Le Street Art de NEBAY envahit les berges de Seine pour les 20K de Paris

0
369
20kmde paris

Le graffeur NEBAY a peint une fresque de 80m2 sur les bords de Seine pour honorer la thématique Street Art des 20kms de Paris.

20kmde paris

Tous les ans, les 20km de Paris enrichissent la course par un thème mis en valeur : avant, pendant et après l’événement. Après la trilogie artistique des années passées (musique, cinéma et bande dessinée), c’est cette fois-ci le «Street Art» qui apporte sa contribution à la 39ème édition avec un visuel affiche spécialement créé pour l’occasion par l’artiste NEBAY. Mais le rôle du graffeur ne s’arrête pas là. Dans la nuit du 4 au 5 octobre, de 22h à 4h30, c’est une véritable fresque de 80 mètres de long qui a vu le jour en plein Paris grâce à un collectif de grapheurs managé par NEBAY. Cette fresque est située sur le parcours des 20km de Paris, sur la voie Georges Pompidou (VGP) juste après la Maison de la Radio (sens de circulation). A proximité de la Tour Eiffel, la fresque est idéalement placée et visible des automobilistes et cyclistes et  par les coureurs de dimanche 8 octobre, entre le 12e et le 13e kilomètre.

20kmde paris

NEBAY en quelques mots …

Né en 1973, NEBAY commence le graffiti en 1987. Il intègre le crew JCT–Je Cours Toujours à 100 à l’heure–avec SNA1, OKE, SKOR, ELM1, RANT et SHAP, et signe alors BOST. C’est plus tard, en 1995, qu’il prend le blaze NEBAY et s’implique davantage dans le mouvement graffiti. Il s’attelle alors au travail en atelier et commence à exposer. En parallèle, il détourne de nombreuses affiches publicitaires qu’il déloge, peint et réinstalle au petit matin, dans les abris bus. Personnages, lettrages, messages et interventions deviennent une de ses signatures qui le feront connaître. Il réalisera une série de 100 affiches, numérotées, qui feront l’objet d’un film–Le donneur de couleurs–réalisé par AZTEK du crew ZRC. En 2002, il part seul en Russie, passe par la Mongolie, la Chine, le Vietnam, le Cambodge, le Laos et finit par la Thailande. De retour de ce voyage riche en rencontres humaines, NEBAY continue sa route, en solitaire, et multiplie les expositions à partir de 2003. Fin 2005, il décore le plateau de l’émission “Tout le monde en parle” pour Ardisson, avant de repartir en Chine pour deux expositions à Shanghai dans le quartier des galeries de Mogan Shan Lou. Sans jamais quitter le mur ou l’intervention en rue, NEBAY est de ces artistes de graffiti pour qui le passage à la toile est un élément supplémentaire, source d’expériences et riche en découvertes. Son style old school à l’européenne reprend les lettrages colorés des débuts du graffiti new-yorkais, les personnages B.Boy et le tag, dont il est un des premiers à expérimenter le dripping (jets de peinture au sol) sur les trottoirs parisiens et sur la toile. Riche et coloré, son univers mixe pêle-mêle affiches détournées, taches colorées et abstraites, wild style, dripping sur toile, figures et personnages ludiques, porteurs d’un message de colère toujours empreint d’espoir.

Crédits photos @Laurent Desmet

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here