TEST – Les HOKA CLIFTON 2, des chaussures qui tiennent la route

0
1105
Clifton HOKA

Nul besoin aujourd’hui de présenter Hoka et sa semelle oversize, tant cette marque est présente dans le petit monde de la course à pied. Si cette dernière a fait ses débuts en proposant des modèles trails, elle semble désormais vouloir étoffer sa gamme sur le bitume. On a donc décidé de décortiquer la deuxième version d’une de leurs baskets, la Clifton 2.

Fiche technique

  • Foulée universelle
  • Idéale entraînement et compétition
  • Chaussure de route
  • Tous gabarits de coureurs
  • Poids : 202g (en 38)
  • Drop : 5mm (24mm au talon, 29mm au méta) pour une foulée plus « naturelle »
  • Prix : 105€
  • Existent pour homme et femme

Premières impressions

Clifton HOKA Pour être franche, la Clifton n’a plus trop de secret pour moi. En effet, je connais particulièrement bien le premier modèle pour avoir parcouru près de 2000km avec ! C’est donc avec un œil averti que je reçois sa petite sœur.
Dès notre rencontre, je perçois les modifications. La chaussure a eu droit à un petit régime car elle affiche désormais 30g de moins sur la balance, soit 202g (au lieu de 233g). La Clifton 2 parait également plus robuste. Est­-il réellement possible de concilier les deux sur une seule et même chaussure ? Confirmation ou infirmation sur le terrain !

Je note par ailleurs un renforcement à hauteur du coup de pied, ainsi qu’une languette plus molletonnée. Les coutures sont thermocollées, pour apporter un confort supplémentaire et réduire les risques de frottement. Avec ses coloris rose et blanc pour les femmes et bleu pour les hommes, elle conserve un design sensiblement identique à la précédente, représentatif de l’ADN Hoka.

Clifton HOKA En pratique

Le terrain de prédilection de la Clifton est incontestablement la route. Je vais donc mener mes tests dans un premier temps sur le bitume et sur « ma » piste cyclable. C’est sur cette dernière que je réalise en toute sécurité mes sorties fractionnées. Elles auront droit aussi à quelques sessions d’endurance fondamentale sur chemins secs en sous ­bois (avec quelques parties ensablées) ainsi qu’à deux sorties longues de 2H15 sur route. Au total, j’ai effectué environ 300 km en leur compagnie.
En détails

Je vais démarrer fort avec un fractionné court où leur légèreté va faire très rapidement la différence. En effet, je constate dès les premières accélérations une foulée aérienne, et un rebond de très bonne qualité. J’enchaine les séries de 30/30 avec aisance. Même constat sur les fractionnés longs sur lesquels le déroulé du pied est parfait. Si votre attaque est plutôt sur l’avant du pied, je ne pense pas qu’elle vous conviendra, en revanche je la conseillerai aux coureurs qui ont une pose médio­pied.

Traileuse par nature, j’avoue avoir tendance à fuir le bitume. Fragilisée il y a quelques
années par des périostites à répétition, je n’étais pas pleinement confiante au début de ma préparation marathon pendant laquelle j’ai mis les chaussures à l’épreuve. Mais les deux dernières sorties longues de mon plan effectuées avec les Clifton 2 m’ont très vite rassurée et notamment grâce à l’amorti conféré par leurs semelles compensées.

En définitive

Clifton HOKA La Clifton 2 allie légèreté et robustesse, adhérence et stabilité. Sur route, le maintien de la cheville est assuré. Quant à mes périostes, ils ont été parfaitement protégés au cours du marathon de Bordeaux grâce aux semelles qui absorbent efficacement les chocs de chaque impact au sol.

Je suis aussi intimement persuadée qu’elles participent activement à la récupération, en ce sens où je peux facilement enchainer sessions fractionnés et sorties longues sans ressentir d’intense fatigue musculaire. Je l’explique par leur imposantes mais très efficaces semelles qui limitent la casse musculaire et les lésions tendineuses récurrentes lorsque l’on court essentiellement sur le goudron.

Ce modèle trouve néanmoins ses limites sur les terrains plus instables. J’en ai fait l’expérience lors d’une sortie sur chemins boueux au cours de laquelle j’ai manqué d’adhérence.

Mon verdict

La Clifton 2 est la partenaire idéale pour celles et ceux qui souhaitent s’adonner aux joies des sorties courtes ou longues sur l’asphalte sans risquer la blessure. Je ne saurai que trop la conseiller pour les semi et marathons. En plus d’apporter un confort de route indéniable en limitant frottements et ampoules, elles concourent à une meilleure récupération. On adore.