TEST – Scott Run Kinabalu, la tenue chic et performante!

0
671

SCOTT Sports SA est un équipementier sportif suisse fondé en 1958 par ED Scott. La marque s’est fait connaître par son fondateur et créateur du premier bâton de ski en aluminium. Scott Sport s’installe à Givisiez en 1978. La Suisse est choisie à l’origine pour sa proximité avec la France et l’Allemagne pour la distribution de la marque. En 1986, Scott sort son premier VTT et en 1991 sa première fourche suspendue.

La première activité de Scott est centrée sur les accessoires de sports d’hiver, mais aujourd’hui la marque est connue et reconnue dans plusieurs disciplines sportives telles que le vélo, les sports d’hiver, les motosports, et le trail running. D’ailleurs, la marque est représentée par un Team France de huit athlètes dont Benoit Cori double vainqueur des Templiers et de la Saintélyon.

Team Scott

Et, c’est avec bien entendu sur le matériel de trail que Wondertrail s’est penché… avec une tenue innovante qui ne manque pas de « Peps« .

Fiche technique :

Scott run KinabaluLe T-shirt SCOTT RUN KINABALU

  • Technologie DRYOsphère (anti humidité avancé)
  • Construction Tricot
  • Tissu principal 100% polyester
  • Matière qui évacue la transpiration rapidement
  • Coutures plates
  • Détails réfléchissants
  • Existe en trois coloris:
    • Black/Light grey
    • Nasturtium orange /Iron black
    • Sulphur yellow/Dark ivy green
  • Prix: 55€

Scott run KinabaluLe Short SCOTT KINABALU RUN

  • Trou d’aération au niveau des cuisses (découpe laser)
  • Taille réglable
  • Textile tissé stretch 2 directions avec traitement Duroshade ( offre une protection contre le soleil)
  • Slip intérieur textile tissé stretch 4 directions DURO expand ( séchage rapide)
  • Tissu principal : 94,5% polyester, 5,5% élasthanne
  • Poche arrière zippée
  • Taille S-XXL
  • Existe en 2 coloris :
    • Dark ivy green
    • Iron black
  • Prix: 70€

Premières impressions:

A la lecture des noms très « street art » donnés au t-shirt et au short, la marque frappe un grand coup dans le monde du trail running avec la collaboration de SheOne qui est une légende du graffiti britannique. En effet une rencontre explosive, pleine de créativité entre la course à pieds et celui de l’art de rue. Les motifs sont inspirés par le Mont Kinabalu et dessinés en exclusivité par le street artiste vivant à Londres.

En découvrant le t-shirt Run kinabalu, je reconnais le style de l’artiste. Cela me déroute un peu, je ne m’attends pas à retrouver une de mes autres passions qu’est le street-art sur un t-shirt de running. Le tissu est agréable au touché et me paraît assez léger, idéal pour les objectifs de cette fin d’été. Je m’attarde maintenant sur ce short de trail qui détonne par sa coupe. Avec un entrejambe de 18cm, le short Scott Run Kinabalu renforce le look modern, sa découpe lazer donne un aspect de finition de haute qualité.

Je suis partagé entre le mettre lors d’une compétition ou simplement pour une randonné en famille tellement il ne ressemble en rien à ce qui se fait actuellement sur le segment. Je le trouve chic, pratique avec sa ceinture réglable de chaque côté et sa braguette intégré à la fermeture par scratch.

Décidément cette collection Kinabalu est surprenante et attirante.

En pratique :

Le test de cette tenue commence par les essayages, facilités par une coupe « regular« . Cela taille très bien, ni trop grand ni trop petit, on ne se trompe pas en choisissant sa taille habituelle. J’ai l’impression d’écrire pour un blog de mode, mais nous sommes bien en présence d’une tenue de running chic et performante.

« Une sortie longue de quatre heures plus tard… »

Durant la séance, j’ai pu vérifier l’évacuation de la transpiration du T-shirt Run Kinabalu grâce à la technologie Dryosphere. En période de canicule et avec une forte sudation, le t-shirt à fait le job.

Deuxième point important pour les ultra-trailers qui s’élancent parfois pour plus de quarante heures d’effort, les frottements… J’ai pu apprécier la qualité des coutures plates, aucunes marques rouges sur le corps malgré le port de mon sac de trail.

Enfin les détails réfléchissants garantissant notre sécurité sont toujours un gage de qualité que Scott sport n’a pas oublié.

Le short Run Kinabalu est doté d’un slip fabriqué en tissu léger et durable, qui est fort agréable à porter. Plus besoin de prévoir un caleçon de sport en dessous, c’est du « deux en un ».  Le point le plus important pour moi est la liberté de mouvement. Si le short est bien coupé, il devient plus facile de progresser dans les ascensions et ainsi éviter des frottements qui au fil des heures peuvent devenir un vrai calvaire pour les ultras runners.

Grâce à sa ceinture réglable par velcro, j’ai pu ajuster très facilement mon short et le resserrer durant ma séance. Le tissu est très léger, il me fait penser au short assez robuste de randonnée mais avec la légèreté requise pour être performant. Côté pratique, une grande poche zippée à l’arrière du short pour emmener son « nécessaire de vie ».

Durant toutes ces séances les trous d’aérations au niveau des cuisses m’ont permis d’éviter un excès de transpiration, l’idée est bonne et fonctionne très bien. La marque pense aux moindres détails avec la technologie Duroshade, le tissu en strech offre une protection solaire qui s’avère tout aussi efficace, aucun « coup de soleil » à déplorer.

J’ai renouvelé le test sur une dizaine de sorties toujours sous des températures extrêmement chaudes, les séances se sont étalonnées de 2h30 à 8h d’effort, toujours avec la même qualité et aucune sensations désagréables, ni mauvaise odeurs.

En détail :

La marque Scott sport offre le choix d’une tenue complète Kinabalu pour toute la saison.

Une version manche longues du t-shirt Run Kinabalu pour un temps plus frais, additionné à la veste coupe vent Run kinabalu WB . Mais également la Scott Run kinabalu mérinos WB, une veste de tout les jours  à la pointe de l’innovation pour vos activités avant pendant et après course.

En conclusion :

Cette tenue Kinabalu est assez inhabituelle dans le monde du running, de par la coupe de son short, la collaboration avec le « street designer » que l’on n’attend pas et des noms très artistiques donnée suivant la couleur de la tenue choisie.

Au-delà de toutes ces nouveautés dans notre petit monde de fondu de course à pieds, il y a surtout le confort, la technologie et la performance qui sont à la hauteur de la réputation de la marque et de mes attentes.

« Je recommande cette tenue Kinabalu à tous les sportifs recherchant performance sans négliger le confort, et le style… »