ITW – Sébastien Spehler, le doublé sur les Templiers

0
613

Sébastien Spehler, la recrue 2018 du team Trail Running Salomon France, est de nouveau vainqueur pour la seconde fois sur les Templiers, après une belle bagarre avec Nicolas Martin sur tout le parcours.  1 minute 20, c’est ce qui les sépare au bout de ces 78km.

Sébastien revient pour nous sur son parcours, sa préparation et sa victoire.

WT: Bonjour Sébastien, peux-tu te présenter en quelques lignes et revenir sur ton palmarès ?

SP: Bonjour Wondertrail, j’ai 30 ans et j’ai 24 ans de pratique de course à pied derrière moi.
Dans les grandes lignes, mon palmarès c’est:

  • Champion de France 2013 de trail long
  • Vainqueur du Lavaredo ultra trail 2013
  • 4 fois vainqueur de la 6000D 2014, 2015
  • 2 fois vainqueur de la Maxi-race 2014, 2017
  • 2 fois vainqueur des Templiers. 2017, 2018

 

WT: Question résultats… Y’a pas photo! mais pour en arriver là, ça na pas dû se faire tout seul… Peux-tu nous parler un peu de ton entrainement? Plutôt quantitatif ou qualitatif ?

SpMon entrainement est très varié. Pendant une saison j’aime bien changer de format de course pour justement ne pas faire toujours la même chose. Dans l’ensemble, je travaille plus le qualitatif, même si je suis à 15 / 20 heures d’entrainement par semaine.

WT: Combien de temps as-tu consacré à ta préparation ?
SP: Pour la préparation des Templiers, j’y ai consacré sérieusement deux bons mois.

WT: Tu partais avec le dossard numéro 1, avais-tu la pression? Car tu te savais attendu ?
SP: C’est vrai qu’avoir le dossard 1 aux Templiers, c’est particulier! J’avoue que ça m’a un peu stressé. Maintenant je saurai à quoi m’attendre!

WT: Es-tu venu reconnaître le parcours en amont de la course ?
SP: Non je ne suis pas venu reconnaître le parcours. La course est à plus ou moins 9 heures de voiture de chez moi, c’est trop loin. Mais c’était ma 5ème participation, je connaissais donc déjà les conditions difficiles que j’allais rencontrer.

WT: Je suppose que tu ne laisses pas grand chose au hasard! Question alimentationPlutôt fait maison ou boisson isotonique et gels ?
SP: Je suis en partenariat avec Apurna. C’est une marque de nutrition avec laquelle je me sens bien. Pendant les courses, comme à l’entrainement d’ailleurs, c’est boisson isotonique et gels.

WT: Durant la course, tu avais une équipe pour gérer tes ravitaillements ?
SP: Pendant la course c’est toujours Anaïs qui me ravitaille. Elle sait exactement ce que je veux et la manière de faire. Les points de ravitaillement sont parfois compliqué à rallier. Il y avait une personne du Team Salomon en cas où elle serait en retard sur le ravitaillement 3.

WT: Peux-tu revenir sur ta course , raconte-nous comment ta victoire s’est construite ?
SP: Ça a été une course à part. Chaque édition que j’ai faite, il y avait toujours un gros groupe de favoris ensemble jusqu’au ravito 1 au moins. Cette année c’était déjà la bataille dès le premier plateau. Par contre, après le premier ravito je me suis retrouvé seul avec Nico ( Nicolas Martin ). C’était une course très intense, un peu à l’américaine (le premier qui lâche a perdu). Mais avec un peu de recul, je crois que la plus belle chose de cette performance a été, avec l’aide de Nico, de clairement se dépasser et pousser son corps au plus loin. Cela va me servir pour les courses à venir, c’est certain!

WT: Que représente pour toi cette nouvelle victoire sur Les Templiers, penses-tu au triplé ?
SP: Je suis ravi de cette deuxième victoire. Cela montre que ce n’est pas dû au hasard. Après, de là à penser à un triplé c’est encore autre chose! Pour ces 2 victoires, j’ai dû presque faire la préparation et la course parfaites. Il faut vraiment que tout soit réuni pour réussir, alors c’est dur de penser à une troisième victoire…

WT: Quels sont tes projets pour la fin de l’année? Une nouvelle course ou un peu de repos en attendant la saison prochaine ?
SP: Je vais encore faire la North Face San Francisco Challenge. Ensuite ça sera grosse coupure hivernale. Je verrai ensuite pour la saison 2019.

WT: Quel bilan peux-tu faire sur ton année ?
SP: Maintenant je suis plutôt satisfait. Mon année était pas mal avec des victoires sympas mais il me manquait « la grosse course« . Du coup c’est fait!

WT: Il y a t-il pour toi une course, «  La course » que te souhaiterais particulièrement ajouter à ton palmarès, France ou étranger ?
SP: En réalité, mon rêve était de gagner un jour les Templiers. Sinon, non je ne me focalise pas sur une course en particulier. Aujourd’hui si j’avais un rêve ça serait de courir sur chaque continent.

WT: L’équipe de France de trail t’y penses quand tu prépares ta saison ?
SP: Pour l’année 2019, je ne pense pas me lancer dans les qualifications EDF (équipe de France)… C’est une belle aventure que j’ai déjà eu la chance de vivre deux fois. J’aimerais maintenant voir d’autres choses.

Un petit portrait chinois pour finir cette interview :
Si tu étais un animal, tu serais un aigle.
Si tu étais une couleur, tu serais le bleu.
Si tu étais une chanson, tu serais « Lose yourself ».
Si tu étais un trail, tu serais les Templiers.
Si tu étais un métier, tu serais coach sportif
Si tu étais un objet, tu serais une tasse de chocolat chaud.
Si tu étais un film, tu serais « Will hunting »
Si tu étais un fruit, tu serais une banane.
Si tu étais un sport, tu serais le 1500 mètres.

Merci Sébastien, et au nom de toute l’équipe de Wondertrail, encore félicitations pour ta victoire!
Merci à vous!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here