9ème édition de la Salomon GORE-TEX®MaXi-Race, retour sur 3 jours de courses

De la pluie, du vent, du soleil, de la chaleur et de la boue… tous les ingrédients d’une météo des quatre saisons ont été réunis pour cette 9ème édition de la Salomon GORE-TEX®MaXi-Race.

Autour du Lac d’Annecy, tous les passionnés : des élites internationales aux milliers d’amateurs, des plus petits aux plus grands… ont conforté, une fois de plus, la toute première place de la MaXi-Race dans les grands rendez-vous du trail.

Sur le MaXi-Village, coureurs, accompagnants… étaient nombreux et tous ont contribué à faire de ce week-end un très bel événement tout à la fois relevé, populaire, ouvert et convivial… à l’image de ses organisateurs.

© David Gonthier

Vendredi 24 mai

La ShortRace  16 km / 950 D+

Première étape de la Coupe de monde de course de montagne, les meilleurs mondiaux étaient présents. Après seulement 1h15 de course, Andrew Douglas (GB), franchit la ligne d’arrivée en trombe, dans un temps record, suivi de très près par Andy Wacker (USA) et le Kenyan Robert Panin Surum.

Chez les femmes, c’est une belle victoire kenyane aussi avec Lucy Wambui Murigi, devant l’Irlandaise Sarah Maccormack et la première Française Iris Pessey.

Les chiffres :

  • Nombre de partants : 652 dont 192 femmes (29,45 % des partants) 
  • Nombre d’arrivants : 644 (98,77 % des partants) dont 187 femmes (29,04 % des arrivants)
  • Nombre total d’abandons : 8 (1,23 % des partants)
© Cyrille Quintard

Samedi 25 mai

La MaXi-Race  82 km / 5 200 m D +

Après une 3ème place en 2016 et une 2ème en 2017, c’est enfin sur la première marche du podium que monte un Michel Lanne (FR) en très grande forme. C’est avec 20 minutes d’avance que Michel passe la ligne d’arrivée devant Vincent Viet (FR) et Nicolas Duhail (FR).

Chez les dames, la Française Marion Delespierre, 3ème sur le 90 km du Mont-Blanc et 15ème de la TDS® en 2018, signe sa première grande victoire, finissant 23ème au scratch. Le podium féminin est ensuite complété par Isabelle Dragon (FR) et Virginia Olivero (ITA).

Les chiffres :

  • Nombre de partants : 1 770 dont 135 femmes (7,63 % des partants)
  • Nombre d’arrivants : 1 290 (72,88 % des partants) dont 94 femmes (7,29 % des arrivants)
  • Nombre total d’abandons : 480 (27,12 % des partants)
Unai Dorronsoro Unai © David Gonthier

LUltraRace – 115 km, 7 000 m D+

Jason Schlarb (USA) et Unai Dorronsoro (ESP) forment, pour la deuxième partie de course, le duo de tête et en profitent pour asseoir leur avance sur les autres coureurs, après l’abandon de François d’Haene autre favori, suite à une cheville foulée. Petit à petit, l’Espagnol Unai Dorronsoro creuse l’écart et finit par remporter la victoire avec une avance 15 min.

La première femme, Ildiko Wermescher, hongroise de 54 ans, passe la ligne d’arrivée un peu moins de 4h00 plus tard, et se classe 39ème au classement général.

Les chiffres :

  • Nombre de partants : 936 dont femmes : 38 (4,06 % des partants) 
  • Nombre d’arrivants : 644 (68,80 % des partants) dont 27 femmes (4,19 % des arrivants)
  • Nombre total d’abandons : 292 (31,20 % des partants)

Femina-Race

Virginie Caillaud remporte la course en 1h51, suivie par Djamila Bengueche et Sandrine Motto-Ros.

Les chiffres :

  • 499 participantes dont seulement 2 abandons (0,42 % des partants)

MaXi-Orientation

Damien Berguerre courant pour STAPS Chambéry remporte la victoire avec 30 minutes d’avance sur l’équipe des Gnolus et ARVIS Team.

Les chiffres :

  • Nombre de partants : 165 équipes 
  • 67 équipes finishers soit 92,77 % et 6 abandons (7,23 %)
Marine-Quintard-vainqueur-femme © David Gonthier

Dimanche 26 mai

La Marathon-Race – 40 km, 2 500 m D+

C’est un podium 100 % français pour la Marathon-Race, course comptant pour la deuxième étape de la Golden Trail National Séries. 

Adrien Michaud passe la ligne d’arrivée après 3h39 de course et devance de 6 minutes Kevin Vermeulen et Arnaud Bonin. Tandis que du côté des femmes c’est en 4h45 que Marine Quintard termine la course et emporte la victoire suivie de très près par Lucie Jamsin et Julia Rezzi.

Les chiffres :

  • Nombre de partants : 1 991 dont 385 femmes (19,34 % des partants)
Adrien Michaud © David Gonthier

La XL-Race – 81 km, 5 200 m D+ en deux jours

Après deux jours de course, c’est finalement l’italien, Francesco Cucco, grand vainqueur de l’Ultra-Race 2018, qui la remporte. Les deux Français, Sylvain Perrin et Julien Triollier arrivent 15 minutes après lui.

C’est une course serrée qui se joue pour les femmes avec un podium final composé de Magali Doucende Favaro (FR), et Silvia Felt (DE), et Claire Le Pors (FR)

Les chiffres :

  • Nombre de partants : 340 dont 57 femmes (16,76 % des partants)
© David Gonthier

La XXL-Race – 117 km7 220 m D+ en deux jours

La première journée pluvieuse n’aura pas réussi à ralentir les coureurs qui finissent aujourd’hui sous un soleil éclatant. C’est ensemble que Germain Grangier (FR), vainqueur de la précédente édition de la MaXi-Race et Clément Molliet (FR) passent la ligne d’arrivée. Mais Germain, ayant fait un meilleur temps la veille, remporte la victoire. Le podium est complété par Michel Detre (FR).

Jocelyne Amar Delapierre (FR) termine ses 2 jours de course pour le déjeuner avec un total de 22h, 49 mm de course. Marie Felix et Pascale Sterdyniak complètent le podium.

Les chiffres :

  • Nombre de partants : 129 dont 5 femmes (3,88 % des partants)

MaXi Enfants

Et 266 enfants ont participé comme les grands,  aux Mini Race !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here