TEST – L’Ultra Endurance ou le 4×4 des baskets par The North Face

0
2862
Ultra Endurance North Face

Quand je lis The North Face, deux références me viennent immédiatement à l’esprit : l’UTMB et l’ultra traileur français Sébastien CHAIGNEAUX ! N’ayant jamais essayé de shoes de la marque, c’est avec beaucoup de curiosité que je teste le modèle Ultra Endurance.

Ultra Endurance North Face

Fiche technique

  • Foulée universelle
  • Usage Offroad, Trail, Ultra Trail
  • Morphologie tout coureur
  • Semelle Vibram Megagrip
  • Poids : 313g environ
  • Drop : 8mm
  • Prix : 130€

 

Premières impressions

Après un déballage rapide (genre gamin au pied du sapin) je découvre enfin la dernière version des Ultra Endurance. De prime abord elles sont certes très belles, mais me semblent tout de même très rigides. La semelle Vibram en jette avec ses crampons de + de 5mm, mais elle semble trop ferme pour renvoyer une information efficace aux pieds (relief, proprioceptions, etc.). Néanmoins, je dirais qu’une sensation de sécurité et de robustesse prédomine ce premier examen de la chaussure. Entre son imposant pare-pierres et l’épaisseur de son mesh, je pense que mes pieds seront à l’abri !

En pratique

Ultra Endurance North FaceIl est temps de vérifier tout ça, elles m’accompagneront donc en Bretagne dans le Golfe du Morbihan, à Port Crouesty sur des sentiers mélangeant granit, sable et racines, puis sur les chemins bordants Sens à la recherche d’un dénivelé plus marqué. Environ 160km de sentiers en tout genre qui m’auront permis d’apprendre à connaitre cette paire d’Ultra Endurance.

Dans le Golfe, j’ai commencé par une sortie courte de 20km pour me familiariser avec cette nouvelle chaussure. Malgré des aprioris de lourdeur et de rigidité, je découvre une chaussure réactive et très confortable dès les premières foulées. Le chausson, relativement précis, englobe bien mon pied et me donne une très bonne sensation de maintien. La semelle offre un grip irréprochable, que ce soit sur granit sec ou mouillé : « ça tient le pavé ! » Quant aux chemins forestiers près de Sens, j’ai pu constater l’accroche de la semelle dans la boue, ainsi que l’efficacité de son profil en termes de débourrage.

Ultra Endurance North FaceLe chausson allié à la structure de la chaussure offre un confort très correct, mais surprend surtout par sa stabilité. Sur terrains techniques et rochers, la chaussure est saine et rassurante. Son important pare-pierres limite le risque de rentrer avec un orteil abimé (ou tout bleu). Cependant un laçage plus précis aurait permis d’améliorer encore un peu le maintien. Côté grip, The North Face et Vibram signent là une semelle a l’accroche parfaite : aucune glissade à déplorer, même sur les rochers bretons (donc mouillés) ! Dans un premier temps, elle peut toutefois dérouter par sa rigidité, mais offre en réalité une grande réactivité à la chaussure.

En détails

Cette bonne chaussure propose un très bon compromis entre protection du pied et dynamisme. Cependant, il est dommage qu’il manque certains détails, telle qu’une poche à lacets, à ce modèle. De plus l’amorti me semble « léger » pour une chaussure destinée aux ultra trails.

Mon verdict

Ultra Endurance North FaceEn véritable 4×4, l’Ultra Endurance est une chaussure stable, bien faite et passe partout. Je l’estime destinée à des coureurs de 60 à 80kg souhaitant réaliser des distances n’excédant, à mon sens, pas plus de 60km au vu de son amortie un peu « sec ». Ce modèle plaisant et joueur, à l’esthétique et aux finitions soignées, séduira les coureurs à la recherche d’une chaussure fiable et sécurisante.