Il est temps fixer les objectifs pour 2020 – ULTRA TRAIL ATLAS TOUBKAL

12ème édition du 1 au 5 Octobre 2020

Depuis 10 ans, l’Ultra Trail Atlas Toubkal (UTAT) réunit des traileurs du monde entier sur le somptueux plateau d’Oukaïmeden à 70 km de Marrakech.

  • Plus de 3 000 coureurs en dix ans
  • 25 nationalités depuis la création de l’épreuve
  • 27 % de femmes, 73 % d’hommes
  • Plus de 100 bénévoles mobilisés
  • 40 professionnels de santé
  • 120 muletiers-guides
  • 60 mules

Du 1 au 5 Octobre 2020, des centaines de participants se rassembleront de nouveau dans le Haut Atlas pour vivre une aventure unique au monde. Terrain de jeu idéal pour les amateurs de sports de pleine nature, ce massif du Maroc offre des paysages à couper le souffle et des sentiers à la fois sauvages, techniques et ludiques.Cette nouvelle édition de l’UTAT confirme la place de l’événement en tant que premier ultra trail du continent africain.

Il y règne une magie créée non seulement par la beauté des lieux, mais aussi par la mobilisation de tous deux qui contribuent au bon déroulement des épreuves : la population, les entreprises locales, les muletiers, les guides et les bénévoles.Depuis des années, l’UTAT s’inscrit dans la droite ligne des orientations définies par Sa Majesté le Roi Mohammed VI en faveur de la promotion de l’environnement et du développement durable.

En participant activement au développement de la province d’Al Haouz et du massif du Haut Atlas, l’événement répond précisément aux objectifs de la Vision 2020 qui entend renforcer l’attractivité du Maroc au profit des populations locales.

L’UTAT est considéré comme la plus prestigieuse course de pleine nature au Maroc.Elle est installée depuis 10 ans dans le calendrier international. La course prend ses quartiers au sein de la célèbre station de ski de l’Oukaïmeden à 2600 mètres d’altitude, dans les majestueuses montagnes du Haut Atlas à proximité du Jbel Toubkal (4167 mètres), point culminant de l’Afrique du Nord.Elle se déroule dans ce petit coin de pays berbère où la quiétude des habitants contraste avec une nature sauvage et grandiose. Là-bas, une surprise attend les coureurs à chaque détour de sentier : un troupeau paisible, un fond de vallée verdoyant, un torrent frais et chantant, un village grouillant de vie ou un col à gravir dépassant les 3000 mètres d’altitude. L’UTAT est un ravissement permanent. La traversée des villages successifs, les encouragements des habitants vaquant à leurs occupations et l’accueil chaleureux des bénévoles dans les ravitaillements ponctuent le cheminement des coureurs au cœur de ce somptueux territoire. L’UTAT est également le premier événement de la montagne marocaine.

UN MASSIF MYTHIQUE

Le Haut Atlas est un massif chargé d’histoire. On le surnomme le « toit du Maroc », le « toit de l’Afrique du Nord » ou encore le « Géant Atlas », référence directe aux mythologies berbères et grecques. On dit même qu’il aurait donné son nom à l’Océan Atlantique comme étant l’étendue d’eau « au delà de la chaîne de l’Atlas ». Mais s’il est unique sous bien des aspects, notre massif l’est surtout grâce à l’atmosphère et au terrain de jeu qu’il offre aux amoureux de l’outdoor. Caillouteux, techniques, exigeants, ses chemins réservent de belles surprises aux coureurs aventureux qui désirent se frotter à ses pentes. L’Atlas est un massif au caractère bien trempé qui se mérite, et qui offre une faune, une flore, des paysages et des émotions au caractère montagneux bien différent des massifs européens.

LES PARTICIPANTS

L’UTAT a accueilli plus de trois mille coureurs depuis sa création. Des anonymes et des célébrités du trail, que l’épreuve réunit pendant quatre jours dans un esprit de solidarité et d’engagement. Parmi les participants les plus connus, on retrouve le Népalais Dachhiri Dawa Sherpa (Team Trail Quechua), une légende de l’ultra trail qui a participé deux fois à l’UTAT 105 km en 2011 et 2012, une fois au Challenge en 2017 et sera de retour en 2018, Jules-Henri Gabioud (vainqueur 2014) un athlète suisse réputé en ski Alpinisme, l’Espagnole Nerea Martinez Urruzola (Salomon) et les Français Arnaud Lejeune (Hoka Team Trail), détenteur du record de l’UTAT 105 km en 2013, Vincent Delebarre (Team Trail Waa), Julien Chorier (Team Hoka), Andy Simons (Team scott), Rémi Loubet ou encore plus récemment Daniel Jung (Team Gore) ont également marqué l’histoire de la course.

L’INCROYABLE VILLAGE DES COUREURS

À 2600 mètres d’altitude, le plateau de l’Oukaïmeden voit se dresser chaque année une centaine de tentes capables d’accueillir 4 personnes chacune. D’immenses chapiteaux sont également mis en place pour les espaces d’accueil et de restauration. Afin que les participants profitent au maximum des lieux et découvrent les richesses de la région, des visites guidées sont organisées. Elles permettent notamment de découvrir des gravures rupestres plurimillénaires, la faune et la flore locales, la culture berbère et la beauté de son architecture. À travers ces activités, l’UTAT vise à promouvoir le patrimoine local.

TÉMOIGNAGES

« Cinq jours inoubliables, trois nuits sous tente avec Roberto (finisher du marathon) à 2 600 m d’altitude parmi les brebis et les gelées blanches matinales, et douze belles heures à trottiner dans une nuit si profonde qu’elle dévoile des étoiles invisibles ailleurs » Rudy Bonnet, co-vainqueur 2016

« L’UTAT, trail difficile et éprouvant de par l’altitude et le fort dénivelé mais tellement beau par la majesté du Haut Atlas et la sympathie des berbères. Prévenez vos proches, vous ne serez plus le même en revenant d’Oukaïmeden » François Duforest, finisher de l’Ultra 105

« L’UTAT est porteur d’espoir. Il l’a été pour moi, mais il l’est aussi pour la région. Il est source de motivation car c’est le seul moment où les coureurs marocains peuvent se confronter à l’élite européenne » Rachid El Morabity, gagnant de la Virée d’Ikkiss 2016

« Il faut absolument le faire au moins une fois dans sa vie de traileur » Jonathan Thery, co-vainqueur 2016

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here