mercredi, juillet 8, 2020

    TEST – Courir sur un nuage avec les Cloudflow by On Running

    0
    TEST – Courir sur un nuage avec les Cloudflow by On Running

    Courir sur un nuage ! C’est ce que nous promet la marque suisseOn-Running” avec sa deuxième version de la Cloudflow. Destinée à la pratique sur route et piste, la Cloudflow combine les technologies CloudTec (les coussinets si caractéristiques des chaussures On) et Speedboard (la semelle intermédiaire qui renvoie l’énergie) déjà présentes sur le modèle précédent avec sa nouvelle mousse Hellion pour un résultat qui combine un amorti important et un retour d’énergie optimal.

    Fiche technique

    • Utilisation : Entraînement rapide, compétition, 10 km, semi-marathon, marathon, séance au seuil, longues sessions à intervalles
    • Terrain : route/piste
    • Drop : 6 mm
    • Poids : 235g en pointure 42
    • Prix : 149,95 €
    • Coloris : Rust/Limelight, Citrus/Sea, Black/Asphalt pour les modèles masculins, Guava/Dustrose, Violet/Tide, Rock/Rose pour les modèles féminins.

    Premiéres impressions  “Alors promesse tenue ?

    A l’ouverture de la boîte, la première chose qui frappe, c’est le look de la bête. Fidèle à l’esthétique de la marque avec sa semelle impressionnante et toute en rondeur due à la technologie Cloudtec, la Cloudflow ne laisse pas indifférent. J’ai été totalement séduit par le coloris rust/limelight, la couleur rouille/terre battue est du plus bel effet et si on se savait pas que la Cloudflow est destinée à l’entraînement rapide, elle ne dépareillerait pas comme chaussure sportswear moderne.


    Ensuite viennent les petits détails : surpiqûre élégamment placée, premier œillet des lacets qui reprend le logo de On, drapeau helvétique et devise : «swiss engineering». Oui, il ne s’agit que de points esthétiques mais qui témoignent d’un grand soin apporté à la conception du produit. A cela vient s’ajouter une sangle élastique pour le maintien des lacets sur le dessus du pied. On l’a à peine chaussée que cette chaussure respire la qualité.

    En pratique

    Premier test : un circuit court sur route, histoire de vérifier les qualités de la Clouflow sur une sortie un peu véloce. Les premières foulées attestent déjà d’un grand confort, ce qui peut surprendre pour un modèle prévu pour la vitesse, et déjà de qualités de renvoi d’énergie intéressantes. Les dix-huit éléments Cloud ne sont pas là que pour le look. Mais le meilleur arrive quand on attaque vraiment, sur des 200 ou 400m par exemple. Le retour d’énergie est tel que j’ai été surpris la première fois : on est vraiment propulsé vers l’avant. La combinaison Cloudtech/Speedboard/Hellion fait merveille.

    Oui mais si on augmente la distance ? Cette fameuse mousse et ces éléments se vont-ils pas finir par s’écraser et ne plus remplir leur office ? Eh bien non, après 10km, le confort et la réactivité sont toujours présents. Les coussinets Cloud s’adaptent à votre foulée : à fréquence élevée sur l’avant-pied ou médio-pied, la chaussure vous propulse mais si, la fatigue aidant, l’attaque talon devient plus fréquente, elle vous protège. Même constat sur une distance semi-marathon, les qualités de la Cloudflow ne faiblissent pas.

    On notera que le contrefort, la zone de la chaussure entourant le talon, est assez rigide, ce qui augmente la stabilité de la foulée sans qu’aucun frottement ne soit à déplorer.
    Pas de soucis d’accroche sur route mouillée, les rainures des éléments Cloud font bien le boulot. Les aléas météo du printemps m’ont donné l’occasion d’essayer !

    En détails

    La configuration de la semelle peut poser question quand aux cailloux qui pourraient s’y coincer et interrompre une belle séance de fractionné sur route. J’ai cherché les ennuis en multipliant les courses dans des zones avec graviers et je n’en ai retenu que très peu en 150km mais quand ça arrive, c’est sincèrement agaçant. On va dire que les sorties natures/routes de campagne ne sont pas le fond de commerce de la Cloudflow et qu’on la réservera plutôt pour du bitume où elle pourra faire valoir ses qualités.

    En conclusion

    A l’exception de ce petit bémol, cette seconde génération de la Cloudflow tient toutes ses promesses ! A la recherche d’un bon compromis entre confort et dynamisme, le tout associé à un look d’enfer ? La Cloudflow de On est faite pour vous !

    risus. commodo ipsum elit. ultricies dolor. ut leo.