TOR 18 – Jour 2, Les premiers concurrents ont déjà fait la moitié du TOR

0
463
Tor18_Day2

Courmayeur, 11 Septembre 2018, 17h00

 

Le refuge Coda est le seul refuge long les 330 km du Tor des Géants® à être situé au-delà des frontières de la Vallée d’Aoste,  sur une crête alpine dans la province de Biella, dans le Piémont. Il se situe au kilomètre 169,3 de la longue piste, dans un point défini comme « demi TOR ». De là à la ligne d’arrivée de Courmayeur vous devez faire « seulement » quelques kilomètres de moins.

Tor18_Day2

Le Refuge Coda est donc placé à mi-course et le premier des concurrents, Franco Collé, y est arrivé lundi à 17 heures, après 30 heures dès le départ, ce qui il semble loin, mais c’était seulement hier.

L’attaquant valdôtain a laissé derrière lui le trio de poursuivants le plus tenace, formé par l’irréductible Gianluca Galeati, Peter Kienzl du Tyrol du Sud et le Canadien Galen Reynolds, qui suivent alors de prés.

Le premier jour de compétition a vu, comme si c’était une habitude, de nombreux abandons, car la première partie du circuit, soutenue par une température élevée, n’a pas pardonné ceux qui se sont présentés avec une préparation insuffisante ou qui ont trop « écrasé l’accélérateur ».

Tor18_Day2

Des centaines de personnes se sont ensuite retirées (en moyenne avec le premier jour des éditions précédentes), y compris d’excellents noms, tels que le Canadien Dan Dorethy, l’espagnol Oscar Perez, l’Italien Giulio Ornati. Parmi les femmes, deux des favoris, l’Italienne Sonia Locatelli et le Suisse Denis Zimmermann, sont revenus au point de départ.

Le début de la deuxième journée de compétition a également été secoué par un accident impliquant un athlète de 66 ans originaire de la Vallée d’Aoste, Narciso Dagnes. Le  traileur de Sarre (AO), qui avait déjà participé à plusieurs éditions du TOR, a glissé peu après minuit alors qu’il descendait du Col de la Crosatie au lac du Fond, vers le quarantième kilomètre, faisant état de plusieurs traumatismes. Immédiatement secouru par les guides de montagne opérant dans la région et par les médecins présents à la base de Valgrisenche, à la lumière des premières lueurs du jour, il a été récupéré de l’hélicoptère et transporté en quelques minutes  à l’hôpital Parini d’Aoste. Après le premier diagnostic, il a été admis dans l’unité de soins intensifs avec un pronostic réservé.

Tor18_Day2

De retour à la course, alors que Collé est déjà sur le chemin du retour, le cœur de la course, les 780 restants en course, navigue autour du centième kilomètre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here