ITW – Mohamed EL MORABITY « dans les pas de son frère… »

    0
    2105
    Mohamed El Morabity

    A 26 ans, Mohamed présente déjà un CV sportif hors normes. Du Trail long avec du soleil et beaucoup de sable, voir du gros dénivelé montagnard sur l’UT4M!

    Mais rien de bien surprenant, quand on est le jeune frère de Rachid EL MORABITY. Rachid a à son palmarès, pas moins de 5 victoires sur le MDS… et il semblerait pouvoir porter le nombre de ses couronnes à 6, sur cette édition 2018. Mohamed semble maintenant prendre son envol ! Bien parti pour devenir à son tour un grand champion, il semble qu’il ne souhaite pas seulement s’illustrer dans les Dunes du Sahara, mais aussi sur les sommets Français.

    Mohamed El Morabity

    Alors, à l’approche de cette nouvelle édition du MDS, nous avons voulu rencontrer ce jeune athlète du Team WAA, afin de mieux connaitre ses projets et en savoir un peu plus sur sa préparation !

    Palmarès de Mohamed EL MORABITY:

    • Nomadsrun Marrakech Agafay Desert 2017 – Nr Ultra3km / 1000m+ 1e au scratch
    • Le Marathon Des Sables 20173km / 2875m+ 2nd au scratch
    • Ultra Trail Atlas Toubkal 2016 – Utat – Marathon De L’atlas2km / 2425m+ 1e au scratch
    • Ultra Tour Des 4 Massifs 2017 – Ut4M160 Challenge1km / 11975m+ 3e au scratch
    • Oman Desert Marathon 2017 167km / 3250m+ 1e au scratch

     Mohamed El Morabity

    Voici le contenu de notre rencontre avec un des favoris du MDS18

    WT – Comment as-tu découvert la course à pieds ?

    MEM – Je suis né dans une famille de sportifs.  Mon frère Rachid est mon exemple. Et j’ai donc commencé  à courir très jeune à ses côtés. 

    ElMorabity

    WT – Qu’est ce qui t’as donné l’envie de courir le Marathon des Sables ? Une passion ou plutôt l’envie de marcher dans les pas de Rachid, ton frère ?

    MEM – Le MDS est une évidence pour moi car le désert et la montagne son mon domaine, mon environnement et l’endroit où j’aime m’entrainer. Et je suis heureux de partager ce marathon avec mon frère. 

    WT – Comment c’est passé la dernière édition pour toi ?

    MEM – Très bien passé malgré les difficultés liées à la découverte de cette première fois (poids du sac, étapes, autosuffisance…). 

    Mohamed El Morabity

    WT – Quel est ton plus beau souvenir sur le MDS ?

    MEM – Le plus beau souvenir est ma 1ere place sur la 1ere étape, place rêvée pour tous les concurrents. 

    WT – Comment as-tu préparé cette 32e édition ? Tu t’entraines beaucoup ?

    MEM – Je me suis entraîné 2 fois par jour lors d’un stage mais je dois surtout me reposer avant le départ.  

    Mohamed El Morabity

    WT – A la recherche de performances, quel poids faisait ton sac au départ de l’année dernière ?

    MEM – Mon sac faisait entre 7,5 et 8 kg !

    WT – Et comment gères-tu ton alimentation sur course ? Beaucoup de plats lyophilisés ? Chaud, froid ?

    MEM – Je mange chaud et des plats lyophilisés, sans oublier le traditionnel thé et les dates.

    Mohamed El Morabity

    WT – Comment entretien tu t’es pieds ?

    MEM – Rien de spécial malgré quelques ampoules. Mes pieds sont déjà « accoutumés » au climat très chaud du désert et au sable!

    WT – Peux-tu nous parler un peu de l’ambiance au bivouac et de l’esprit d’équipe entre marocains ?

    MEM – Il y a une très bonne ambiance au bivouac. Le soir ça nous arrive de chanter !  Celà nous permet de nous détendre et de ne pas se focaliser sur l’effort qu’il faudra fournir le lendamain! Nous rencontrons aussi beaucoup d’autres passionnés.

    Mohamed El Morabity

    WT – Comment comptes-tu gérer ton effort sur cette nouvelle édition ?

    MEM – La stratégie c’est un secret…. mais on garde toujours l’objectif de finir la course. D’être Finisher du MDS!

    Peux-tu donner quelques conseils aux coureurs qui prendront le départ de cette 32e édition ?

    MEM – Je conseille une bonne préparation car c’est une course très difficile. Et il existe des training camps pour cela, afin de vous préparer aux conditions et à l’effort dans le sable. Ainsi on peut tester le matériel, et surtout l’alimentation, car c’est un des points clés de la réussite de votre aventure.  Et surtout profitez des paysages et des moments forts du mds, car c’est une « parenthèse » de quelques jours. Un moment de rencontre et d’échange.

    Mohamed El Morabity

    Je tiens à remercier les personnes qui m’  encouragent et me soutiennent,  ainsi que ma famille et mes amis et sans oublier bien sûr mon sponsor WAA, grâce à lui, j’ai la chance de courir cette course mythique.