UN TRAIL UNIQUE et TYPIQUE BASQUE – L’ARTZAINEN LASTERKALDIA

0
3648
La course des bergers

Artzainen Lasterkaldia, qui veut dire « course des bergers » est une toute petite association, née en 1992, et qui ne cesse de grandir. Elle se trouve au cœur du Pays Basque dans le village de Saint Etienne de Baïgorry, chef-lieu de Canton niché aux pieds des premiers contreforts pyrénéens. Ce village est typique de la culture Basque avec ses traditions, ses valeurs et son authenticité.

Ce qui est frappant lorsque l’on visite ce village c’est la beauté : un bel exemple d’architecture Navarraise (province Basque) au beau milieu d’un cadre environnant, traversé par une rivière : la Nive qui descend de la vallée, et constitué de superbes montagnes que sont les crêtes d’Iparla, Oilarandoi, Ispéguy.

Aujourd’hui inexistante, l’industrie avait pourtant fait les beaux jours de la Vallée au XVIIIème siècle, grâce à l’exploitation de la forge de fer ou « forge d’Etxauz » et aux établissements des mines. Maintenant le village est tourné vers l’agriculture (élevage bovin), la viticulture avec le vin d’Irouléguy et la pisciculture.

En bref, isolée des grandes voies de communication, la vallée de Baïgorri a gardé un caractère vierge et elle est renommée pour la beauté de ses paysages et la qualité de ses productions gastronomiques. Elle bénéficie d’un micro-climat agréable qui favorise des éco-systèmes remarquables.

J’ai voulu en savoir plus sur cette association : Artzainen Lasterkaldia, car que ce soit en parlant avec les membres, les villageois, les coureurs, les bénévoles et les organisateurs, on se rend vite compte que les valeurs de ce village, la culture Basque, le respect de l’environnement et de l’authenticité se trouvent au premier plan de la course qu’ils organisent chaque année. Détail que l’on retrouve sur leur logo original avec une brebis.

La course des bergers

Mais il existe également une «communion » forte entre toutes les personnes présentent. Cette course, au tarif dérisoire est préparée chaque année par cette « bande de potes » autour d’une boisson, tenue secrète, dans leur QG : chez Alain au bar du fronton, un incontournable à Baigorri. Elle est présidée et dirigée d’une main de fer par Alex, qui selon une légende que l’on m’a conté, se serait auto- proclamé. Les bénévoles ne manquent pas, de 18 ans à 85 ans et l’on comprend pourquoi, le but de la course : faire plaisir à tout le monde, coureurs et aussi les bénévoles, sans qui rien n’est possible, avec des cadeaux qui changent tous les ans. Il y a même un lot spécial pour le dernier des coureurs, qui arrive toujours sous les applaudissements, car il est aussi méritant que le premier  (Cela me donne des idées).

Ils seront d’ailleurs précurseurs avec le lot des coureurs : un nouveau t-shirt technique de leur partenaire Décathlon incluant une poche, sur l’avant, pour y glisser le dossard.

La course des bergers

Passons au challenge, une randonnée de 15 km pour un dénivelé de 940 m et un trail de 23,600 km pour un dénivelé de 1350 m font le bonheur des randonneurs et des amateurs de trails somptueux. Le parcours emprunte des chemins et sentiers à flanc de montagnes et plus on monte, plus le paysage nous en met plein la vue.

Ces montagnes restent sauvages, courir ce trail c’est faire corps avec la nature environnante. A cette époque de l’année l’on peut apercevoir les différentes races d’animaux purs Basque : des Manex (brebis), des Betizu (vaches), des Pottok (chevaux sauvages), par contre pour apercevoir les mythiques Kintoa (porc de race Basque sauvée récemment) il faudra monter plus haut dans la vallée des Aldudes.

Le départ de ce trail très exigeant se fera, comme chaque année, du bourg du village. Les coureurs se masseront sous l’arche de départ à côté du fronton (aire de sport pour jouer à la pelote Basque).

Sur le parcours vous passerez « deux grosses bugnes » (synonyme officiel de : montagnes, sommets, bosses, termes sorti du dictionnaire : le petit Alex), vous gravirez le sommet d’Oilharandoi avec sa petite chapelle, je vous conseille vivement de vous arrêter afin de profiter de cette vue magnifique à 360 degrés sur la vallée. Vous apercevrez Baigorri, Irouleguy, Saint Jean Pied de Port et tous les sommets alentours, un seul mot : époustouflant !

Le parcours alterne entre chemins, sentiers, routes, singles, montées et descentes raides et « roulantes » permettant d’attaquer, mais toujours dans une nature saine et vierge. C’est pour toutes ces raisons que la barre des 500 participants est dépassée avec des grands noms du trails niveau national.

La course des bergers

Petite nouveauté cette année : le trophée Sauveur, du nom d’un ancien ami et bénévole de l’association. Le vainqueur de l’année aura son nom gravé sur un trophée, (fait main et offert) sur le même principe que le bouclier de Brennus au rugby.

Après le côté organisation et environnement de la course, j’ai vraiment apprécié le grand cœur de cette association : un don extrêmement généreux de leur part : une partie des bénéfices de cette course est reversée à Haur Eri. C’est une association créée en 2011 afin d’égayer le quotidien des enfants malades du service pédiatrique de l’hôpital de Bayonne. Que ce soit pour des hospitalisations de courtes ou longues durées, ils apportent énormément à tous ces « bouts de choux » : la décoration du service, l’achat de tablettes, tv, jeux vidéo en passant par des sorties, des visites, des spectacles, des voyages, des animations avec des gens connus, des réalisations de rêve et j’en passe.

Toujours avec le même sourire ils apportent également soutien et réconfort aux parents lors de ces dures épreuves. C’est un soutien incontestable dans ces moments difficiles, merci à eux.

La course des bergers

En attendant n’hésitez pas également, à passer parmi les partenaires de la course pour la pesée du jambon. Pour ceux qui ne connaissent pas le Pays Basque c’est une coutume, vous donnez une participation et tentez de deviner le poids d’un jambon en le soupesant. Celui qui sera le plus proche remporte le fameux jambon offert par la maison Pétricorena. Et encore une fois les fonds récoltés seront intégralement reversés à Haur Eri.

Participer à cette journée vous permettra non seulement de repousser vos limites dans un cadre absolument exceptionnel, mais aussi aider cette belle association Haur Eri. Vous passerez un très bon moment avec la course des enfants, la manœuvre des pompiers, que pourront approcher vos bambins, sans oublier les coutumes Basques : verres de l’amitié, bons repas et chants locaux.

L’association tient à remercier vivement tous les acteurs présents les soutenants : les bénévoles, les partenaires, les propriétaires laissant traverser leurs parcelles, les secouristes, les coureurs.

L’on peut regretter cependant que cette année ce trail se déroulera en même temps que le Montan’Aspe, le Biriatuko Pottock trail et le Gavarnie trail.

La course des bergers

« Pour ceux qui ne connaissent pas le Pays Basque, ce trail vous fera découvrir une région unique et pleine de valeurs, . Le Basque est fier et accueillant, tous les trails finissent toujours autour d’un bon verre et de chants. N’hésitez plus, venez visiter courir pour les bonnes causes ! »

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here