TEST – La tenue adaptable by Kalenji

0
1004
Le Trail , le running , le fitness autant de discipline ou la marque Kalenji a déjà fait ses preuves. Il y a quelque temps Caroline a effectué pour vous les filles le Test de la tenue Kalenji , composé du collant Trail et du maillot manches longues évolutiv. Après avoir effectué plusieurs sorties Trail, nous avons décidé d’être original ou un peu fou. On vous l’accorde. Nous avons testé la version homme, sur un parcours de course à obstacles (BarjoXtrem) et de pousser le test encore plus loin.

Fiche technique:

Maillot Kalenji manches longues évolutiv

  • Système de ventilation pour apporter de la fraîcheur
  • Tissu principal: 100.0% Polyester
  • Empiècement: 91.0% Polyester, 9.0% Elasthane
  • Prix: 20€

 

 

Collant Kalenji Trail Running

  • Empiècement: 100.00% Polyester
  • Tissu principal: 89.00% Polyester, 11.00% Elasthane
  • comporte 4 poches
  • Se lave à l’envers
  • Stocker sur cintre ou plié dans un endroit propre et sec
  • Prix: 29,99€

Premières impressions:

La veste Kalenji me paraît chaude et très fonctionnelle grâce aux différents rangements disponibles en bas du dos. Sa composition et son assemblage me paraissent résistants. Par contre j’ai un doute sur le parcours boueux, un bain de boue ça vous tente? Le cuissard long me plaît un peu plus que la veste au premier regard. De plus, la ceinture Trail incorporé au collant comporte plusieurs rangements et pour le coup pique ma curiosité quant à la tenue de tout les éléments que l’on peut y ranger.

En détail:

La partie haute du maillot dispose d’un rabat avec 2 fermetures qui permettent de glisser ce dont vous ne vous servez plus à l’intérieur du maillot. Ce système permet d’adapter sa température corporelle tout au long de sa sortie. Ses manches isolantes sont rétractables avec des fermetures sur les avants bras pour tout ranger. Le maillot manches longues evolutiv dispose d’une petite poche zippée sur le côté pour recevoir un smartphone (taille140x70 mm) ou des gels. Au niveau du dos se trouve une grande poche, zippée également, pour y ranger gants, bonnet…
Le collant dispose à l’avant d’une large poche ventrale qui permet d’accueillir une flasque d’eau de 250 ml, maintenue par un élastique. À l’intérieur de celle-ci une poche zippée, pour y ranger un smartphone (140×70 mm). À l’arrière, se trouve une large poche dos zippée qui permet de recevoir une flasque de 250 ml. Là aussi, une poche intérieure permet d’y insérer le smartphone, laissant le choix. De part et d’autres de la poche dos, 2 poches filet, contenant aisément 3 gels chacune.

En pratique:

Il est bien convenu que la tenue Kalenji n’est pas adaptée à la course à obstacles en compétition car ce n’est pas son premier emploi. Au bout de 10 minutes sur le parcours à gravir et ramper sur les différents obstacles, j’ai vite chaud. Le choix de relever les manches et de descendre le rabat sur le buste s’impose. Bon, en position « manches longues », cela ne m’a pas gêné, mais dès que j’ai voulu remonter les manches, j’ai dû m’arrêter. En courant, ce n’est pas vraiment évident, et il faut avoir pratiqué pas mal de fois pour avoir le coup de main. Après quelques obstacles passés, je ressens une gêne, une sensation de compression au niveau des coudes , et une lourdeur sur le devant du corps car tous deux se sont remplis d’eau lors des passages aquatiques. L’évacuation se fait très lentement ( je vous entends, oui elle n’est pas faite pour ça. je vous l’accorde ), mais je me suis poser la question « sous une grosse averse, le résultat serait-il le même! ».
En revanche le cuissard tient toutes ses promesses, une évacuation parfaite, une seconde peau. Malgré l’eau fraîche dans les bassins, je n’avais pas froid aux jambes. De plus la ceinture Trail ne gêne en aucun cas lors des rampings. Il n’y a pas d’effet garrot avec son petit lacet de serrage. L’ensemble reste bien en place même avec les gels. Il est certain que ça me sera d’une très grande utilité lors des distances un peu plus longues. Durant ma progression sur le parcours j’ai préféré éviter de mettre les flasks ( il est certain qu’au premier ramping ou partie d’escalade, j’aurais pu me blesser ). Du coup j’ai quand même testé le tout sur des sorties plus conventionnelles.

Mon verdict:

L’ensemble haut/collant remplie parfaitement ses fonctions sur tous les types de terrains, sur des sorties trails/running pour rapport un qualité prix imbattable. La tenue tient bien en place et est agréable à porter même sur de longues sorties. Le maillot conçu en plusieurs parties permet de réguler sa température tout au long de sa course. Idéal pour des températures fraîches, vous partez grelotant les manches longues, vous montez en puissance et en chaleur, vous terminez en T-shirt. Et pas besoin d’accrocher le maillot à la ceinture, tout est intégré ! Le collant permet de partir serein avec ses différentes poches de rangements. Cependant, pour les courses à obstacles le maillot n’est pas du tout fait pour ça, oublier de suite cette idée. Le collant quant à lui est une agréable surprise. Il offre du confort, un bon maintient et sa matière sont très résistantes aux frottements sur les multiples obstacles.
La pratique des courses à obstacles connaît un immense succès en France et dans le Monde. Je suis plus qu’impatient de découvrir une gamme chez kalenji prévu pour cette discipline.