TEST – On récupère avec la GO RUN STRADA de Skechers

0
749

Chez Skechers, il existe une division Performance qui se charge de développer des produits innovants grâce à des technologies de pointe. Après la Go Run Ultra, découvrons ensemble leur petite dernière : la basket Go Run Strada.

Fiche technique

  • Capteurs indépendants GO impulse circulaires
  • Technologie M-Stricke®
  • Drop 8mm
  • Foulée universelle
  • Contrôle de traction Resagrip®
  • Semelle intermédiaire en Resalyte®
  • Tige supérieure en plusieurs couches
  • 296g (en taille 46)
  • Prix : 90€

Premières impressions

En ouvrant la boîte je n’ai pas été immédiatement séduit par le design et le coloris de ce modèle. Les éléments flashy en vinyle sur le dessus du mesh peut gêner, mais l’ensemble est plutôt sympa. Par rapport à beaucoup d’autres modèles, toutes marques confondues, celui-ci me paraissait plus imposant dans ma taille 46. Après l’avoir regardé sous tous les angles, il me tarde finalement de les chausser et de borner un peu.

GO RUN STRADAEn pratique

J’ai testé la Skechers sur plusieurs types de terrains : route, piste et chemins. Lors de mes sorties, j’aime avoir cette sensation d’oublier que je porte une paire de chaussure… Ce ne sera pas le cas avec la Go Run Strada. Sur la route, que ce soit en sortie longue ou courte, et en différentes intensités, l’effet massif s’est très vite fait sentir à mes pieds.

Au fil des kilomètres, le pied trouve pourtant vite sa place dans le chausson. L’ajustement de la tige est plutôt bon. Si la partie supérieure de la chaussure se compose de plusieurs pièces épaisses de recouvrement en plastique qui pourraient être simplifiées; je ne ressens néanmoins aucune irritation ou échauffement malgré ses coutures.

En détails

La toe box est, à mon sens, un peu trop large. Mon pied se sentait en sécurité et confortable sur l’arc, mais il y avait encore beaucoup de place dans la zone des orteils… Ca en fait une chaussure agréable mais qui manque de maintien.

Côté mesh, il est solide et bien aéré. La semelle intermédiaire est ferme et manque de souplesse. Quant à la semelle extérieure, elle a été aménagée avec des mousses plus denses. Ces dernières contribuent à atténuer les mouvements naturellement trop zélés du pied, tout en permettant une gamme complète de mouvements. De fait, la zone de contact entre le sol et la voûte plantaire stimule l’efficacité à chaque foulée. Pour autant, le modèle manque de dynamisme… Pas moyen de faire de la piste avec un travail rythmé.

20160419_114114Mon verdict

Le secteur de prédilection de la Go Run Strada ? La route, et uniquement la route. La piste de votre stade est envisageable pour les phases de récupération, mais ne tentez pas de les pousser sur des chemins légèrement accidentés ou les secteurs un peu boueux malgré sa bonne accroche.

Cette Skechers est une chaussure de course pour des gabarits de plus de 80kg voulant courir des distances allant jusqu’au semi-marathon. L’ensemble est robuste, confortable et durable dans le temps. C’est un bon choix pour ceux qui ont besoin d’amorti et de confort. Une chaussure taillée pour les entraînements et les phases de récupération.