Beau temps pour les basques sur l’Ultra-Race ! Michel Lanne : MaXi-Race, 3, 2 et 1 !

Ultra-Race, une course à rebondissements

La journée, qui a débuté avec un premier départ à 00h00 pour l’Ultra-Race, a été bien longue pour de nombreux coureurs… Ils étaient 936 partants, dont 38 femmes, à s’élancerpour 115 km et 7 000 m de D+, sous un ciel qui a hésité toute la journée, entre soleil et pluie.

Sur la première ligne, les favoris échangent et profitent de ces derniers moments de calme.

François d’Haene (FR), Jason Schlarb (USA), Andrea Macchi (IT), Kazufumi Ose (JP), tous pouvaient prétendre à une place sur le podium. Partis groupés et à une bonne allure durant la première partie de course, la surprise est venue vers 6h00 du matin avec l’abandon du favori François d’Haene. François a donné très vite des nouvelles rassurantes via Facebook : 

« Le début de course se déroulait à merveille avec de très bonnes sensations mais sans doute un peu trop de relâchement dans la seconde grosse descente et la cheville qui part… Résultat, une entorse, pas trop grave j’espère, mais qui me faisait trop souffrir et trop compenser pour envisager de poursuivre sur les 70 km de course restant. J’ai essayé de voir comment cela évoluait pendant une dizaine de km, car je n’aime vraiment pas arrêter une course et encore moins quand on est en tête de celle-ci,mais c’était trop douloureux et trop risqué pour la suite de la saison. Désolé pour ce suivi écourté et aussi pour le staff et les organisateurs de la course qui étaient à fond avec nous durant toute cette nuit… »

© David Gonthier

Jason Schlarb et Unai Dorronsoro (ESP) en profitent pour, en duo de tête, prendre une large avance. Mais là, l’organisation constate une erreur de parcours avec une coupe de sentier qui leur a fait gagner 15 min. Afin de garantir l’équité sportive, les deux coureurs respectent un Stop & Go, d’une durée équivalente au 2ème ravitaillement à Giez. Malgré tout, leur avance est large et ils repartent toujours en tête. Au Pas de l’Aulp (km 92), Unai précède Jason de 5 min, et continue à creuser l’écart jusqu’à la ligne d’arrivée. 

« J’ai commencé doucement pour me préserver, laissant les autres devant. Alors que Jason avait un coup de moins bien, j’ai pu attaquer en descente… J’aime la boue – je suis basque – les montagnes et les beaux paysages… donc je me suis senti bien. »

© David Gonthier

MaXiRaceLanne, 3e, 2nd et 1er !

Le départ a sonné à 3h30 ce matin – même heure que les Championnats du Monde de 2015 – pour les 1 771 partants, dont 135 femmes, avec l’espoir d’un lever du soleil en haut du Semnoz… Si le soleil n’était pas au rendez-vous, ce matin, le public était bien là !

Au sommet de la première grande montée, en haut du Semnoz, ils étaient encore nombreux à mener un rythme d’enfer : Michel Lanne (FR), Vincent Viet (FR), Canhua Luo (Ch), David Hauss (FR), Nathan Jovet (FR). Très vite, Michel Lanne prend la tête jusqu’à la ligne d’arrivée et accroche sa première victoire, ici à Annecy, après une 3ème place en 2016 et une 2ème en 2017.

« Jai eu de supers sensations tout le long et aujourdhui, jétais plus à laise dans les descentes que mes compatriotes. Dès la descente du Semnoz jai pu creuser lécart Ensuite, tout seul devantne sachant pas trop les écarts avec mes poursuivants, cest au mental que cela se joue. Dans la dernière descente du Mont Veyrier, que je connais très bien, jai tout donné, pensant toujours que je pouvais encore être rattrapé ! »

Vincent Viet passe la ligne 20 minutes plus tard, suivi de Nicolas Duhail (FR).

Chez les dames, la française Marion Delespierre, 3ème sur le 90 km du Mont-Blanc et 15ème de la TDS® en 2018, signe aujourd’hui sa première grande victoire en 10h57. Tout le long de la course en tête, et 23ème au scratch, elle n’a cessé de remonter et a fini à 15 km/h dans le dernier kilomètre ! 

« Je suis heureuse car j’ai eu un gros coup de moins bien au km 60. Les descentes techniques du parcours m’ont cassé les jambes et j’ai eu du mal à gérer. J’ai compris que je pouvais gagner à Veyrier et je suis heureuse de ma performance car je m’étais fixée le top 5 ! » 

Isabelle Dragon (FR) et Virginia Olivero (ITA) complètent le podium

 Temps et classements finaux sur https://maxirace.livetrail.net/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here