TEST – Le Sac d’hydratation IRON BAG 10L de AONIJIE

0
1564

Aonijie, marque made in China , existe depuis 2008 et produit des accessoires de running tels que sacs d’hydratation, ceinture d’hydratation, flasques, bâtons de trail, casquettes, manchons de compression. Marque reconnue dans l’empire du milieu, elle est très utilisée par de nombreux coureurs et traileurs de ce pays.

Pour se procurer du matériel de la marque, il fallait passer par les sites chinois de vente sur internet. Mais la réputation d’Aonijie commence à dépasser les frontières de la chine puisqu’une boutique en ligne officielle existe en Espagne et qu’une boutique en ligne française, sous l’impulsion du troyen David Philippon a vu le jour septembre 2017.

La marque propose des produits aux prix agressifs. Forte d’un réseau constitué d’ambassadeurs (traileurs et de traileuses passionnés et de tous niveaux) et de magasins d’articles de sport, Aonijie, a bien l’intention de venir chatouiller les mastodontes de la discipline. « Marque Low Cost ou produits de qualité ? » Lorsque l’on nous a proposé de tester un sac, nous avons bien sur saisie l’occasion. Notre choix s’est porté sur le IRON BAG 10L, qui nous semble adapté en terme de volume à notre pratique (orientée Ultra Trail). Voici notre retour sur le modèle qui a envahi les Trails en Asie.

Fiche techniqueAONIJIE IronBag 10L

  • Poids : non communiqué
  • Volume intérieur : 10L
  • Poche à eau 1L ou 2L
  • 2 flasques sur le devant
  • Matière : Nylon Ripstop
  • Sécurité : 1 sifflet + nombreux éléments réfléchissants
  • Portage type gilet
  • Coloris : noir/vert, noir/jaune, bleu/vert
  • Prix : 74€99

Premières impressions

Très curieux de découvrir ce nouveau matériel made in China, à la réputation sulfureuse, j’avoue avoir ouvert mon colis à la façon d’enfant un jour de Noël…

AONIJIE IronBag 10L

Le sac est plutôt sympa…Les couleurs sont flashi, la construction parait robuste et la matière semble résistante! Il est équipé de larges poches sur l’avant du sac, des poches zippées sous les bras et une grande poche sur le dos. Je remarque des élastiques pour attacher les bâtons…

Ce sac, présente de prime abord, tous les éléments nécessaire a un « bon » sac de trail…. Reste à vérifier son ergonomie et sa résistance…

En pratique

Une seule solution pour se faire sa propre opinion ! Il est temps d’enfiler les baskets et de partir pour une première balade de 30km.

Je prends une veste, une couverture de survie et je mets une poche à eau de 1L dans la poche dorsale. Dans les poches avant, je mets deux pains d’épices Mieltonia et deux tubes de miel dans les poches pectorales, ainsi que mon téléphone dans la poche dédiée (poche zippée sur une bretelle). Le sac trouve immédiatement sa place sur mon dos. Le système de serrage (sur la base des bretelles) permet « d’affiner » le réglage. Dès les premiers kilomètres je constate que le sac est parfaitement équilibréaucuns mouvements, ni ballotements. Je remarque aussi que le sac ne produit aucuns chuintements. Pas de bruits désagréables !

AONIJIE IronBag 10L

En détail

Après plusieurs sorties (près de 500km) et un test grandeur nature sur les 75km du Trail des Hospitaliers, j’ai pu largement tester l’ergonomie du sac…ainsi que sa résistance.

Aonijie

La poche dorsale est bien dimensionnée. Elle est compartimentée grâce à un filet permettant de séparer la poche à eau, de la partie rangement. On peut y rentrer facilement le nécessaire de sécurité : une veste épaisse, un collant long et une paire de gants. Une deuxième poche sur l’arrière permet de ranger du matériel « rapidement » accessible (une veste légère, pour se protéger au passage d’un col).

 

 

 

Les poches zippées sous les bras, sont largement dimensionnées. J’y range mon ravitaillement pour une sortie (en autonomie) sur 80km sans problèmes (soit 4 barres, 2 compotes et un Pain du Montagnard). Dans les poches pectorales, il est possible de ranger deux flasques de 600 ml (non fournies pour le test). J’ai cependant pu y ranger une bouteille de boisson isotonique (type Gatorade) très facilement. Et j’ai utilisé la seconde poche pour disposer d’une veste coupe-vent légère (ce qui permet de la sortir vraiment rapidement et sans enlever le sac !).

La poche à eau est de conception très classique. Elle me permet de charger 1L d’eau, mais existe aussi en version 1,5L et 2L (ce qui doit tout de même diminuer le volume intérieur du sac et donc la capacité de chargement de ce dernier). Le système d’ouverture de la poche à eau se fait par une glissière. Le remplissage de la poche est très simple et même rapide. Cependant, il est nécessaire de prendre le coup de main pour remettre la poche à eau à l’intérieur de son compartiment.

