TEST – LES KIPRUN TRAIL MT by KALENJI

0
1792

C’est un des produits phares de la nouvelle collection automne-hiver 2017-2018 de KALENJI : la nouvelle chaussure KALENJI TRAIL MT.

Sur le papier, des promesses alléchantes : « la KIPRUN TRAIL MT est conçue pour le coureur et la coureuse de trail et d’ultra trail à l’entrainement ou en compétition, particulièrement sur terrains rocailleux ». « Le top du confort et de l’amorti » selon KALENJI.

Hâte de vérifier tout cela en pratique !

Fiche Technique

  • Foulée : Toutes foulées
  • Poids chaussure : 320g en 39
  • Poids coureur : jusqu’à 90kg
  • Drop : 10mm
  • Conçu pour : la coureuse de trail et d’ultra trail à l’entraînement ou en compétition, de préférence sur les sentiers rocailleux.
  • Prix: 79,90€
  • Garantie : 2 ans

Premières impressions

Je ne vais pas vous cacher que, de prime abord, j’avais quelques craintes sur le produit… En effet, habituée à ne courir que dans un seul modèle trail depuis des années (modèle très léger et de drop 4), passer à un modèle un peu plus lourd avec un drop 10, ne me laissait pas présager du meilleur. Le changement de chaussures allait-il me réussir ? C’était la grande interrogation…

Malgré cela, j’étais quand même impatiente de découvrir cette nouvelle paire de chaussures. Je déballe donc mon paquet et suis ravie d’y trouver un modèle aux couleurs agréables (violet et rose). Le « design » est plutôt sympa. Elles me paraissent toutefois un peu massives et grandes et je crains qu’elles ne soient trop larges. Je vous rassure tout de suite, j’ai un pied très fin et ce souci de largeur de chaussures n’est pas un problème pour tout le monde. Ce qui m’interpelle ensuite, c’est la taille des crampons… Wouah, ça doit accrocher dur avec des crampons de 5 mm ! Il y a une poche pour mettre les lacets, c’est pratique. Ça évitera de se prendre dans une branche ou de refaire plusieurs fois des lacets qui se sont défaits. Dernière petite chose avant de les enfiler, je plis sa semelle, pour voir sa souplesse. Aïe, elle ne se plie pas facilement. La semelle est un peu dure. Cela veut dire qu’il va falloir un certain temps avant qu’elle ne s’assouplisse.

Je l’enfile enfin et là, je suis agréablement surprise. La chaussure est très confortable. Elle chausse grand effectivement, mais elle n’est pas trop large et mon pied semble bien maintenu.

Passons donc à la pratique !

En pratique

Voulant vérifier la véracité des promesses qui lui sont allouées, j’ai décidé de la tester dans 3 types de terrain : en terrain montagneux, un terrain technique et rocailleux ( le spot des 25 bosses), en terrain plus roulant mais boueux. Après, une période d’adaptation (dur dur les sensations quand on n’a pas l’habitude de changer souvent de modèles de chaussures), cette chaussure m’a bluffée sur plusieurs points.

Déjà, je rassure les coureurs habitués à courir en drop faible… Le drop de 10 ne m’a pas posé de problème… Cela ne m’a pas empêché de retrouver ma foulée médio-pied. Un bémol toutefois, la semelle étant un peu rigide au départ, mon talon a eu tendance à se décoller de la chaussure. J’ai toutefois vite trouvé une solution à cela en me servant des derniers trous de laçage dont on ne se sert jamais. Ainsi mon pied était mieux maintenu. De même, le poids de la chaussure n’est pas un obstacle. On ne le ressent pas. La chaussure est très confortable. L’amorti est bien présent même s’il a fallu un certain temps pour qu’il s’assouplisse un peu.

 

Sur sol rocailleux et technique, rien à redire ! La KIPRUN TRAIL MT tient ses promesses. L’accroche est plus que présente. Le mesh est très solide. Le pare-pierre protège très bien les orteils. On se sent en confiance dans ses chaussures. Dans les descentes, c’est un vrai régal ! Même dans les descentes boueuses. Les crampons de 5 mm sécurisent à mort et le pied reste bien stable et ne glisse pas vers l’avant.

Le seul bémol à mes yeux : dès qu’il y a un revêtement lisse (type bitume ou roche) humide, la chaussure devient glissante.

En définitive

C’est une belle réussite pour ce modèle de chaussures ! Elles ont su faire tomber mes a priori (drop élevé, poids etc…). J’en suis très contente. Et je sais tout à fait dans quel terrain les utiliser. En effet, étant une passionnée de montagne, je me vois très bien les embarquer avec moi dans les parties techniques des Pyrénées Orientales par exemple.

Pour résumer ses qualités, je dirai :

  • Une chaussure très confortable
  • Un mesh résistant
  • Un amorti bien présent
  • Une accroche sur terrain sec et rocailleux, ainsi que sur terrain boueux indéniable.

En conclusion

KALENJI nous offre encore une fois ici un très bon produit avec un rapport qualité/prix imbattable. Des chaussures qui conviendront parfaitement à des traileurs débutants ou des traileurs aguerris recherchant une chaussure spécifique terrain rocailleux par temps sec.

Les promesses sont tenues !

Crédit photos @Franck CHEVALLEREAU