Pierra Menta 2019 J1

Étape 1 : Mano a mano franco-italien

Arêches-Beaufort, Savoie, France le 13 mars 2019

Cette année encore, de beaux duos se sont retrouvés malgré l’absence de certains coureurs et coureuses à cause des championnats du monde à Villars sur Ollon (Suisse) organisés par l’ISMF aux mêmes dates que la Pierra Menta.

La première étape de la 34e Pierra Menta s’est déroulée sous un régime varié d’éclaircies et de giboulées, avec un temps doux et une petite couche de neige fraiche tombée dans la nuit. C’est pourquoi l’épreuve s’est tenue sur un parcours de repli, sécurité oblige !

Au total, une longue étape de mise en jambes avec un dénivelé positif de 2460 mètres que les Français vainqueurs d’étape Didier Blanc et Valentin Favre ont parcouru à un train d’enfer en 2h45mn13s, alors que les pronostics de l’organisation avaient tablé sur 30 minutes de plus ! Les seconds, les Italiens Filippo Barazzuol et William Boffelli, sont à seulement 13 secondes… Les troisièmes, Pietro Lanfranchi et Guido Giacomelli, également italiens, sont en revanche à 6 minutes des vainqueurs.

Chez les femmes, le duo franco-suisse Laetitia Roux/Séverine Pont Combe, tout le temps en tête, remporte une incontestable victoire en 3h 28mn 45s devançant les Italiennes Martina Valmassoi et Elena Nicolilini de plus de 6 minutes ! Marianna Jagercikova (Slovaquie) et Valentine Favre (France) sont troisièmes, à plus de 11 minutes des premières. Laetitia Roux et Séverine Pont Combe ont d’ores et déjà pris une forte option sur le podium final.

A noter qu’Arêches- Beaufort est en fête, avec deux équipes locales bien classées chez les hommes : Léo Rochais et Aurélien Dunand-Pallaz sont 5e, Emilien Bochet et Florent Perrier sont 7e.

Une première journée éprouvante

Cette 34e édition a commencé avec un temps couvert et de légères chûtes de neige à 8h ce matin. A cause des conditions particulièrement délicates cette année (longue période de douceur, puis neige et vent ayant entrainé une grande instabilité du manteau neigeux), le parcours s’est déroulé en moyenne altitude avec plusieurs passages techniques en forêt, dans une petite couche de neige fraiche. Après une traversée à pieds à l’entrée d’Arêches, les concurrents ont commencé par une très longue montée (940 m de dénivelé positif) que les meilleurs ont avalée en moins d’une heure pour atteindre la Côte 1970. Le tracé les a ensuite menés à Roche Plane (à l’épaule puis au col, point culminant de l’étape à 2150 m), avec un délicat passage à pied sur l’arête. Les équipes ont ensuite mis le cap sur la ligne d’arrivée après deux longues descentes, dont une en partie à pieds, douloureuse pour tous après tant d’efforts…

Soit une sérieuse mise en jambes de 2460 mètres de dénivelé positif pour les 217 équipes (dont 17 duos féminins) engagées dans cette folle équipée !

Victoire française chez les hommes !

La bataille a été très rude entre les deux équipes de tête : les Français Didier Blanc et Valentin Favre et les Italiens Filippo Barazzuol et William Boffelli. Les Français ont pris la tête dès le début de course, et ont du batailler pour la conserver : ils empochent l’étape avec seulement 13 secondes d’avance…ce qui promet une belle bagarre pour les jours à venir !  Les Italiens Pietro Lanfranchi et Guido Giacomelli empochent la troisième place, à 6 mn des vainqueurs, suivis d’un autre duo italien, Martin Stoffner/Alex Oberbacher à 11 mn des premiers.

Valentin Favre : « Nous connaissons bien Filippo et William, nous les rencontrons souvent sur les courses individuelles et nous savions qu’ils étaient en forme ! Je suis très content car je remporte ma première victoire d’étape à la Pierra Menta. »

Didier Blanc : « Il va falloir rester très vigilant. Je suis très content de cette étape, j’ai retrouvé la forme après ma blessure en début de saison. »

Victoire franco-suisse chez les femmes

Laetitia Roux (France) et Séverine Pont Combe (Suisse) ont dominé la course de bout en bout et remporté l’étape en 3h 28mn 45s, devançant Martina Valmassoi et Elena Nicolini (Italie) de 6mn 19s, et reléguant les troisièmes, Marianna Jagercikova (Slovaquie) et Valentine Favre, à plus de 11mn : une avancée décisive vers le podium final pour ce duo expérimenté et toujours passionné. Laetitia et Séverine cumulent à elles-deux 20 Pierra Menta dont 18 podiums ! Elles se sont classées secondes ensembles en 2012, et Séverine n’a encore jamais remporté cette course : affaire à suivre…

Laetitia Roux : « Les Pierra Menta se suivent et ne se ressemblent pas ! Chaque édition est différente, c’est à chaque fois une nouvelle aventure humaine, c’est pour ça qu’on y vient et qu’on y revient ! »

L’étape du jour

  • Départ : 8h
  • Altitude la plus basse : 1 180m
  • Altitude la plus haute : 2 150m
  • Dénivelé positif : + 2 460m
  • 2h 45mn 13s pour la première équipe masculine
  • 3h 28mn 45s pour la première équipe féminine
  • 200 équipes hommes et mixtes au départ
  • 17 équipes femmes au départ

RÉSULTATS

CHEZ LES HOMMES
Classement étape 1 et général provisoire
1- Didier Blanc (FR) / Valentin Favre (FR)  – 2h45mins13s
2- Filippo Barazzuol (IT)  / William Boffelli (IT) – 2h45mins26s
3- Pietro Lanfranchi (IT) / Guido Giacomelli (IT) – 2h51mins13s

CHEZ LES FEMMES
Classement étape 1 et général provisoire
1- Séverine Pont Combe (FR) / Laetitia Roux (CH)- 3h28mins45s
2- Martina Valmassoi (IT) / Elena Nicolini (IT) – 3h35mins04s
3- Marianna Jagercikova (SK) / Valentine Fabre (FR) – 3h40mins08s

Crédit photos : ©J.Chavy , @C.LeBoulanger.Wondertrail  et ©L.Leterme.Wondertrail

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here