BK21 et BK42, le trail au Pays Basque

0
1399

Si tu étais un trail tu serais ? «  le BK 42 ». C’est ainsi qu’a terminé Benoit Cori lors de l’interview qu’il nous a accordée, autant dire qu’il envoie du lourd ce trail. Benoit est un fin connaisseur, depuis qu’il a été adopté par le Pays Basque, il court tous les sommets d’Euskadi, toutes les courses, et les gagne. Le BK n’est pas une exception, il est souvent monté sur le podium.

Mais qu’est-ce que c’est ces fameux BK que tous affectionnent? Les traileurs du sud-ouest le connaissent bien pour y avoir laissé de l’énergie, des cuissots et des hectolitres de sueur. Ce sont des trails incontournables de la fin du mois de juillet. La plupart, dont moi-même d’ailleurs, cochent la date 8 mois avant.

Ils sont organisés par l’association Baztandarrak. C’est une association de trail avec des membres ayant une passion commune : la montagne. Elle se situe à Bidarray, un petit village d’irréductibles qui, fort de ses 746 habitants fait face grâce à un fort patrimoine culturel Basque omniprésent. Cette association a vu le jour il y a 22 ans en organisant au départ des trails de 16kmpour passer très vite au BK21km puis en 2007 au BK42km.

Aujourd’hui l’association est dynamique avec 50 membres, des entrainements en semaine sur tous types de terrains, et en montagne tous les week-ends. Que ce soit en loisir ou en compétition, tous les niveaux sont présents. Ils sont tous des passionnés de la montagne, des paysages et de la beauté des sites. Certains participent à de gros chalenges comme l’UTMB, l’Euskal TrailLa Diagonale des Fous

Mais rentrons dans le vif du sujet, commençons par le plus petit des deux. Le BK 21pour 21km(même si en réalité il est plus proche de 23km) avec 1600m de dénivelé. Il a beau être le « petit frère » il n’est pas forcément facile, il est exigeantet technique,mais la beauté des sites et la vue sont magnifiques. En gros il se décompose en plusieurs tronçons. Au départ alternances de petites montées et descentes, puis les 2 gros morceaux se trouvent aux kilomètres 5 et 11, avec le mont Larla notamment. Peu après vous allez gravir la fameuse « cheminée », (vous comprendrez vite en la montant pourquoi ce surnom) qui vous emmènera en haut des crêtes d’Iparla avec ses 1050m d’altitude. Enfin une descente de 7km très roulantequi vous permet de lâcher les chevaux. Posez le cerveau et dévalez les pentes, mais n’oubliez pas d’admirer les sommets autour de vous qui sont nombreux et merveilleux.   

Maintenant l’épreuve ultime, le grand frère, le BK 42 km, énorme morceaux avec ses 3100m de dénivelé(excusez du peu), c’est tout simplement une référence régionale !On y croise souvent le gratin du trail comme Benoit Cori, Maxime Casajoux… Il est particulièrement difficile et techniquemais tellement splendide, des paysages à vous couper le souffle. Ce n’est pas de la haute montagne mais tout aussi plaisant. 

Dès le départ, on tape dans le duravec 800m de dénivelé en 8km pour arriver à l’Artzamendi. Au 16èmekm vous vous retrouvez presque à l’altitude de départ et boum… vous partez pour 700m de dénivelé en 2km sur le mont Irubela. Vous enchainerez ensuite les sommets de 1100 d’altitudes avec le mont Goramendi et les crêtes d’Iparla et sa « cheminée » pour finir sur une belle descente, la même que le BK 21, donc pareil, on se lâche c’est la fin au bout des 7km.

Pour ces deux formats, à 95% trail, vous allez courir sur tous les types de terrains, terre, cailloux, pierres, pelouse… Mais pourquoi sont-ils tant appréciés ?

Tout d’abord, fin juillet est idéalpour courir sur les parcours splendides et techniques Basques. Mais surtout ce qui fait la renommée de ces 2 courses, qui sont toujours complètes quelques semaines avant, sont l’organisation et l’ambiance. J’irais même plus loin, la gestion  des BK est un exemple irréprochableavec une organisation sans faille. De l’inscription à l’arrivée en passant par le retrait des dossards, le balisage, les très nombreux points de ravitaillement de qualités, le parking, les douches… Tout serait très long à énumérertellement la réussite est présentechaque année, malgré des conditions climatique parfois difficiles. Je tiens à rappeler que c’est une toute petite structure, dans un tout petit village, mais tout le monde répond présentpour être bénévoles, des petits aux grands-parents. 

Et l’ambiance, haaaaa cette ambiance, on est bien au Pays Basque. Ça chante, ça encourage, de nombreux « supporters » se trouvent sur les pentes en famille. Le départ se fait du bourg, en musique, après le petit briefing qui est toujours fait en Basque et en Français. Même entre traileurs on retrouve cette fraternité dans l’effort, ce Pays est très riche humainement.(chauvin juste un peu)

Vous l’avez bien compris, il faut absolument essayer ces trailsqui se dérouleront le samedi 20 Juillet 2019. Départ du BK 42 à 7h et celui du BK 21 à 9h. Mais attention ne trainez pastrop car le nombre de place est limité à 350 traileurs pour chaque épreuve. Le coup d’envoi des inscriptions sera, comme chaque année, le jour de la Saint Valentin. Pour ceux qui ne connaissent pas la date de la fête des amoureux (vous allez vous faire engueuler) c’est le 14 février. Et comme dit le célèbre dicton : A la St Valentin, au lieu d’aller manger au restaurant pour finir patrak, inscris-toi en courant à Baztandarrak.

Je finirais cet article en remerciant un de ceux que j’appelle les hommes de l’ombre, les photographes, Pierre Ezcurra. Il fait partie de ces passionnés de montagnes, de randonnées et de photos bien sûr. Il est présent sur la plupart des trails Basque armé de son appareil et de ses jambes. Il vous traque sans relache, se cache pour vous prendre dans l’effort tout en profitant des paysages. Il réussit toujours de superbes clichés, que le temps soit beau ou mauvais, il s’adapte. Je tiens à rappeler qu’il est amateur et non professionnel, et pourtant, après un trail tout le monde attend impatiemment ses photos. Je souhaitais lui dédicacer cette fin d’article car il me fournit régulièrement des photos pour mes articles. Milesker Pierre. 

« Comme souvent sur les beaux trails, un membre de la team WonderTrail sera présent sur la course afin de vous la faire vivre de l’intérieur »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here