec Antoine Guillon, Christophe Lesaux ou bien encore Renaud Rouanet et Benoît Girondel entre autres, je m’entraîne énormément à la sensation. J’ai appris depuis près de 35 ans à écouter mon corps.

    WT: À quoi ressemble tes entraînements, y incorpore-tu du vélo, natation, ski ou aucun de tout ça.

    CV: J’ai longtemps suivi des plans d’entraînement stéréotypés pour la CAP sur route notamment et cela ne me correspond plus. Je m’entraîne en croisant un maximum les activités entre CAP, VTT, , Cardio en salle, Biking, elliptique, rameur et ski l’hiver. Au total entre 20 et 30 heures hebdomadaires à concilier avec la vie de chef d’entreprise et familiale.

    WT: Comment organises tu ta saison de course?

    CV: J’organise ma saison de course après discussion avec ma moitié Cathy et avec les amis. Les conseils d’Antoine ou de Renaud et des autres sont importants et j’aime me retrouver sur les courses avec eux. Le Grand Raid de la Réunion étant souvent le point de mire et l’apothéose de la saison. Ce sera ma sixième Diagonale cette année. Nous choisissons également avec Cathy des courses à l’esprit familiale et conviviale dans des terrains de jeux naturels exceptionnels. Je suis quelqu’un de plutôt fidèle aux organisateurs que j’apprécie. Me confronter aux meilleurs de la discipline est également très important sur un plan sportif.

    WT: Côté alimentation, simple ou compliqué ?

    CV: Côté alimentation, c’est très compliqué car j’habite un haut lieu de la gastronomie française. Notre milieu rural et agricole aime la bonne bouffe…Je suis quelqu’un de très gourmand. C’est donc compliqué de refuser les bonnes entrecôtes cuisinées au beurre de mon beau papa (éleveur de Charolais à la retraite ) mais je m’y oblige et je suis une alimentation variée et de sportif sans excès. J’ai simplement supprimé le lactose et les matières grasses animales. C’est donc exclusivement des légumes, légumineuses, fruits, yaourts et boissons végétales, Riz et pains de céréales complètes. Bien sûr j’aime boire une bonne bière de temps à autre. C’est important pour le moral car beaucoup de sportifs développent des troubles alimentaires.

    WT: Pour toi le mot trail que représente-il ?

    CV: Le mot Trail représente une course rustique et conviviale. Un parcours technique avec un minimum de dénivelé et de kilomètres à travers des paysages naturels exceptionnels.
    Je regrette un peu une certaine dérive…On ne doit pas confondre le Trail avec une course nature ou une randonnée. C’est mon point de vue.

    WT: Ton meilleur souvenir de course?

    CV: Difficile de répondre à cette question car mes souvenirs de courses sont souvent très bons et inoubliables mais mon arrivée main dans la main avec Antoine Guillon et Patrick Bohard sur la Transmartinique pour ma première victoire sur un Ultra ainsi que mon arrivée commune avec Renaud Rouanet l’année dernière lors de notre victoire sur le grand Raid 6666 Occitane. Ma dixième place sur la Diagonale des fous 2017 reste également un grand moment de partage avec ma famille en assistance.

    WT: Ton pire souvenir en course ?

    CV: Mon pire souvenir reste peut-être mon abandon aux 110km de la Diagonale des fous l’année dernière suite à une contracture musculaire au quadri droit alors que j’étais 5eme et en forme.

    WT: Qu’apporte la cryo à un traileur ?

    CV: La Cryothérapie corps entier en immersion totale apporte aux sportifs et donc aux trailers, une légère augmentation de la VO2Max, une limitation du stress oxydatif et de l’inflammation post entraînement ou post compétition et donc la possibilité d’augmenter la charge de travail sans se blesser. Prévention des tendinites ou autres. Elle améliore également le sommeil même si je n’en ai pas particulièrement besoin et participe à maîtriser mon poids avec une dépense énergétique importante lors de chaque séance (entre 700 et 1000kcal).

    WT: Quelle est ta plus grande motivation et qui te pousse à te dépasser sur chaque course ou à l’entraînement ?

    CV: Ma plus grande motivation c’est de pouvoir me lever chaque jour et pratiquer une activité qui le passionne. J’ai la chance d’être en bonne santé et encore en forme et plutôt performant à 44 ans donc je continue… Les moments de partage lors des courses sont aussi très importants et sources de motivation.

    Le soutien de ma moitié et de ma famille et amis me motive énormément.

    WT: Si je te dis challenge et GR10 fin juillet, tu peux nous en dire plus ?

    CV: Le projet GR10 est le projet de Pascal Blanc qui tentera fin juillet début août, d’établir un record de la traversée des Pyrénées de Banyuls à Hendaye après les 650km de sa grande traversée des Alpes. Je l’accompagnerai en tant que Pacer sur les 5 premiers jours.

    La période qui arrive va être particulièrement chargée pour moi. Deux ultras particulièrement technique et rustique en 15 jours. Ce sera un test particulier que je n’ai jamais osé car la période de récupération est vraiment minimale. J’ai déjà remporté ces deux Ultras 6666 Grand Raid Occitane en 2018 et Transkarukera Guadeloupe en 2015 alors je sais à quoi m’attendre mais ce challenge sera intéressant. Bien-sûr j’intègrerai un protocole de récupération avec des séances de Cryothérapie bi quotidienne à raison de 10 jours couplé à des soins de thérapie manuelle. Ensuite ce sera une ascension du Mont-Blanc par les 3 monts avec deux potes. Romain Olivier Athlète et Benoyte GI
    Trop hâte !!!!

    Portrait Chinois:

    • Si tu étais un animal, tu serais …un lion car c’est mon signe Astrologique et j’aime cet animal majestueux.
    • Si tu étais une couleur, tu serais …le bleu comme la couleur du ciel lors du beau temps, de la mer mais aussi du Team Globetrailers auquel j’appartiens ou du logo de notre centre de Cryothérapie Cryo2s
    • Si tu étais une chanson, tu serais… une chanson de France Gall ou Balavoine.
    • Si tu étais un trail, tu serais…La Diagonale des fous
    • Si tu étais un objet, tu serais…Une paire de baskets
    • Si tu étais un film, tu serais…Le Pont de la rivière Kwaï
    • Si tu étais un fruit, tu serais…Une mangue
    • Si tu étais un sport, tu serais…La course à pied

    Merci à toi. A bientôt

    nunc tempus Curabitur fringilla adipiscing luctus Lorem velit,