vendredi, juillet 19, 2019

    TEST – Asics TRABUCO 7 une tenue irréprochable pour de longues distances

    0
    TEST – Asics TRABUCO 7 une tenue irréprochable pour de longues distances

    Asics revient fort en ce début d’année avec la nouvelle Fuji Trabuco version 7. Nul besoin de vous parler de la marque Japonaise avec des Ambassadeurs comme Xavier Thévenard triple vainqueur de l’UTMB qui a participé à l’élaboration de cette dernière né de la marque, Benoit Girondel vainqueur du Grand raid de la Réunion ou encore Sylvaine Cussot.

    Nous avons tous eu au moins une fois un modèle de la marque. Pour la plus part d’entre nous il s’agit d’un modèle plus typé route. Quand on sonde un peu le monde du trail sur la chaussure que vos portez en course, Asics n’est pas dans les premières réponses et pourtant la marque s’inscrit dans la durée avec son modèle phare de la gamme Trabuco.

    Pour ma part ce fut ma première marque sur trail avec les Asics gel trabuco 14. Je ne vous cache pas que j’étais impatient et séduit à l’idée de découvrir la dernière née de la gamme fuji trabuco .

    Fiche technique

    • Poids : 330 g
    • Drop : 8 mm (Homme : 20/12 / Femme : 19/11)
    • Talon en gel
    • Couche d’amorti intermédiaire FlyteFoam Lyte
    • Semelle de propreté en EVA
    • Mousse SpEVA Lasting pour une absorption accrue des chocs
    • Stabilité Duomax
    • Semelle extérieure adhérente ASICS
    • Crampons multi-directionnels
    • Languette couvrante ASICS
    • Nouvelle plaque de protection anti-projections
    • Structure en mesh ouvert pour une respirabilité accrue
    • Prix de vente : 140 €

    Premières impressions

    En attendant de réceptionner les shoes, et ne sachant pas quel serait le coloris de la gamme je vais recevoir, je regarde les différents modèles sur internet.

    “Je craque littéralement sur le modèle gris et bleu.”

    Même si au final cela n’a pas d’importance, j’étais surtout impatient de les découvrir. A la réception du colis c’est comme un enfant à noël que j’ouvre la boite et là c’est le modèle gris et bleu que j’ai entre les mains. Entre joie et excitation, je sens que cette chaussure veut être chaussé et de taper du kilomètre.

    En effet son look de baroudeuse avec ses crampons agressifs ne font pas dans la dentelle. Le jeu est clairement annoncé et cette Gel Fuji Trabuco 7 malgré son gabarit bien prononcé, un peu raide qui peut sembler lourde veut du terrain technique, du relief,  et de la boue.

    En regardant plus en détail je remarque que mes pieds seront bien protégés, du talon jusqu’à la pointe.

    Un gros point d’amélioration sur la semelle extérieur avec la languette de protection et le mesh qui semble robuste et sécurisant avec son pare pierre.

    “Tout cela met en confiance pour les sorties à venir.”

    En détail

    Quand la plupart des marques font le choix de se rapprocher de modèles avoisinant les 300 grammes, Asics reste sur ce qu’elle sait faire avec une gamme protectrice annonçant 330g.

    Son drop de 8mm associé à ses crampons et son look de baroudeuse retiennent plus l’attention que son poids. Avec cette nouvelle version Asics met un bon coup de pinceau aux versions précédentes.

    L’accent est clairement mis sur la semelle, le confort et son amorti.

    Le pied trouve sa place assez vite après un bon ajustement et est bien couvert. La tige est robuste et on se sent en sécurité. Je retrouve le cache lacet avec une nouveauté au niveau de la languette qui est cousue sur la tige. Le choix du coloris gris et bleu est très sympa néanmoins j’aurais préféré une autre couleur pour les lacets.

    En pratique

    Le best seller de la marque s’inscrit dans la lignée de la gamme. Après quelques kilomètres c’est la polyvalence de cette chaussure qui ressort.

    Cette chaussure est faite pour de la longue distance, confortable et solide. Son poids reste dans la tendance haute des gammes trails  et ne se fait pas ressentir.

    Ayant un gabarit très lourd, je l’ai testé sur tout type de reliefs escarpés et, elle me conviennent parfaitement. Le pied est bien en place après un bon réglage des lacets.

    Je trouve les lacets un peu court mais une fois bien réglés et rangés dans sa poche de rangement, je n’ai pas eu de soucis sur toutes mes sorties. Une couche de tissu protectrice présente sous les lacets et cousue sur la tige empêche les cailloux et débris de pénétrer dans la chaussure.

    Les orteils ont assez de place, attention néanmoins à ceux qui ont un coup de pieds assez fort, on peut se sentir un peu à l’étroit.

    Le nouveau renfort amélioré au niveau des orteils avec la plaque de protection anti-projections en résine et le mesh résistant sans couture assure à l’avant du pied une protection à 360°.

    Le pare pierre est bien présent et remonte bien sur l’avant du pied laissant de la place à l’inscription de la marque. L’empeigne en TPU offre au pied un bon maintient et une bonne mobilité au déroulé du pied.

    La semelle intermédiaire avec son Rearfoot GEL Cushioning System et le Duomax offre une répartition du gel aux endroits stratégique ce qui permet à chaque impact une absorption des chocs et un bon retour de l’énergie dans la foulée.

    Dès que je met un peu de vitesse elle répond assez bien. Elle reste dynamique malgré son poids et sa rigidité. Même si sur de courtes distances pour des coureurs rapide ça ne sera  pas le modèle de premier choix.

    Le point fort de ce modèle n’est pas son dynamisme mais sa semelle extérieur ASICSGRIP OUTSOLE avec ses gros crampons multi directionnels. Ce qui n’est pas habituel pour les Trabuco chez Asics. La nouvelle semelle extérieure brevetée par ASICS possède une excellente accroche sur terrain gras et même dans la neige. Malgré de gros crampons on n’a pas  d’accumulation de boue sous le pied. On se sent en sécurité et elle permet une attaque du talon sans aucun problème dans les descentes avec un pied bien maintenu dans le chaussant.

    La présence du gel dans la partie du talon permet de bien absorber les chocs.  Dans les montées, les crampons offrent une bonne traction sans pertes d’adhérence et s’adaptent bien aux différents terrains même les cailloux ne se font pas ressentir. La semelle intermédiaire  FLYTEFOAM LYTE offre une mousse légère sur tout le long de la chaussure et assure ainsi un bon amorti.

    La transition sur les parties plus roulantes n’est pas désagréable. Le confort de cette chaussure permet de faire pas mal de kilomètre dans les sous bois et chemins mais il ne faudra pas abuser du bitume.

    En conclusion

    La Fuji Trabuco 7 conviendra aux plus grand nombre de coureurs qui ne peuvent pas avoir trois ou quatre modèles différents dans son placard. Elle est idéal pour des coureurs lourds recherchant une chaussure polyvalente, relativement stable et très confortable.

    Elle n’a pas un point fort qui se démarque plus qu’un autre, ce qui lui confère une certaine homogénéité. Malgré son poids, sa robustesse est parfaite pour un coureur qui voudra s’aligner sur de la longue distance. On est clairement à l’opposé d’une chaussure minimaliste et très dynamique mais sa polyvalence et son accroche avec ses crampons résistants à l’abrasion sur tout type de terrain en font une chaussure très agréable à porter.

    dolor. ultricies ipsum porta. Phasellus elit. vel, eget commodo Donec