La seconde étape de la Golden Trail Series, une journée théâtrale sous l’ombre du Mont Blanc…

CHAMONIX, FRANCE – Marathon du Mont Blanc – La course a eu lieu en plein milieu de la vague de chaleur ce Dimanche à Chamonix. Il semblerait que le présent et l’avenir de la course à pied soit entre des mains très compétentes. Le futur est peut-être même déjà là.

C’est l’italien Davide Magnini (équipe Salomon), à seulement 21 ans, qui remporte la course masculine et Ruth Croft (équipe Scott) qui gagne celle des femmes pour la deuxième année consécutive.

Magnini a surpassé les autres jeunes talents après la seconde moitié de la course et la remporte en  3:47:13, avec sept minutes et 13 secondes d’avance sur son compatriote Nadir Maguet (équipe Sportiva) et neuf minutes avant Bartlomiej Przedwojewski (équipe Salomon) qui a fini troisième.

« Je ne m’attendais pas à finir cette course » a dit Magnini, car il s’est battu contre une blessure l’empêchant de courir plus de 200km cette saison.

«  Je suis venu ici pour profiter de ce bel environnement. J’ai fait de mon mieux sur la première montée où j’ai su que je pourrais garder une bonne vitesse sur la pente. Puis, quand j’ai atteint le bas de la descente dans Le tour, j’ai été capable de changer de rythme et d’augmenter ma vitesse. Donc je me suis dit, «  bien, tu as fait 30km donc tu dois essayer aujourd’hui ». A partir de là, ce sont les encouragements de la foule et le magnifique paysage qui m’ont aidé à continuer de courir ».

Du côté des femmes, Ruth Croft a montré qu’elle n’est pas seulement forte et talentueuse, mais aussi maline. Elle a couru sa course avec astuce, en composant avec la chaleur, gardant un œil sur la compétition tout au long pour gagner en 4:34:44.

« C’était une journée plutôt chaude, donc je me suis concentrée sur les 30km que je devais faire à mon rythme, puis à partir de là j’ai essayé de me pousser » a dit Croft. « Je crois que j’ai plutôt bien montée et j’ai été capable d’utiliser cela à mon avantage aujourd’hui ».

Croft a dépassé l’italienne Silvia Rampazzo qui a fait une course courageuse et a atteint la 2ème place. Elles ont été rejointes sur le podium par la Eli Dvergsdal (équipe Salomon) qui ne restera pas anonyme très longtemps. C’était le second podium de la norvégienne – après avoir gagné Zegama  début Juin.

Un trio de coureurs Salomon a suivi le top trois. Fanny Borgstrom était 4e, Eli Gordon  5e et Meg Mackenzie était contente de ses efforts pour la 6e place.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here