TEST- OSPREY le sac de trail DURO 15L 

0
604

 « Né pour courir »

Osprey, est une marque californienne pionnière dans l’esprit de concevoir et créer des sacs à dos innovants, de haute qualité depuis 1974.

La philosophie du fondateur et responsable du design Mike Pfotenhauer, s’appuie sur : « une meilleure appréciation de la vie lorsqu’il est entouré des choses qu’il a construites et les faire partager à ses amis ».

Grace à une gamme complète, Osprey équipe de nombreux athlètes de hauts niveaux tel les vététistes Tracy Mosoley et Jérôme Clementz  tous deux champion du monde au palmarès impressionnant. Mais également des alpinistes, des skieuses et l’explorateur Mike Horn que l’on ne présente plus.

Avec une saison riche en évènements sportifs qui s’annonce (Ultra tour du Beaufortain 105km/6500D+, le Grand Raid des Pyrénées 167KM/10000D+), j’ai la chance de pouvoir tester le DURO 15L. Le plus grand de la gamme trail pour affronter aussi bien les sentiers Parisiens que les chemins techniques des massifs du Beaufortain et des Pyrénées.

Fiche technique 

  • Réservoir Hydrolics LT 2,5L inclus ( NB : tuyau fixé par aimant sur boucle de serrage)
  • Poche avant zipée
  • Manchon interne d’hydratation
  • Clip porte clés à l’intérieur
  • Fixation pour lampe led (courir en toute sécurité la nuit)
  • Poches multiples PowerMesh
  • Sac gilet équipé de deux sangles de poitrine réglables et amovibles
  • Bandes réfléchissantes
  • Attache pour bâton de marche Stow-on-the-Go
  • Poche latérale en filet stretch
  • Flasques souples de 500ml Twin Hydrolics avec tuyau d’extension et valve de bouche
  • Doubles poches ceinture à fermeture éclair
  •  Existe en deux coloris (Electric Black / Silver Squall)
  • Taille S /M ou M/L
  • Version 15L /6L/1.5
  • Poids : 590gr
  • Prix : 175€
  • All mighty guarantee (après enregistrement du produit)

Premières impressions 

Quand je découvre le DURO 15L de la marque Osprey, mon premier sentiment est l’envie, l’envie d’aller courir avec, de tester ses multiples possibilitées. Au simple touché, je remarque de suite que c’est très robuste. Les matériaux utilisés sont de très bonne qualité. On est dans le haut de gamme.

Le Duro s’enfile comme nombre de ses concurrents « façon gilet », mais la particularité est qu’une ceinture vient en complément pour un maintien renforcé.

La marque indique, que le panneau dorsal d’un sac à dos Osprey, peut-être assimilé à son moteur. Il définit clairement pour quelle discipline le sac a été dessiné et construit, telle une belle voiture. J’aime cette comparaison « mécanique » entre un sac de trail et une grosse cylindrée.

Celui du Duro 15L est fait à la façon nids d’abeilles séparés d’un micro filet pour faciliter l’aération.

Ce qui m’a également frappé, c’est l’offre des équipements proposés avec entre autres ces deux flasques twin hydrolics avec tuyau d’extension et valve de bouche associés à une poche à eau , ce qui permet d’embarquer jusqu’à 3,5L et d’avoir différentes boissons.

Ce sac est complet, on sent que rien n’est laissé au hasard et que tout a été pensé pour faciliter la vie du trailer.

A noter la poche zippé au niveau de la flasque gauche assez grande pour ranger un smartphone.

Ce Duro 15L arrive à point nommé, avec une préparation longue d’endurance dans les semaines à venir, je vais vérifier si le slogan de la marque « né pour courir » est à la hauteur de mes très bonnes premières impressions.

En pratique 

Avec les dernières chutes de neige parisienne, l’occasion est trop belle d’aller travailler en courant. Je charge donc le duro 15L avec quelques affaires de rechange dans la  poche principale. Celle-ci est positionnée vers l’extérieur, ce qui a son importance.

La partie principale du sac est découpée en quatre « compartiments ». La poche à eau positionné en premier contre le dos, suivie du « vide-poche » avec porte clé intégré  idéale pour papier, clés, trousse à pharmacie ect… vient ensuite la plus grande pour matériel obligatoire (ex : autre tenue,) et pour finir la poche filet réglable. Au top pour mettre une veste assez facilement. Grâce à se positionnement, J’ai pu apprécier que mes affaires restent au sec.

Au cours des semaines suivantes, j’ai testé le Duro sur toutes mes sorties longues entre 25 et 40km. A aucun moment je n’ai eu mal au dos malgré le dénivelé  et les km accumulés. Je pense que la ceinture ventrale y est pour beaucoup. Le sac tient très bien place, aucuns frottements même avec une charge totale de 5kg. 

Je ne pouvais pas rendre mon verdict sans un test grandeur nature en course officielle. Ce fut le trail du Josas avec ses 50km/1250D+.

A la lecture du « roadbook » ( trois ravitaillements) et après avoir chargé le sac du matériel obligatoire, je décide d’emporter uniquement les deux flasques et de laisser la poche à eaux à la maison. Les conditions ont été idéales pour ce teste. La chaleur n’a pas perturbé le testeur et le sac a été à la hauteur.

-Le ravitaillement solide a été efficace avec ses poches faciles d’accès.  

-L’hydratation  a été parfaite, durant la course aucune gêne, les tuyaux d’extension font parfaitement le job.

Durant ses six heures d’efforts ce duro 15L c’est fait oublier malgré son poid de 590gr à vide.

Après la course je constate que je n’ai aucune trace d’échauffements ou de brûlures mais les conditions plutôt chaudes ce jour-là.

En définitif 

Mon sentiment après ces quelques semaines passées avec Ce Duro 15L, est la polyvalence. Grâce à sa capacité importante, ses nombreuses poches faciles d’accès  et ses ingénieux système d’hydratation, il est le compagnon idéal pour les ultratrailers soucieux de ne rien oublier mais également les randonneurs et autres sportifs des montagnes.

Osprey toujours soucieux de l’environnement, répare autant que possible les produits défectueux, plutôt que de les remplacer .

A noter  que la marque propose sur leur site, un accompagnement  pour ajuster, organiser et nettoyer son sac.

« Osprey est un véritable couteaux suisse de la bagagerie sportive.« 

 

RunningMat.