TEST – Option multifonction avec la New Balance Fresh Foam Hierro

0
4436

On connaît bien NEW BALANCE pour ses baskets de route, mais la marque ne s’arrête pas là. Elle propose aujourd’hui une gamme trail attrayante. N’ayant jamais testé, j’ai décidé de mettre le modèle Fresh Foam Hierro à l’épreuve ! Ces chaussures m’ont suivi lors de ma préparation et ma participation aux 80km de l’Ecotrail de Paris il y a quelques semaines.

Fiche technique

  • Foulée universelle
  • Usage trail et offroad
  • Semelle Fresh Foam
  • Drop 4mm
  • Largeur D
  • Poids: 325g
  • Tous profils de coureurs
  • Existent pour femme
  • Prix: 130€

New balance HierroPremières impressions

En sortant les chaussures de la boîte mon regard s’accroche aux semelles oranges. En les prenant dans mes mains pour les observer, je peux constater une belle légèreté du produit. La conception de la semelle et leur design particulier m’intriguent. Je me pose beaucoup de questions sur leur structure avec cette ligne sinueuse de crampons. Vais-je trouver les réponses lors mes sorties ? J’espère et j’ai hâte de voir ce qu’elles ont sous la pédale !

En pratique

Dès mes premières foulées avec les Hierro aux pieds, je ressens un véritable sentiment de bien être. Conçue sans coutures, le chaussant offre un bel ensemble, et c’est particulièrement agréable lorsqu’on a le pied large. Et pour y être tout à fait à l’aise, j’avais pris une demie pointure au dessus par rapport aux autres modèles que je porte habituellement.

New Balance Hierro Fresh FoamLa structure de la semelle avec sa technologie de mousse particulière offre une bonne stabilité. Les larges mailles creuses qui partent de l’arrière de la chaussure pour rejoindre celles de devant permettent une grande absorption des chocs. Elles donnent ainsi plus de fermeté sur l’avant du pied. Les crampons directionnels inversés sur l’avant et l’arrière offrent quant à eux une adhérence très correcte.

En course

Ecotrail de Paris. 80km. 1500m de D+. Connaissant le parcours, je sais que je vais rencontrer pas mal de transitions forêts/routes avec de longues portions roulantes. Je doute… Les Hierro vont-elles faire de moi un héro passant la ligne d’arrivée ?

On démarre le parcours dans un champ de patates blindé de trous. Je vais pouvoir tester la stabilité des chaussures. Vais-je me faire une cheville ? A priori non, je suis d’ailleurs agréablement surpris du bon maintient du pied dans le chausson. Et la semelle Fresh Foam fait son job avec un amorti et un confort assez exceptionnels, doublés d’un échauffement des pieds inexistant, malgré les portions boueuses et sèches ainsi que les montées. Le parcours n’est certes, pas hyper technique, mais très varié pour juger de la qualité de ces New Balance.

Sur les longues parties roulantes et en ville la transition est bonne, mais même si l’amorti joue son rôle ce n’est pas une routière pour autant. Entre le kilomètre 45 et le kilomètre 67, la Hierro répond à toute mes attentes dans les parties un peu plus rocailleuses car elle absorbe bien les différentes aspérités. Dans les parties meubles c’est carrément une vraie pantoufle ! Côté crampons, ils offrent une bonne adhérence mais le débourrage est moyen dans les portions très grasses. Quant au mesh, il assure une très bonne respirabilité et me semble assez résistant pour durer dans le temps.

Finisher 80KM

En définitive

Après plus de 200 kilomètres sur différents types de terrains, je constate aucune usure ou déformation de la structure. Les crampons présentent une très légère abrasion au niveau du talon mais, dans l’ensemble, elles me paraissent comme neuves.

Mon verdict

Dénommées d’après l’île la moins peuplée et la plus sauvage des îles Canaries, pas étonnant que la NEW BALANCE Fresh Foam Hierro aime les portions où la boue est présente ! Elle sera votre alliée sur longue distance, et ce même sur les terrains les plus compliqués. Cette chaussure correspondra assurément à beaucoup de coureurs… Et plus particulièrement aux gabarits plus proche du joueur de rugby jouant 1ère ligne que celui de Kilian Jornet. Leur semelle novatrice offre un bon amorti, de l’adhérence et du confort… Nul doute qu’elles seront du voyage pour affronter la Tecnica MaXi-Race fin mai !