Le nouveau film de la Nuit de la Glisse – Don’t Crack Under Pressure 3 arrive en France !

0
172
nuit de la glisse

1 an seulement après Don’t Crack Under Pressure – Saison 2,

Thierry Donard est arrivé à l’aboutissement de sa trilogie.

L’apogée d’une épopée où l’amitié et le partage atteignent leur paroxysme. Nuit de la Glisse propulse dans une nouvelle ère, vers de nouvelles disciplines et décrit la transmission de valeurs entre deux générations de riders, ultime hommage aux athlètes qui ont marqué leurs sports par leurs exploits. Des au revoirs pour certains, la succession pour d’autres.

Un film tourné pour le grand écran en 4K Cinémascope, pour vivre pleinement l’expérience au cinéma, une immersion dans l’univers des sports de glisse.

Dates des prochaines avant-premières :

      • Chamonix – Cinéma Vox : 27 octobre
      • Annecy – Cinéma Pathé : 11 & 12 novembre
      • Chambéry – Cinéma Pathé Les Halles : 19 novembre
      • Grenoble – Cinéma Pathé Chavant : 23 novembre
      • Marseille – Cinéma Pathé Le Madeleine : 24 novembre
      • Bordeaux – Cinéma Le Français : 24 novembre
      • Toulouse – Cinéma CGR : 25 novembre
      • Cagnes-sur-mer – Cinéma Cap Ciné: 25 novembre
      • Blagnac – Cinéma CGR : 25 novembre
      • Nice – Cinéma Cap Ciné : 25 novembre
      • Toulon – Cinéma Pathé : 26 novembre
      • Lyon – Cinéma Pathé : 30 novembre
      • La Rochelle – Cinéma CGR : 30 novembre
      • Paris Grand Rex : 1er décembre (grande clôture) & 2 décembre (projection Grand Large)
      • Sortie en France en salle : Les 1, 2, 3 et 6, 7 ,8 ,9 et 10 Décembre

Thierry Donard

« Dans mes films j’ai toujours choisi mes athlètes pour leurs valeurs humaines, j’ai cette passion de leur donner la confiance, la sécurité et l’entourage nécessaires afin qu’ils accèdent à leurs rêves. Je dois aussi tenir compte de l’aspect économique des tournages en mettant également en valeurs des pays et des régions avec leur culture. Je ne peux plus concevoir de tourner de l’action sans raison et la raison de tout cela c’est que nous sommes à une époque où seules les vraies histoires humaines prennent de l’importance à nos yeux. J’aime l’action, les gens et la nature qui les entoure et mon objectif est de rendre tout cela compatible en espérant influencer les consciences. Tous ensembles, les personnages de mes films et les équipes qui les fabriquent, nous sommes des «influencers». Aujourd’hui réaliser un film n’est pas qu’une affaire artistique, c’est aussi gérer un budget, s’adapter sans cesse aux conditions, utiliser les opportunités que les voyages et rencontres peuvent apporter, mais aussi penser plus loin en réfléchissant à la richesse qui se dégage de ces tournages. Dans « Don’t Crack Under Pressure – saison 2 » j’ai mis l’accent sur la convivialité, l’entraide et les liens créés entre tous ces individus de cultures différentes. Saison 3 reprendra ces valeurs, mais sera aussi orienté sur les difficultés de ces hommes et femmes. Sacrifier parfois des choses matérielles pour un bonheur profond, ne pas se laisser gagner par la vanité et rester humble devant le succès. Davide est recordman du monde en profondeur, Zane est double champion du monde Waterman, Matt et Wille se sont retirés des compétitions mais restent actifs tout en construisant une vie, Mathias rêve d’un titre : le plus long vol du monde en Wingsuit, Tika, le guerrier Tahitien, s’est promis de surfer les plus grandes vagues du monde, Hira à 35 ans continue de perfectionner son art du surf… La vie de ces athlètes m’intéresse car ils méritent le qualificatif d’athlètes, entre les séances d’action ils s’entrainent comme des bêtes. Les voir rider les vagues oui, mais aussi les montagnes de Tahiti, gravir des sommets à pied etc. …
Sur ce tournage, nous devrons aller plus loin dans notre périple pour trouver l’exceptionnel, créer des situations rares et uniques. C’est avec ces hommes et ces femmes, animés par la joie de vivre qu’ils puisent dans leur grande passion pour leur art, que nous allons raconter une histoire. Cette histoire c’ est celle de tenir une trajectoire sans jamais en sortir, dans la vie comme dans une discipline sportive à risque, un art de vivre ».

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here