Marathon des Sables 2019 – Etape 4

0
314
MDS 2019 étape 4

“Une belle journée pour visiter le désert”

Aujourd’hui c’est l’étape longue, le “juge de paix du MDS”. Beaucoup de coureurs craignent à juste titre cette étape, d’autres l’attendent car ils savent pouvoir y faire la différence. 76K de désert, avec un “Cut Off” de 35h00. Les cinquante premiers coureurs du classement général partiront dans une seconde vague avec 3h00 de décalage. Donc ce matin, c’est “gros petit déjeuner” et hydratation.

MDS 2019 étape 4

L’orga nous annonce de très fortes températures… J’espère donc ne pas trop trainer sur les deux premiers “check points” (12K puis 24K), car il fera encore frais. Puis marcher sur deux CP et peut-être si les jambes l’acceptent, avec la fraicheur de la fin de journée, repartir en trottinant jusqu’à l’arrivée…. Voilà mon plan de bataille!

MDS 2019 étape 4

Tout le monde traine un peu à rejoindre la ligne de départ… Nous voilà parti pour une belle grande “balade”..

MDS 2019 étape 4

La première partie est comme souvent très roulante. Je fais chemin avec Greg. On avance bien, avec une première difficulté au kilomètre 5 et une belle bosse à monter. La vue est splendide sur le désert. Puis nous traversons un village, “Jdaid“. Comme à chaque fois les enfants sont là à nous encourager sur le bord du chemin. Puis nous passons le Djebel El Abeth, pas très élevé, mais les jambes le sente tout de même bien passer! Penché en avant, les mains sur les cuisses, le souffle est court.

MDS 2019 étape 4

CP1, 12,7K, deux bouteilles d’eau et trois cachets de sel.. J’augmente la dose de sel, car mes vêtements sont tout blancs. La piste à partir de là, reste très roulante, avec quelques passages sableux, mais rien de bien méchant. J’en profite pour garder une bonne cadence, car je crains vraiment les fortes températures de l’après- midi…Alors tout ce qui est fait ce matin, ne sera pas à faire en plein soleil.

MDS 2019 étape 4

CP2, 25,6K… Toujours deux bouteilles d’eau et trois pastilles de sel. A partir de là je vais ralentir. J’alterne la marche et la course. 1K en courant puis 500m en marchant! Bon, ca se transforme rapidement en 10′ en marchant, puis 10′ en courant.

MDS 2019 étape 4

Le soleil tape vraiment fort.

Je me force à manger, mais l’appétit n’est pas vraiment là. Je ne cherche même pas à savoir le gout de la barre! On récupère des gros passages sableux, très mou. Puis nous passons un ancien lac salé. Ça me rappel l’Ultra Mirage en Tunisie l’année dernière…. (une très belle préparation, pour découvrir le Sahara, la chaleur, le sable…).

MDS 2019 étape 4

  Nous passons de nouveau un Djebel. L’ascension est difficile mais la récompense visuelle est époustouflante au sommet. Un groupe de jeunes adolescents est à l’ombre d’un arbre, ils nous regardent passer avec un air amusé.

MDS 2019 étape 4

CP3, 37,7K. Je recharge rapidement les bidons et décide de marcher pour ne pas “exploser”. La fatigue est bien présente et la chaleur me cloue au sol! Nous longeons une piste poussiéreuse. C’est un vrai four. Un groupe de coureurs français passe à mon niveau et m’encourage à accrocher le wagon. Dans un premier temps je dis ne pas pouvoir…mais je me reprends immédiatement. Je sais qu’il n’y a rien de pire que de rester seul dans ces moments. J’accroche le pas. Pas évident, mais j’arrive à suivre. Discuter fit beaucoup de bien, nous alternons marche et course avec un très bon rendement (nous remontons régulièrement d’autres coureurs).

MDS 2019 étape 4

Vient enfin le CP4. 50K de fait.

Le vent s’est levé, nous sommes dans une petite tempête de sable. Notre petit groupe s’arrête pour manger un peu. Objectif, 15min max de pause. À ce moment, les premiers de la seconde vague passent le CP… Impressionnant! En tête Mohamed EL MORABITY, suivi de Julien CHORIER et de Rachid EL MORABITY…

MDS 2019 étape 4

Nous repartons vers le CP5, la chaleur commence à baisser. Nous en profitons pour augmenter la cadence. Le soleil se couche le long d’un Djebel sur notre gauche. Au loin on aperçoit une palmeraie. Je commence enfin à profiter du moment présent, je retrouve une foulée efficace. Il est temps d’accrocher les bâtons lumineux au sac et de sortir la frontale.

MDS 2019 étape 4

Nous arrivons de nuit au CP5.

Là nous attend un thé à la menthe et des transats….Petit bonheur simple. Je me pose pour profiter un peu. Je retrouve Vincent GAUDIN et Damien DOUVRY. Damien est dans le dur! Il est parti dans la seconde vague, c’est un “costaud“. Je lui propose de repartir avec lui, histoire de l’aider à se relancer! Nous faisons donc route commune. La fraicheur de la nuit et certainement le rythme bas que j’ai gardé sur l’après midi, me permettent d’accélérer et de maintenir un très bon rythme. Damien et moi remontons beaucoup de coureurs. Le terrain relativement peu technique ( à l’exception d’une dune monstrueuse) nous permet de bien dérouler.

MDS 2019 étape 4

Mon choix de frontale est top… Une Go’Lum, avec un mode d’éclairage intelligent. Le relief ressort super bien, et le faisceau me permet d’anticiper mes poses de pieds. Nous parvenons au CP en un tout petit plus 1h00 (1h00 – 10K…, ça c’est fait).

Dernière partie.

5K, puis retour au “bercaille”. Damien accuse un peu le coup, mais on ne lâche rien. Nous partons immédiatement, pas de pose. De l’Oued, du sable…puis enfin le plateau caillouteux.

“Nous voyons l’arche.”

D’après mon GPS, il nous reste 2K. Quand tout d’un coup j’aperçois un serpent devant moi… Trop tard, ma foulée est déjà lancée…mon pied vient juste atterrir sur sa tête… Bon, je vous passe les détails du bruit… Le serpent n’a rien senti! Mais quelle frayeur, j’en ai les jambes qui tremblent! Damien me fait signe…tant pis, il faut repartir! Un dernier sprint et nous voilà sous l’arche.

MDS 2019 étape 4

Quel plaisir de se retrouver ensemble sous cette arche! Nous prenons le traditionnel thé et refaisons notre étape. Il est temps d’aller manger et de se coucher. Demain journée de repos, pour récupérer un peu de cette belle balade!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here