LA PARISIENNE 2019 – PORTRAITS DE FEMMES INSPIRANTES

La Parisienne

Course, marche, yoga… Rencontre avec les femmes qui se cachent derrière l’événement 100% féminin de la rentrée 2019

La Parisienne

JENNIFER MOLINA, RESPONSABLE COMMUNICATION DE L’ÉVÈNEMENT

Retour en 1997, date de la création de La Parisienne. À l’époque, le machisme sportif présent dans certains médias mettait uniquement en avant les performances masculines. Patrick Aknin a alors crééLa Parisienne, d’une part pour dénoncer ce machisme, faire reconnaître la parité homme-femme en la matière, et d’autre part pour mettre les femmes à l’honneur, car elles étaient trop peu représentées dans cette discipline. La volonté de la Parisienne est donc d’ouvrir à TOUTES les femmes, tous niveaux confondus, une course non-compétitive, ainsi que de promouvoir la santé et le bien-être par le sport.

LISA NASRI (@HAPPY.FIT), COACH SPORTIVE BODYPOSITIVE & OSTÉOPATHE DU CŒUR

Résultat de recherche d'images pour "LISA NASRI"

Lisa organise des ateliers de confiance en soi. «Lamajorité des femmes pensent que c’est en changeant leur aspect physique qu’elles vont régler leur problème». HAPPY FIT dépasse cette idée reçue et propose uneméthode innovante pour acquérir confiance en soi. Elle va courir La Parisienne et participer au trophée déguisement quirécompensera l’équipe la plus créative. Elle prévoit de reconstituer avec une équipe un décor de «saloon» (thématique Far West de la course cette année): porte de saloon, table, serveur, cactus, etc. Elle travaille avec des ingénieurs pour constituer un costume dans lequel elle puisse courir.

MAIS AUSSI…

Yolène Vaïti —La senior hyper-active

Yolène vient de Moret-Loing-et-Orvanne (77). Randonneuse de l’extrême, elle aime relever les défis comme le Marathon de Paris qu’elle a couru pour fêter ses 50 ans il y a déjà quelques années. Aujourd’hui âgée de 66 ans, Yolène compte pas moins de 9 Parisiennes à son actif ! À cause d’une fracture de fatigue au genou, la sexagénaire ne court plus depuis 5 ans mais elle est bien décidée à faire partie de l’événement cette année en intégrant le nouveau sas marche. On la retrouvera sur La Parisienne avec sa chevelure écarlate le dimanche 8 septembre pour une marche pleine de pep’s !

Hortense et Félicie (@runningbytwins) —Les sœurs jumelles fans de running

Résultat de recherche d'images pour "Hortense et Félicie (@runningbytwins)"

Les deux jumelles hyper sportives prendront le départ de La Parisienne dimanche 8 septembre 2019 depuis le sas course. Hortense, coach runner chez Décathlon, pratique la course à pied, le fitness, le hand et le hockey tandis que Félicie fait du yoga, du vélo et du running. Les 2 sœurs ont suivi des études STAPS : Félicie souhaite devenir préparatrice mentale et Hortense veut travailler dans le management sportif.

Maryne Papot et Béatrice Verrier —Le duo mère-fille

Lassées d’aller soutenir leur père/mari sans pouvoir faire elles-mêmes la course avec lui, Maryne et sa mère ont décidé de se motiver il y a quelques années et participeront pour la troisième fois à La Parisienne. Originaires de Saint-Tropez, elles courent régulièrement des distances de 10km dans leur région.

Valérie Trierweiler —La parisienne engagée

Résultat de recherche d'images pour "la parisienne Valérie Trierweiler"

La journaliste de Paris Match, ancienne compagne de François Hollande, revient cette année courir La Parisienne ! Déjà présente sur plusieurs courses, comme le Finland Trophy en 2018 (dont elle était ambassadrice), Valérie Trierweiler est également engagée en dehors du cadre sportif et événementiel pour des organisations comme le Secours Populaire. Bénéficiant d’une certaine empathie auprès du grand public, elle est connue pour son engagement envers des causes politiques et sociales, notamment pour les femmes et les enfants.

Le challenge inter-entreprises —Des centaines d’employées de secteurs variés

475 entreprises participaient l’année dernière ! Cette année, on pourra compter parmi les coureuses des sociétés, associations et collectivités comme Lagardère, Naf Naf, Vinci Energies, LVMH, L’institut Pasteur, Picard, l’Université Paris-Est Marne-La-Vallée, Vestiaire Collective, l’Ambassade d’Australie, EDF, Fujifilm, l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Claudie Pierlot, la Ville de Paris, et bien d’autres, qui viendront faire courir ou marcher leurs employées dans un cadre festif favorisant le lien et la cohésion.

LA PARISIENNE – 23ème édition THEME FAR WEST

Vendredi 6 et samedi 7 septembre de 10h à 20h. Dimanche 8 septembre de 8h à 15h. Village situé Plateau Joffre Paris 7ème –côté Ecole Militaire.Les inscriptions sont déjà ouvertes pour les individuelles et les entreprises. Plus d’informations : www.la-parisienne.ne

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here