Le rangement des bâtons est pratique. Grace à des élastiques, les bâtons sont fixés sur les bretelles du sac (sar la partie avant). Le rangement est donc rapide et simple. Pas besoin de retirer votre sac… On hésite donc beaucoup moins à les utiliser car ils sont facilement accessibles et rapidement rangés.

La matière du sac est très résistante… Malgré plusieurs passage à proximité de ronciers ou même après plusieurs frottement agressifs sur les roches des 25 bosses…aucunes séquelles n’est à déplorer !!! La maille nid d’abeille qui constitue le dos du sac est épaisse, ce qui amorti vraiment l’impact du sac sur le dos. De plus cette maille est très respirante, évitant ainsi d’avoir rapidement le dos détrempé. Cependant, attention à votre chargement. Car la vapeur chaude du a la transpiration passe au travers du dos du sac et vient mouiller vos affaires. Pensez à tout protéger dans un sac type « sac de congélation ». Après plusieurs lavages (à la main avec de la lessive), pas de décoloration du sac.

En conclusion

J’ai particulièrement apprécié ce sac à l’entrainement, mais aussi en course ! Un sac qui ne craint pas l’environnement agressif de la nature, mais qui reste cependant léger. Moins exclusifs que certains hauts de gammes destinés à la seule performance, il s’agit là d’un sac qui s’adapte aussi bien aux sorties courtes qu’au trails longs, voir ultra long.

N’étant pas utilisateur de poche à eaux (car cela oblige de retirer son sac pour faire le plein), j’ai tout de même beaucoup apprécié de profiter de rangements très pratiques sur l’avant du sac !

Avec un prix de 74,99€, ce sac se place très bien sur le marché et face à la concurrence. Un produit qui permet de n’utiliser qu’un seul sac (sur l’ensemble des distances en course comme à l’entrainement) quel que soit votre défi du jour.

« Un sac très bien conçu et résistant. Un véritable compromis entre tarif et technicité, sans délaisser l’aspect confort et ergonomie. Un produit qui n’a pas à pâlir de la concurrence…. »

 

Ce qu’ils en pensent

Laurent DESMET notre « Borneur Fou »

Pour ma part, ne connaissant pas la marque j’avais quelques a priori, mais sitôt enfilé j’ai été conquis par le confort. Après quelques sorties pour tester, les compartiments à eau, les emplacements pour les barres et le système de fixation des portes bâtons, j’ai pu le tester sur de vrais sorties longues lors de ma reconnaissance de l’Hivernale des Templiers.

Lors de mes 2 sorties, l’une de 40 km et l’autre de 32 km, j’ai vraiment apprécié le confort du sac qui épouse vraiment bien les formes de mon buste. C’est incroyable comme il est bien ajusté. Les bâtons sont bien maintenus, donc ne bougent pas ni ne tombe. Pour les défaire ça va très vite et tout de même un peu moins pour les raccrocher mais je pense que ça viendra avec l’habitude.

AONIJIE IronBag 10L

Pour les flasks souples, attention ne pas prendre celles de 500ml en longueur, mais celles qui sont plus petites en taille mais plus grosse en circonférence. Une poche centrale qui à été bien pratique pour ranger : gans, buff, veste supplémentaire mais aussi une carte IGN. Un petit détaille que j’ai apprécié c’est la petite poche zippée à gauche, caché sous le porte flask et qui est étanche. J’ai eu accès rapidement à mon téléphone et plus besoin de le protéger.

« Pour moi c’est donc un très bon sac, adapté trails longs et les ultras !!! »

Mickaël LEFEVRE notre « Tracteur Finisheur »

De prime abord ce sac me paraît de bonne facture et relativement confortable. Doté de plusieurs poches à l’avant il me conforte à l’idée de pouvoir partir sur de longues distances avec tout le nécessaire dont j’ai besoin. Une fois sur le dos, il trouve facilement sa place. Les deux sangles élastiques permettent un réglage optimal sur le buste, celles placées sous les 2 poches zippées permettent « d’affiner » le réglage des bretelles.

Néanmoins ayant un gabarit « large », une taille plus grande aurait été appréciable (j’ai testé la taille maximum disponible). Avec une poche à eau de 2L dans le dos, je m’aperçois (avec deux maillots et une veste) que « ça sert légèrement« . La poche à eau maximum sera de 1,5 litres pour pouvoir mettre le nécessaire obligatoire sur course voir un maillot de rechange dans mon cas.

AONIJIE IronBag 10L

Les deux portes flasques sont larges et profondes de quoi accueillir un bidon. La poche zippée à gauche sous la flasque (étanche) pour accueillir votre smartphone est un véritable « plus ».

« Un sac très ergonomique, avec de nombreuses poches très accessibles! Une très bonne surprise à un tarif très correcte! »

 

Crédits photos: Cécile LE BOULANGER@WonderTrail.