Découverte de la préparation triathlon avec COMPEX!

0
455

Mathieu a eu l’occasion de découvrir la préparation Triathlon avec Compex lors d’un week-end sport, avec comme guide Charlotte MOREL (Double championne de France sur format long)…Loin des sentiers forestiers ou des pentes du Mont Blanc, c’était l’occasion aussi d’en apprendre un peu plus sur l’entrainement grâce à l’électrostimulation! Voici le récit de son week-end « électrique »…

Dans la vie comme dans le sport, Je suis toujours partant pour découvrir de nouvelles disciplines et faire partager mon expérience.
Ce week-end, le triathlon c’est offert à moi. Je dois avouer que j’ai toujours secrètement voulu tester ce sport qui me paraissait inaccessible. L’appréhension de ne pas tout maîtriser me gagne, et attise ma curiosité. Un tas de questions viennent se bousculer dans ma tête. Serais-je à la hauteur ?
La variation et la technicité des disciplines m’attire, m’intrigue, me questionne. Ce week-end passé à Saint Raphaël en compagnie de l’équipe Compex et de Charlotte Morel, tri- athlète professionnel et double championne de France sur le long, est excitant et, un peu inquiétant…

État des lieux

Le vélo je gère bon cela fait un an que je ne suis pas monté sur une selle, mais mes « cuissots » de trailers devraient m’aider. La course à pieds, mon domaine, ma passion, le parcours promet d’être magnifique. J’ai déjà hâte de fouler les chemins rocailleux typiques de la région. La natation, comment vous dire. Je nage comme… je peux, je pars comme un pétard mouillé sans technique et m’asphyxie au bout de vingt-cinq mètres.
Autant dire qu’il y a du travail et du stress car à l’issu de ce stage, un joli dossard m’attend pour le fameux triathlon de Paris. Le départ est donc donné le samedi 21 avril à 7h à gare de Lyon direction Saint-Raphaël.

Un week-end sous le signe du sport et de l’électrostimulation

Nous sommes une petite troupe de sept, directrice de communication sportive, journalistes, blogeurs, blogueuses, tous passionnés de sport. Nous faisons connaissance et parlons de nos expériences sportives. Le voyage passe très rapidement et Cinq heure plus tard nous prenons nos quartiers dans un hôtel très sympas face à la mer.
Nous déjeunons au restaurant de l’hôtel pour rencontrer Caroline et Pierre de Compex france ainsi que Charlotte qui va être notre coach de luxe pendant ces deux jours.
Le repas terminé, direction la salle de séminaire pour la formation Compex et la séance en pré-fatigue d’électrostimulation. Il est 16h30 la séance se termine, les quadriceps ont bien travaillé. Nous prenons la direction de Fréjus pour récupérer nos vélos en footing s’il vous plait.


Première impression, les vélos sont à la hauteur de l’évènement. Je ne me suis pas trompé, à peine parti, nous roulons entre 25 et 30km/h. Nos montures sont légères, performantes et le voyage n’a pas altéré notre motivation.
Je prends énormément de plaisir à « rouler ». La mer nous accompagne tout le long du parcours et le soleil n’ai pas avare de ses rayons, sublimant le paysage. Nous abordons la partie la plus « sauvage », La Boucle du cap roux et ses 17,3km dont 3 km de grimpette (320D+). La montée par le Pic de l’Ours sonne le départ de l’ascension, égayée par une famille de cochons sauvages pas du tout affolée par la présence de cyclistes heureux de cette rencontre. Nous prenons ensuite la route de Saint Barthélémy direction Le Kom du Ravin en passant par Le Gué du Grenouillet, ou nous pouvons admirer le vallon du Mourrefrey. La montée remet tous le monde d’accord. Charlotte paraît facile.

Mes quadriceps sont retournés à la chambre d’hôtel. Je sers les dents, le cardio s’affole un peu, mais la beauté du paysage à l’arrivée gomme instantanément ces quelques longues minutes de souffrance.
Nous dominons les calanques de Saint Barthélemy. Petite pause photo et cardio. Nous rebasculons pour revenir par la corniche d’or et la marina de Saint Raphaël. Le bilan de cette sortie vélo, 1h35 41,2km/320D+, est plutôt positif, avec une moyenne de 26km/h. Retour à l’hôtel en petit footing, pour une séance de récupération avec Compex, et pour trois d’entrés nous un bain de mer plus ou moins intégral. Le soir venu, nous sommes attendus dans un restaurant italien. Notre arrivée a été quelque peu retardé. A ce propos je remercie Caroline de nous avoir fait visiter le coin, c’était très sympa. Ce dîner en compagnie de Charlotte et l’équipe Compex , nous a permis de faire plus ample connaissance et surtout de bien manger…


Le lendemain Réveil 7h difficile, mon compagnon de chambre n’a pas été tendre avec mes oreilles. Le petit-déjeuner est prévu de 7h30 à 8h30, puis le départ est donné direction le centre aquatique, lieu de rassemblement avant la séance de course à pieds. Arrivée sur place, nous retrouvons Charlotte notre guide pour cette sortie typé trail avec un parcours vallonné. Le soleil nous accompagne, l’ambiance est bonne enfant entre photos avec Charlotte et une allure, parfois soutenue que certains prennent plaisir à donner.

Les jambes répondent présentes malgré la sortie vélo de la veille, la séance de récupération Compex m’a permis, comme à tous l’enchaînement des efforts. Courir dans ses paysages de carte postale, me procure beaucoup de bonheur. 1h15 plus tard, nous voilà de retour avec 12km et 300D+. C’est le moment du stage que je redoutais le plus, la natation. Le centre aquatique de Saint–Raphaël est impressionnant avec son bassin olympique de 50m. Une première pour moi. Je commence les exercices donné par notre coach, je suis déjà essoufflé à mi-bassin, J’essaye de respirer correctement.
Au bout de quelques longueurs, Charlotte à décelé mes lacunes, et m’explique, me conseille avec beaucoup de patience. Je reprends cette fois ci les longueurs mais avec les palmes du coach afin de faire progressé le bas du corps. La fatigue du week-end se fait ressentir et les crampes ne tardent pas à faire leurs apparitions. 1h30 et quelques centaines de mètres plus tard, la séance se termine. Ouf je suis rincé. Nous faisons quelques photos du groupe très sympa.

Pour terminé ce week-end et partagé un agréable moment, nous sommes invité dans un endroit ou le temps s’arrête. Une terrasse cachée de tous ou nous déjeunons de formidables salades et pâtisseries maison arrosés de délicieux smoothies. Ce dernier repas ensemble nous permet de débriefer du week-end. De retour à l’hôtel, nous terminons la formation Compex. Petit bonus, Pierre nous fait la démonstration de pose de tape kinésiologique.

A la fin du séminaire, nous remercions chaleureusement Charlotte, Caroline et Pierre de ses moments de partage, de sport et … d’électrostimulation. Avant notre départ, nous nous voyons remettre à chacun, un Compex
dernière génération, une bande de tape ainsi que l’Elastic strape (pour le travail spécifique). Nous avons la chance de pouvoir tester ces appareils Compex jusqu’au Triathlon de Paris.
Nous reprenons le train direction Paris. Le voyage a permis à chacun de commencer le travail Compex, par des séances de récupérations, sous le regard amusé de certains voyageurs. Après ces deux jours de sport et passion version XXL , j’ai plus de certitudes sur mes faiblesses et le travail qu’il me reste à accomplir pour progresser et être prêt le jour de la compétition.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here