TEST – Le Life+ TM sport Device

0
3288
Life+

Présentation :

Imaginé, conceptualisé et produit en France. Le Life+ est un appareil de préparation et de récupération musculaire pour tous les sportifs.

C’est par la diffusion de la lumière, d’où le « LIGHT IS MIRACLE », le processus de régénération au niveau cellulaire va être stimulé grâce à certaines bandes de lumières naturelles.

C’est la photobiomodulation Life+ TM qui utilise des LEDs afin d’émettre une lumière rouge (600 – 600 nm) programmée et calibrée.

Life+

Plusieurs programmes courts sont à choisir sur le Keypad (panneau de contrôle):

  • Récupération 6’
  • Entretien 2’
  • Coups et chocs 6’

 

La rencontre :

J’aime m’intéresser aux nouvelles technologies et aux nouveaux produits! Alors courant aout quand je découvre cette technologie j’ai tout de suite envie d’en savoir un peu plus.

Après de nombreux échanges sur les réseaux sociaux avec l’un des créateurs, le rendez-vous est pris au Festival des Templiers afin que je puisse découvrir le Life+ TM, et bien évidemment le tester.

La veille du départ de ma course, l’Endurance Trail et ses 100 km pour 4500m de D+, je vais à la rencontre de l’équipe à l’origine de ce concept novateur. Et là, j’apprécie déjà beaucoup le relationnel et l’esprit qui se dégagent de ces trois créateurs.

Life+Mais bien évidemment, un petit test est de rigueur. Mais, je préfère éviter la zone des jambes afin de ne pas prendre de risques , ne connaissant pas encore les effets de cet appareil.

Je bénéficie d’une séance de 4’ sur l’épaule, en mode « préparation », puis s’en suit un petit test de « résistance ». Constat, mon bras gauche sur lequel l’appareil a été posé a bien mieux résisté que mon bras droit, pourtant le plus « fort » des deux.
Le premier contact avec cette machine de l’espace à donc été plutôt positif.

 

En pratique :

Life+Après mes 13h26 de course, je me dirige vers le stand de récupération afin de retrouver le Life + TM et tester de façon très concrète cette fois-ci l’efficacité du produit. Alors, certes, pour aller plus vite j’étais affublé de quatre boîtiers, un par cuisse et un par mollet.

A l’issue, j’ai ressenti une nette différence. Mais que dire lorsque j’ai fais mes premiers pas… Conquis, tout simplement et en même temps vraiment interloqué. Bah oui quand même !!!

Comment ce petit boîtier tout léger ne prenant pas de place, avec très peu de boutons, donc peu de fonctions, et produisant juste de la lumière, me permet-il avec une course comme l’Endurance Trail, de retourner à la voiture autrement que comme un bon vieux papi qui a perdu son déambulateur ? Tout simplement Incroyable !!!

« J’ai la chance de pouvoir repartir de Millau avec un boîtier pour poursuivre les tests.« 

Life+Une belle opportunité pour moi puisque je dois récupérer et reprendre l’entraînement rapidement afin de poursuivre mes objectifs de saison.  En effet, 6 semaines plus tard, le 3 décembre, je prends le départ de l’Origole, un autre ultra qui se déroule de nuit (départ à 19h30) et qui compte 112 km pour 3 500 mètres de D+ .

Entre ces deux ultras, après chaque entraînement je me fais une récup’ quadri et mollets ce qui représente un temps de 24’…devant la télé !

J’ai particulièrement apprécié cette lumière orange dégagée du pourtour du boîtier ainsi que rétro-éclairage bleu des différents boutons présents. Un autre petit point agréable est cette petite sensation de chaleur, qui certes ne joue aucun rôle dans les différentes fonctions de l’appareil mais qui est fort agréable.

J’ai ainsi pu enchaîner allégrement mes entraînements. J’ai également fait tester l’appareil à plusieurs de mes amis coureurs qui avaient des douleurs bien ciblées à différents endroits. Même s’il n’y a pas encore de validité médicale, tous ont été convaincus par l’efficacité du produit pour soigner certaines petites pathologies.

Life+Avec l’une de mes filles, un peu casse coups, nous avons également pu tester le programme « coups et chocs ». De mon côté, je me suis pris une porte de placard ouverte sur la tête en me relevant, quand à  elle, elle s’est cognée contre la table en glissant lors d’un de ses fabuleux spectacles familiales. Et bien, le résultat n’en a été que de nouveau surprenant. En effet, la douleur s’est estompée aussi vite qu’elle était apparue.

Dernier test, celui après mon trail nocturne dans le 78 de 112 km et 3500 mètres de D+ que je bouclerai en 12h10 après avoir couru les 56 kilomètres à une allure pas très raisonnable !!! J’ai malheureusement payé ce début de course trop rapide, puisque je termine dans le dur, avec des jambes carbonisées. Pour être vraiment fixé sur l’efficacité de cette lumière je me lance à me faire la récupération que d’une seule jambe. A nouveau bluffé, je peux garantir qu’il n’y a pas photo et dès le lendemain après une journée passée debout à encadrer mes élèves, je me suis fait une bonne séance sur les deux jambes.

En conclusion :

Un produit tout d’abord efficace et d’une grande simplicité d’utilisation avec peu de boutons et de programmes qui en font un produit utilisable par tout le monde (et pas seulement sur 1/3 des fonctions de l’appareil). L’effet visuel de la lumière lors de son utilisation ainsi que la petite chaleur qui se dégage des LED sont pour moi vraiment bénéfiques.

Le boîtier est à présent équipé d’une sangle qui permet de traiter un grand nombre de zones sans avoir à le tenir. J’aime pouvoir traiter vraiment spécifiquement une zone en particulier. En effet à la palpation, je déterminerai les endroits où il y avait des points durs pour y placer le Life + TM.

Je ne vous parle pas des ambassadeurs qui ne sont que François d’Haene, Sébastien Chaigneau, Thomas Lorblanchet, Caroline Chavrot, mais aussi le rugbyman Sébastien Chabal !!!

Mon verdict :

Life+Pour 449€ (avec l’introduction de 2 bandes de maintien anti-glissement et de sa trousse de rangement) vous voilà équipés d’un appareil efficace et très simple d’utilisation. Il s’agit d’un prix comparable aux appareils déjà sur le marché (électrostimulation). Avec ce petit plus, qu’il s’agit d’une toute nouvelle technologie très prometteuse.