CONCOURS DYNAFIT «MOUNTOPIA TRANSALPINE RUN» – LES QUATRE GAGNANTS DE LA GRANDE TRAVERSÉE DES ALPES

Dans le cadre de sa populaire campagne Mountopia, Dynafit le spécialiste des sports d’endurance alpins a attribué quatre places – deux équipes de deux – pour le départ de la DYNAFIT Transalpine Run du 29 août au 5 septembre 2020. Pour Martin Pfeffer, Daniel Kraus, Veronika Heidrich et Manuela Diezinger, le grand rêve de participer à cette course mythique devient réalité. Les quatre sportifs allemands, qui se sont imposés face à une forte concurrence, participeront au plus célèbre trail par étapes à travers les Alpes avec le soutien de DYNAFIT. Les heureux élus se verront offrir les frais d’inscriptions (à hauteur de 900€ normalement) et l’hébergement durant la course. Ils recevront en outre un équipement de trail DYNAFIT complet, pour relever dans les meilleures conditions possible ce grand défi mental, physique et technique.

8 jours, 3 pays, 2 coureurs, un rêve ! 600 athlètes répartis par équipes de deux, 255km, 16 500m de dénivelé positif et 15 200m de dénivelé négatif, le tout à travers les Alpes entre Garmisch-Partenkirchen en Allemagne et Vals Gitschberg/Jochtal en Italie. Voici l’épreuve de la DYNAFIT Transalpine Run, qui en sera déjà à sa 16e édition en 2020, avec pour la première fois cette année la marque DYNAFIT en tant que sponsor titre et principal. Les concurrents devront franchir une moyenne de 32km et 2 000m de dénivelé lors de chacune des huit étapes au programme. Un défi qui s’adresse aux traileurs expérimentés, au bénéfice d’une condition physique irréprochable et équipés en conséquence grâce à Dynafit.

Pour cette déjà septième édition du très apprécié concours Mountopia de DYNAFIT, 290 athlètes amateurs en provenance de 16 pays, sans contrat de sponsoring, ont postulé pour une place au sein d’une des deux équipes soutenues par DYNAFIT. Le jury spécial, composé des athlètes du team DYNAFIT et spécialistes du trail Oriol Cardona Coll, Hannes Namberger, Maria Koller, Gela Allmann et Malene Haukøy, ainsi que de Lukas Naegele, 2e de la Transalpine Run 2018 et manager du marketing sportif chez DYNAFIT, s’est réuni pour délibérer et désigner les gagnants. « La décision n’a pas été facile à prendre pour le jury, car de nombreux sportifs de très bon niveau se sont présentés. Il faut être en excellente forme physique et psychologique pour participer à la DYNAFIT Transalpine Run. Nous sommes convaincus que Manuela, Veronika, Martin et Daniel disposent des compétences nécessaires pour se lancer avec succès dans cette épreuve », explique Lukas Naegele à propos de la décision du jury.

Martin Pfeffer (30 ans), Daniel Kraus (35), Veronika Heidrich (32) et Manuela Diezinger (36) sont tous actifs dans le domaine du trail depuis de nombreuses années et ont déjà pris part à plusieurs compétitions. Avec la DYNAFIT Transalpine Run, leur plus grand défi dans la discipline jusqu’à ce jour les attend. Outre une place de départ les quatre gagnants recevront aussi un équipement de trail complet issu de la collection actuelle DYNAFIT, composé de différentes pièces hautement fonctionnelles. Des athlètes du team DYNAFIT, des physiothérapeutes et des spécialistes de la discipline accompagneront aussi les participants dans leur préparation en leur fournissant de précieux conseils et en les aidant à établir leurs plans d’entrainement. 

DYNAFIT sera présent sur les médias sociaux tout au long de cette « Road to Transalpine Run » pour motiver encore plus les quatre athlètes et suivre leurs progrès à l’entrainement.« La Transalpine Run est la reine des épreuves dans sa catégorie et constitue le rêve de tout athlète d’ultrafond. Après notre victoire en 2018 dans la TAR RUN2, mon partenaire d’équipe Martin et moi-même sommes impatients de nous lancer sur le grand parcours », déclare Daniel Kraus, un des heureux gagnants de cette édition MountopiaVeronika Heidrich est elle aussi très enthousiaste : « Je n’ai pu participer qu’à très peu de courses ultra la saison dernière et je me suis clairement focalisée là-dessus cette année. Je ne connais pas de sport qui me motive plus et qui exige autant de ma personne, tout en me procurant autant de bonheur et d’équilibre. La Transalpine Run est un objectif de longue date pour moi, mais il m’a toujours manqué l’argent nécessaire pour y participer. Je suis donc extrêmement heureuse d’avoir été sélectionnée et je vais maintenant me consacrer pleinement à mes entrainements jusqu’à la course. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here