Pyreneus Trail- retour sur l’Aneto trail de Luchon

0
1691
© Pierre Ezcurra

Le Luchon Aneto Trail est un évènement au sein duquel sont proposées plusieurs courses de pleine nature, sur des sentiers de grande randonnée, en montagne.

  • L’ULTRA LAT : 85km 5300D+ au départ et arrivée de Luchon 
  • LA ROUTE 3404 : 64km 4400D+ au départ et arrivée de Luchon

  • LA VENASQUE : 45km 2800D+  au départ et arrivée de Luchon

  • LA K-BOUR : 21km 1300D+ au départ et arrivée de Luchon

  • LA DIKA : 10km 550D+ au départ et arrivée de Luchon – trail initiation découverte

C’est lors de ce week-end qu’une partie de l’équipe de Pyréneus Trail s’est donnée rendez-vous. Julie sur la K-Bour, Julien et Pierre  sur L’ultra Lat. Ils ont coché cette course à leurs agendas conscients qu’il s’agit d’un trail de haute montagne avec des sentiers à plus de 2000m. Jouant à domicile, ils sont prêts à vivre un véritable voyage à travers deux lieux emblématiques des Pyrénées Luchonnaises.

Les impressions de Julie 

Un week end sportif en perspective, on débute vendredi soir en tant que meneuse d’allure sur le 10kms de la corrida de Toulouse, course incontournable dans les rues toulousaines. Ambiance de folie qui fait vibrer la place du capitole… Puis on enchaîne avec les 21kms D+13000 de l’Aneto trail de luchon « La K-Bour » samedi après-midi.

Toujours un plaisir de se surpasser dans la chaîne pyrénéenne jusqu’à Superbagnére. Début de ma préparation des 100kms de Millau, on lie entraînement, mental et passion et on ne lâche rien ! Comme chaque année de beaux événements à ne pas manquer. Un grand merci aux organisateurs et bénévoles car sans eux cela n’existerait pas. À l’année prochaine …

Julie fait une belle prestation sur la « KBOUR » le lendemain de la Corrida Pédestre de Toulouse.
Elle parcourt les 21 kms et 1300 de D+ en 3H04 se classant 23eme féminine.

©Xavier Billet
©Xavier Billet

Julien une course de coeur fini avec émotion et au panache

Retour sur ce 85 km du LAT.
Dans un premier temps, mes mots vont à l’organisation que j’ai côtoyée avant le lancement des courses. Ils ont effectué un travail énorme pour que les différentes compétitions se déroulent sans failles.
Dans un plan plus personnel, un grand merci à Olivier Luchon, à toute l’organisation et aux bénévoles qui m’ont aidé à terminer ce parcours exigeant mais tellement magnifique. Il est 5h à Luchon en compagnie de Pierre, on a travaillé dure pour faire une belle course et ainsi prendre du plaisir.

©Xavier Billet

Les jambes sont bonnes, je décide de prendre l’allure en main et de faire la course. J’impose mon rythme sans monter dans les tours. J’arrive avec Iokin Garai l’espagnol en haut du Port de Vénasque, moment où il décide d’appuyer un peu. Je reste avec lui jusqu’au passage de la montagnette puis ayant que 25 km au compteur, ma conscience me fit en alerte en me disant de rester calme. Il reste à ce moment là 60 km à parcourir ce n’est pas anodin.
La descente sur luchon se fait bien, la température est agréable. Je trouve néanmoins le temps de chuter. Ça remet les idées en place. Le paysage est tellement magnifique aussi, difficile de regarder que ses pieds.

