TEST – Le sac d’hydratation S-Lab SENSE SET de Salomon

0
2646
Sac Salomon SENSE SET

Lorsque l’on doit courir longtemps, le moindre détail devient capital. Et s’il est un domaine où il est difficile de choisir le produit idéal tant l’offre est devenue pléthorique, c’est bien le sac de portage. Entre porte bidons, poche à eau, gilet ou ceinture…le choix est difficile.

Sac Salomon SENSE SETSalomon avec son modèle de sac gilet fait partie des leaders en bagagerie de trail. Avec la sortie de la gamme S-Lab SENSE SET 2016, Salomon souhaite proposer une gamme particulièrement stable, au poids minimal. Lorsque l’occasion de tester le modèle S-Lab SENSET SET s’est présentée, j’ai bien sûr « sauté » dessus.

 

Fiche technique

  • Poids : 90 gr
  • Volume intérieur : 1L
  • Matière : Stretch maille 3D
  • Sécurité : 1 sifflet + inserts réfléchissant
  • 6 poches et 2 compartiments de rangement
  • Prix : 110€00

Premières impressions

Sac Salomon SENSE SETC’est avec un peu de stupeur que j’ai découvert ce nouveau sac… 90gr ! J’ai l’impression d’avoir un « débardeur » dans les mains. La légèreté est stupéfiante. Mais ce n’est pas tout. Le sac est extrêment « souple », comme un tee-shirt. Pas de partie rigide ou de sangle superflue, ce qui finalement semble une évidence pour obtenir un sac de moins de 100gr.

Les finitions du produits sont fidèles à l’esprit Salomon, aucuns fils ne dépassent, les découpes sont parfaites. Habitué à utiliser un sac S-Lab Advanced Skin 3 en 12L, j’ai peur que le nombre de rangements de ce nouveau modèle ne me permette pas de ranger tout mon matériel habituel.

En pratique

Afin de me faire une opinion, mais aussi de « bien » éprouver ce sac, je l’ai mis fortement à contribution avec 1 mois d’entrainement quasi journalier et deux Ultras (dont l’Ultra Marin et ses 177km).

Sac Salomon SENSE SETLe premier point qui m’a marqué, c’est le confort de ce sac. Cela est d’ailleurs très certainement dû à son poids de 90 gr. Equipé de deux flasques souples de 500ml, deux barres, de mon téléphone portable et d’un kit de secours (couverture de survie, strap, pansement…), le sac demeure très léger et offre une multitude de rangement.

Cependant attention, ce sac a un volume de 1L et le dos ne comporte aucune poche, seulement un mesh maillé.

En détail

Sac Salomon SENSE SETDès les premières sorties en entrainement, j’ai pu constater la stabilité parfaite du sac. Il s’adapte bien à la morphologie du porteur et les deux sangles permettent un bon réglage de l’ensemble. Même chargée au maximum (avec cette version cela va assez vite) et les deux flasques je n’ai constaté aucun ballotement. Cependant, j’ai tout de même remarqué que les sangles pectorales pouvaient avoir une légère tendance à se desserrer sur les longues distances ou un fort dénivelé.

La conception du sac en matériaux souples et aéré, ainsi que l’absence de poche dans le dos, rendent le sac très « respirant ». De plus l’absence de couture permet de porter ce sac directement au contact de la peau, telle un textile.

En course, j’ai particulièrement apprécié la légèreté de l’ensemble. Mais j’ai surtout aimé la conception des poches. Malgré le faible volume, tout mon matériel rentre facilement et trouve sa place. Le nombre de poche, ainsi que leur emplacement est très bien pensé :

  • 2 poches latérales zippées sur l’arrière (gels, barres…),
  • 1 poche poitrine (MP3),
  • 2 poches frontales élastiques pour hydratation (2X500ml),
  • 1 poche frontale zippée pour téléphone,
  • 2 poches frontales stretch (de taille importante, elles permettent de porter des compotes ou autres).

Sac Salomon SENSE SETLes flasques ont cependant une certaine tendance à glisser dans leur poche. Afin d’éviter d’être en difficultés pour les ranger, je les utilise sans les sortir du sac. Si elles deviennent difficiles d’accès, il est possible de les gonfler après avoir bu, ainsi elles restent bien positionnées dans leur rangement.

 

En conclusion

Il s’agit là d’un choix de sac parfaitement adapté aux coureurs recherchant une solution de portage sur l’avant, car il est impossible de rajouter une poche à eau dorsale. Il est conçu pour les coureurs en quête de performance et de légèreté, capable de faire des choix drastiques sur le matériel qu’ils vont emporter. Ce sac peut tout de même paraitre limiter pour s’engager sur un ultra Trail à la liste de matériel obligatoire imposante (UTMB…).

Toute fois, j’ai particulièrement aimé le compromis entre performance et confort, ainsi que l’agencement et l’ergonomie des rangements.

Un sac « condensé », léger, confortable et très ergonomique.

Crédits photos @Lionel LETERME WonderTrail.