TEST – le short de Trail Equilibrium de KIWAMI

0
3542

Quand la célèbre marque française de triathlon s’intéresse aux nouvelles tendances sportives, ce n’est pas pour faire comme tout le monde… Après un parallèle évident entre l’endurance nécessaire à la réalisation d’un ironman et d’un ultra trail, l’équipe de Kiwami a décidé de créer une tenue compacte, déperlante, respirante, ultralégère et résistante à l’abrasion.

Pour avoir eu à ranger mes bâtons par toutes sortes de dispositifs plus ou moins judicieux, je mesure bien l’intérêt d’un système aussi simple et aussi peu encombrant. Je me suis donc précipité chez Kiwami pour faire partie des heureux testeurs. Produit révolutionnaire ou nouveau gadget commercial ?

 

Fiche technique
  • Système EasyFix, d’attache latérale des bâtons sur la cuisse;
  • Ceinture abdominale gainante avec de nombreuses poches ergonomiques pour le transport de produits énergétiques, téléphone portable, documents, couverture de survie etc.
  • Compression accentuée sur les quadriceps et les ischios,
  • Marqueurs de proprioception au-dessus du genou,
  • Bandes réflectives pour une visibilité nocturne,
  • Points de silicone pour maintien sur la cuisse,
  • Accroche dossard,
  • Tissu au séchage rapide utilisant la technologie FastDry

 

Premières impressions

Tout commence par une belle boite, vous me direz « l’habit de fait pas le moine« . Cependant à près de 160€ le short, Kiwami ne plaisante pas sur la présentation. Le short, ou plutôt le cuissard, est esthétique, même le choix des couleurs est sympa (noir, rouge et blanc).

KIWAMIIl est temps de prendre le short en main… Il me semble « lourd », et épais. Cela me fait craindre qu’il fasse très chaud à l’intérieur. Des bandes rigides sur les cuisses doivent accentuer la compression sur les quadriceps et les ischios. La ceinture abdominale est large et semble remonter relativement haut sur le ventre. Elle est équipée d’une multitude de poches.

Mon regard est bien sûr attiré par le systéme EasyFix pour le portage des bâtons. Il est simple : une poche dans le bas du short et une sangle élastique sur la partie haute. Aussi simple qu’ingénieux, mais cela sera-t-il suffisant pour maintenir correctement en place mes bâtons. Et mes bâtons ne vont-ils pas me gêner ainsi placer sur mes cuisse…

KIWAMIÉvidemment, même si une séance n’est pas tout de suite prévue, je ne résiste pas à l’envie de passer ce short. S’agissant d’un vêtement de compression, je me sens un peu étriqué et la ceinture remonte vraiment haut. Les finitions sont belles, pas un fil ne dépasse. Toutes les poches sont facilement accessibles. Il est temps de préparer les affaires pour un week-end trail et vérifier le potentiel de ce short.

En pratique

A la recherche d’un fort dénivelé, histoire de justifier l’emploi de bâtons et de réellement tester la compression en descente, c’est sur les montagnes d’Auvergne que j’ai décidé d’aller courir.

Comme je l’avais craint, je me sens un peu comprimé dans le short, mais je range facilement tout ce dont j’aurais besoin dans les poches (4 barres de céréales, 2 compotes, mon téléphone et 1MP3, il ne manque que la toile de tente…).

KIWAMIPour cette première sortie, ce sera une balade d’une quinzaine de kilomètres avec environ 500m de D+, histoire de m’habituer à cette nouvelle tenue. En courant, je m’assure que mon matériel est bien à sa place… Et surtout que rien ne bouge, car je déteste les sacs qui bougent ou les clés qui tintent dans les poches. Mais surtout je m’aperçois au bout d’une dizaine de kilomètres que je me sens vraiment bien dans ce short. Je ne ressens pas de gêne au niveau de la ceinture, et la fibre qui me semblait très épaisse se fait elle aussi oublier, au profit d’une compression bien équilibrée.

Les sorties suivantes se feront sur des parcours plus techniques. L’occasion de retourner sur le parcours de la Pastourelle et de revoir le Puy Mary.

KIWAMILors des phases d’ascension je m’emploie à sortir est ranger les bâtons régulièrement. Après quelques essais, pour le faire sans devoir m’arrêter, ça se passe très bien. Ranger les bâtons prend à peine quelques secondes. Et ils ne bougent pas du tout une fois rangés. Une de mes grandes peurs avec ce dispositif de rangement était de cogner mes mains sur la pointe du bâton : aucuns risques, l’ergonomie du short est vraiment bonne.

En définitive

KIWAMIAprès une bonne semaine de crapahutage divers et variés, j’aime beaucoup ce short Equilibrium. En effet, je me suis complétement habitué à ce type de portage, et n’envisage que très difficilement de faire sans.

La fibre dans laquelle le short est fabriqué est vraiment confortable. Je n’ai pas eu, ni trop chaud, ni froid. La matière coupe très bien du vent, comme de la pluie.

Le short joue très bien son rôle de portage, tout en conservant une ergonomie et une simplicité d’emploi déconcertante. Le maintien musculaire est efficace (il est surtout perceptible en descente)

En conclusion

KIWAMILe short Equilibrium risque de rapidement faire son apparition sur les Ultras de la saison 2017. Innovant, il conviendra tout particulièrement aux coureurs qui n’aiment pas devoir « jouer » avec les élastiques de leur sac en courant pour fixer leurs bâtons, ou tout simplement à des coureurs à la recherche de performances, pour qui la moindre seconde a son importance !

Personnellement je pense qui sera le compagnon idéal cet été sur l’Ultra Tour du Beaufortain et la Pierra Monta !

« Un short idéal en compétition en montagne, à conseiller à un coureur souhaitant se libérer sur courses »

 

Photos © Lionel LETERME