©Fabrice Iché

J’arrive à luchon où les jambes sont dures mais ça fait déjà 5 h que le départ est donné.
J’arrive à boire mais pas à manger. Je sens que la journée va se compliquer si je n’arrive pas à mettre un peu de carburants dans le moteur.
Je repars direction les granges d’astau partie assez roulante malgré 800 mètres de dénivelé sur 15 km. Je sens que je n’ai plus de jus. J’essaie de relativiser la situation et de me dire que ça ira mieux bientôt. J’arrive aux ravitos 60 km en 7h. Je suis à l’agonie sur une chaise. Je me demande comment je vais faire pour terminer. Je prends mon temps mais toujours pas de ravitaillement en solide. Heureusement, je bois de l’eau et du coca.
Les dernières difficultés pour monter à Superbagnères sont compliquées. Je suis en compagnie de Clément Prisse avec qui je fais course commune. On échange pas mal sur nos vies mais également sur la beauté du parcours.
Dernier ravito, je mange des chips enfin ça rentre depuis le départ j’ai mangé un gel et une demi-banane.

©xavier billet

On entame la dernière descente sous l’orage.
Je suis content de pouvoir terminer cette épreuve. Travaillant sur luchon depuis 1an, je me devais de passer cette ligne sous le regard de ma famille et copains du travail. Petite déception car je pensais faire sous les 11 heures mais j’accroche une belle deuxième place.
Ça le fera la prochaine fois j’en suis certain.
Pierrot 4 eme me fait vraiment plaisir. On a travaillé tous les deux avec l’aide de Mika pasero notre coach. Merci à ma famille pour le sacrifice de temps, au magasin all mountain pour son aide et Fabien de Brubeck pour le textile.

Pierre une 4ème place pour sa 4ème participation

Le Luchon Aneto Trail Pyrénées…. OUI et alors ? 85kms 5300D+ la ça cause !!!!
Pour la 4eme année je reviens en terre voisine Luchonnaise. L’organisation y est au top et l’on peut compter sur Olivier et toute son équipe de bénévoles pour nous accueillir comme il se doit. MERCI MERCI MERCI à vous.

On peut dire que c’est l’objectif de ma saison 2018.
Ligne de départ chauffée par Robin … 3.2.1 partez !!!!
Je décide de ne pas m’enflammer et de partir prudemment mais je me retrouve assez rapidement dans un groupe de 4 coureurs avec Iokin Garai (le vainqueur) et Julien.
La première boucle se passe assez bien avec un gros ravito à l’hospice ( merci Xavier pour les preuves ) et le passage à Luchon qui fait chaud au coeur; un arrêt au stand avec changement de tee-shirt, recharge du sac et c’est reparti.
Je subi un peu le départ raide mais j’arrive à me remettre en route assez vite sur le faux plat montant ( 800m D+…..) allant jusqu’au grange d’Astau et son ravito ( on y revient !!!!)
Je suis toujours dans les temps que je m’étais fixé et en 4eme position. Je décide sagement de faire un arrêt un peu plus long que prévu car une sacrée partie arrive. Après quelques bananes et morceaux de jambon j’attaque les derniers 1600m D+.

©Xavier Billet

Les randonneurs donnent de la voix et nous facilitent le passage… C’est appréciable surtout que cette partie est en plein soleil et que ça tape vraiment fort.
Dernier col où j’aperçois Luchon Superbagnères et l’on m’indique 30min de retard sur le 2eme et 3eme…. Allé je me lance dans une course folle pour reprendre du temps. Il reste une dizaine de kilomètres pour rallier l’arrivée…. Pluie, grêle et torrent de boue… rien ne m’arrête et j’arrive enfin à Luchon sous le déluge où je vois ma famille m’accueillir.
Le Luchon Aneto Trail Pyrénées c’est fait !!!! 4eme en 11H45 et seulement à 11min du podium mais 1er senior

©Guillaume Soler

Bravo à mon pote d’entraînement et mon ami Julien pour sa seconde place. On aura travaillé dure pour celle là. Le coach Mikaël aussi en étant à notre écoute ( enfin plus nous que lui )
Merci à la famille de supporter un casse c…. comme moi, à Mano , Marine , Fabien, Philippe et son équipe Active Plus 4U, Marie et MC JC All Mountain Luchon ( n’hésitez pas au top )
Merci particulièrement aux bananes et jambon de pays qui m’ont fait avancer pendant la course

Crédits photos ©Pierre Ezcurra ©Xavier Billet ©Fabrice Iché ©Guillaume Soler

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here