mardi, juillet 23, 2019

    ITW – Nicolas ROLLET “L’EXTREME PIC’HARD, le confort ici.. n’existe pas!”

    0
    ITW – Nicolas ROLLET “L’EXTREME PIC’HARD, le confort ici.. n’existe pas!”

    L’EXTREME PIC’HARD est une épreuve peu banale, elle fera appel au surpassement de soi, de nuit, en forêt, à la saison d’hiver. Fini les épreuves avec des conditions idéales, sors de ton confort et viens te confronter à L’EXTREME PIC’HARD qui aura lieu le samedi 2 mars avec un départ à 15km autour Crépy-en-Valois (60), entre 19h00 et 22h00.

    Le confort ici.. n’existe pas.

    Retour à l’origine du trail running !

    •  Pas de ravitaillement, mais une soupe chaude à l’arrivée !
    •  Pas de classement, on vous pointera à chaque passage !
    •  Pas d’assistance médical, un numéro d’urgence au cas où !
    •  Inscription limitée à 99 traileurs, avec mail de motivation
    •  100% nocturne et 100% nature
    •  pas de certificat médical ou de licence
    •  Balisage nocturne minimum

    Ne te retourne pas et surveille la barrière horaire…3h00 pour faire un tour de 25 km6h00 si tu veux faire un 2nd tour, en sens inverse.

    9h00 pour DEVENIR UN EXTREME FINISHER

    C’est avec une très grande curiosité que je suis parti à la rencontre de Nicolas Rollet, l’organisateur de la course pour en savoir un peu plus sur cette EXTREME PIC’HARD qui affiche complet.

    WT: Bonjour, Nicolas peux tu te présenter ?

    NR: Bonjour, J’ai 32 ans, j’habite à Boulogne Billancourt mais je suis originaire de l’Oise. J’ai fait mes études dans l’événementiel sportif et mes premières expériences d’organisateur sur la Côte d’Azur. Aujourd’hui je suis commercial pour une gamme de Micro nutrition sportive pour un laboratoire. J’ai une structure événementiel également où je vends des séjours sportifs.

    WT: Qu’est-ce qui t’as donné envie de créer cette course ?

    NR: Je pratique le trail et j’ai voulu organiser une course différente de ce que l’on peut voir aujourd’hui. C’est avant tout pour me faire plaisir avec mes amis de la Team Organisatrice et offrir aux 99 participants une expérience encore une fois différente.

    J’avais cette idée depuis un moment en tête et ce sont des rencontres qui font que ça devienne réalité. Des conditions de courses difficiles dans un environnement hostile de nuit.

    WT: Comment as-tu établi les parcours ?

    NR: C’est un de mes amis qui gère cette partie. Nous avons échangé sur ce que nous voulions proposer avec nos diverses expériences et la demande du moment. L’idée est de proposer un parcours Nature. Piste et Hors-Piste pour ne faire qu’un avec la Nature. Certains passages seront difficile même à la marche.

    WT: Quelles en sont les « pépites » ?

    NR: Il est difficile de répondre à cette question, car nous ne communiquons que très peu sur l’expérience. Les inscrits ne connaissent même le lieu, ni l’heure de départ. Ce qu’ils savent c’est qu’ils seront en autonomie totale sur le parcours. Aucune assistance possible il faudra gérer son hydratation et son alimentation sous peine de ne pas terminer la boucle de 25 sous les 3h et risquer l’élimination.

    WT: Organisateur de course, ça veut dire quoi concrètement ?

    NR: Pour moi ça veut tout simplement dire, partager une expérience avec les acteurs d’un événement.

    WT: Pour terminer, quels conseils donnerais-tu aux coureurs qui vont s’engager sur l EXTREME PIC’HARD

    NR: Faites preuve de lucidité.

    dapibus Sed justo ipsum vulputate, id, libero Nullam eleifend Phasellus consectetur luctus