La Mer- L’Aber- La Ter : la 12 ème édition du Trail de l’AberWrac’h

0
4641
Photo Laurent Quinquis
Photo Laurent Quinquis
Ce dimanche avait lieu la 12 ème édition du Trail de l’AberWrac’h, situé dans le Finistère et plus précisément dans le pays des Abers et le pays de la côte des légendes.

Plusieurs courses étaient au programme durant le week-end:
Photo Laurent Quinquis
Photo Laurent Quinquis

L’Extrême Trail (55km), l’extrême Duo (50km), l’Hermine trail (18km), semi nocturne +Trail fun (14 km)-> Challenge des Abers (32km), le funy trail (7km), la marche nordique (14km), l’Aberkley (en référence à la célèbre course américaine +/-90 km entre 22h et 6h), et enfin la family race (1 à 2 km).

Je me suis intéressé à l’Extrème Trail 55 km, 2ème épreuve comptant pour le challenge Ouest Trail Tour. Du beau monde au départ avec Tony Moulai (ex pro triathlète olympien à pékin, vice champion d’Europe 2008, Jonathan Parisé (62 eme à la diagonale des fous en 2016), Fred Laureau (1er exequo O.T.T. 2016,, David Pasquio,…).
Photo Laurent Quinquis

620 courageux au départ à 8h00, sur la commune de Guisseny et la baie de Curnic avec une première partie largement dominé par Tony Moulai, où les concurrents traversent la côte sauvage, avec ses plages  de sables et de rochers. 40 km en solo pour l’ancien triathlète originaire de saint Nazaire.

A mi parcours, l’organisation vous invite à boire…une bière!!! lors du passage atypique à l’intérieur d’un bar! Certains n’en n’ont pas pris qu’une!

La seconde partie est plus technique avec des passage insolites (escalades rocheuses, traversées de rivières, descentes et montées infernales).

Photo Laurent Quinquis
Photo Laurent Quinquis

Dans la dernière ligne droite de ce parcours très original, adoré des trailers , a mis à rude épreuve l’ensemble des concurrents, et non seulement les leaders(passage dans une buse à 4 pattes, traversée avec cordes,…).

Revenons à la tête du peloton…
Au 35ème km, Pasquio revient sur Parisé, qui lui, essaye de tenir son allure afin de préserver un podium, son objectif initial.
Leurs efforts vont payer puisqu’ils vont réussir à revenir sur Tony moulai.
Ce sera une lutte acharnée jusqu’au bout. Parisé et Moulai vont lacher Pasquio, victime de fringale. L’ex cycliste paimpolais Parisé va planter le martiniquais Moulai peu avant le dernier km et s’adjuger une belle victoire en 4h12 min, 3 min devant Moulai. Le podium sera complété par David pasquio en 4h23’37.
La 1ère féminine Alexandra Rannou (sobbhi sport brest) arrive en 5h21’23, puis Myriam Gallet (Naturvan Intersport) 5h39’55 et Mélanie Chever (team trail aber Benoît) 6h00’53.
Photo Laurent Quinquis
Photo Laurent Quinquis

Jonathan Parisé nous livre son récit de la course:

« L’équipe de Joël Caer nous réserve toujours des surprises lors de ses trails et cette année le kilomètre vertical des abers est prévu au milieu du parcours avec de nouveaux passages insolites…. Il s’agit d’une course en ligne, départ de Guisseny sur la plage avec 32km de bord de mer ,d’estran, de galets et d’algues bien glissantes. Puis une 2e partie de 22km à l’intérieur de l’aber avec des montagnes russes composées de petits chemins monotrace, passage ludique dans l’eau avec des cordes sous des tunnels…..je connais la course pour l’avoir fait l’an dernier et j’ai pris soin de noter les temps de passage de Francis Garnier, victorieux en 2016 pour avoir une idée de l’allure à adopter. 8h au son de la corne de brume je pars devant et me fais vite rejoindre par le triathlète Tony Moulai. Je ne le connais que de nom et par son palmarès éloquent.

Photo Laurent Quinquis
Photo Laurent Quinquis

J’ai le temps de papoter 4/5km avec lui avant qu’il ne prenne le large. Son allure est supérieur à la mienne et je ne veux pas me griller, le parcours est long. Je me dis que je ne le reverrais plus mais je suis content de l’avoir accompagné sur quelques kilomètres un peu à l’image du Glazik ou j’ai passé 1 heure devant avec Andy Symonds. Je reste à mon rythme toute la 1ere partie à savoir 3’50/4 min au kilomètre. À travers les magnifiques paysages du nord Finistère, au ravitaillement du 32e km je fais le plein de mes 2 flasques et vois le retour de David Pasquio. On nous annonce 2 minutes de retard sur la tête; David accélère l’allure, ce qui nous permet de bien nous relancer et à notre plus grande surprise au 41e km on reprend Tony. À partir de ce point je me dis que je suis avec 2 grands coureurs de trail et vais faire 3, ce qui sera très bien vu le niveau. Je reste un peu derrière et dans une bosse vers le 45e km David a une petite fringale. On se retrouve à 2 avec Tony et là il relance l’allure sur tous les passages plats et m’encourage à m’accrocher. Il me donne quelques conseils dans les bosses, vraiment très sympa de sa part.  Il me semble vraiment costaux mais à son tour à 2km de l’arrivée lui aussi connaît une défaillance et a une fringale ..c’est incroyable je me retrouve devant et continu sur le même rythme jusqu’à l’arrivée. De monter sur le podium à coté de ces 2 grands champions qui n’hésitent pas à partager leur savoir et leurs connaissances en course me fait vraiment plaisir.

Je souhaite remercier mes deux comparses de course, toute l’équipe de Joël ainsi que les bénévoles du Trail de l’AberWrac’h.
Résultats:
Extreme trail 55 km
1er:    Jonathan Parisé 4h12
2ème: Tony Moulai       4h15’37
3ème: David Pasquio   4h23’37
1ere:Alexandra Rannou 5h21’23
2ème:Myriam Gallet       5h39’55
3ème:Mélanie Chever    6h00’53
Extreme Trail duo 50km
1er: Cozian/Bloc’h          4h14’33
2ème: Muscat/Champin 4h19’27
3ème:Brouxel/Urvoys     4h22’31
Retrouvez toutes les photos prises par Laurent ICI
Crédits photos LAURENT QUINQUIS
Article by Gael Run Bzh.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here