François D’Haene confirme sa positon de favoris et passe en tête à mi-course au Pleynet/Les 7 Laux

1800 coureurs de 30 nationalités au départ de la 7e édition de l’Échappée Belle 2019. 551 coureurs dont 31 femmes, et 43 équipes en duo ont pris le départ de l’Échappée Belle intégrale donné ce vendredi 23 août à 6h dans le parc du Domaine de Vizille. Parmi eux, François d’Haene, triple vainqueur de l’UTMB, quadruple vainqueur du Grand Raid de la Réunion et donc grand favori de cette 7e édition. L’arrivée est prévue à Aiguebelle samedi matin vers 6h, pour les premiers finishers de ce trail atypique et très technique à travers tout le massif de Belledonne.

Un plateau très relevé

L’Échappée Belle attire à chaque édition de plus en plus de trailers du monde entier. Sur la ligne de départ, s’alignent cette année plus d’une dizaine de coureurs de niveau mondial aux palmarès remarquables et aux performances impressionnantes, que ce soit Sébastien Chaigneau, Rémi Berchet, Philippe Chalmel, Fabrice d’Aletto, Joris Botton, Mélanie Rousset, Patrizia Penza, mais aussi Guillaume Porche, Frédéric Callier, Gaëlle Decorse, Mohamed El Morabity… Et surtout François d’Haene, un des meilleurs trailer au monde. Sa progression tout au long de la course est suivie de près par un public admiratif qui l’acclame à chacun de ses passages aux points de ravitaillement et s’attend à le voir détrôné Sébastien Gérard et son record de 27h26.

Des conditions idéales pour cette 7e édition

Cette année, une météo radieuse offre aux participants des conditions de course idéales leur permettant de profiter des panoramas splendides du massif de Belledonne.

Sans surprise, François d’Haene mène la course depuis le départ. Tout sourire, et sans laisser paraître le moindre signe de fatigue, il est passé seul en tête au Pleynet avec déjà 1h30 d’avance sur ses poursuivants, Rémi Berchet et Joris Botton, habitué de la course. Chez les femmes, Mélanie Rousset pointe la première au Pleynet à 17h. 4ème scratch, elle savoure sa course, suivie par Patrizia Penza, tenante du titre en 2016 et Elisa Favre-Félix.

À mi-course, seuls 46 abandons ont été enregistrés, parmi lesquels celui de Sébastien Chaigneau contraint d’abandonner suite à une chute.

Suite de la course

Sur la deuxième moitié de la course, les coureurs affronteront le col Morétan (2500 m), 2e plus au point de la course mais la partie considérée comme la plus technique du parcours.

Le départ du 85 km sera donné samedi 24 août à 6h au Pleynet. Les participants du 57 km partiront eux à 10h d’Allevard. Au total, ce seront 1800 participants qui se seront élancés sur les sentiers de Belledonne lors de cette 7e édition de l’Échappée Belle.

Mélanie Rousset, 1ère féminine lors de son passage au Pleyet

Belledonne en Fête

Du vendredi 23 au dimanche 25 août, l’Échappée Belle, c’est aussi 3 jours de fête en Belledonne autour du trail et de la découverte du massif. Le public et les accompagnants peuvent aller voir passer les coureurs sur différents points du parcours et participer aux nombreuses animations (programme complet : www.lechappeebelledonne.com/le-parcours).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here