TEST – Les Fresh Foam Vongo de New Balance

0
1609
NB Vongo

Fondée en 1906 à Boston, sous le nom de The New Balance Arch Company, la société fabrique depuis les années 30 des chaussures de running. En 1972, Jim Davis rachète New Balance et tente de pérenniser les valeurs NB : Performance et Qualité. Depuis, New Balance  s’est propulsé au 4e rang mondial de producteur de « basket ». De nombreux athlètes sont équipés de NB, mais aussi beaucoup de simples joggeurs. NB fait aujourd’hui partie du paysage du Running.

Nous avons eu l’occasion de tester les Fresh Foam Vongo. Un modèle destiné à allier amorti et stabilité. A priori, l’idéale pour nos sorties longues en milieu urbain, comme pour nos sorties de récupération.

Fiche technique

  • NB VongoFoulée universelle
  • Usage route entrainement et compétition
  • Morphologie coureur : jusqu’à 80kg
  • Poids : 300g (en T.43)
  • Chausson sans coutures
  • Drop 4mm
  • Prix : 150€

Premières impressions

NB VongoJe découvre une chaussure à l’aspect très rassurant. Avec ses 300gr, elle semble tout de même relativement légère, tout en conservant un aspect « robuste ». Le mesh parait aéré, mais encore une fois pas trop fin. Il s’agit d’une chaussure 100% route, mais l’avant du pied est bien protégé. La languette de la chaussure est épaisse, protégeant ainsi le dessus du pied.

L’épaisseur de la semelle laisse présager un amorti confortable. Malgré son usage route, la semelle arbore un relief « accrocheur ». Son drop de 5mm n’est pas excessif, mais de ne doit pas « sur-solliciter » les mollets.

Trop impatient, mon premier test se fait dans mon salon. La chaussure me semble tres confortable. Mon pied trouve immédiatement sa place. Mais il est temps de préparer ma tenue pour un test plus efficace que de tourner autour du canapé.

 

 

En pratique

NB VongoC’est sur la piste, mais aussi le bitume et les sentiers Parisiens que je vais tester ces nouvelles chaussures. Elles semblent convenir pour mes séances longues mais aussi pour mes séances qualitatives (même si il existe des modèles plus « rapides » dans la gamme NB).

Lors de la première sortie, je pars pour une dizaine de kilomètres le long des quais de Seine, sous une pluie fine. Le sol alterne entre bitume, béton et même sable de mine (vraiment bien tassé). La chaussure se révèle être conforme à mes premières impressions : confortable. Le chausson est souple, mais donne l’impression d’être protégé. L’épaisseur de la languette et la précision du laçage conforte le sentiment de bien-être. L’amorti est confortable, mais attention, il ne vous coupe pas des sensations du sol, ce qui est vraiment agréable. Le pied déroule sans bruits. La chaussure est très stable même en faisant varier l’allure (de 12 à 16 km/h), les appuis restent très précis. La semelle adhère bien au sol, même sur les passages piétons ou je me risque à quelques changements de direction malgré le sol humide.

NB VongoLes sorties suivantes se feront par temps sec (ce n’est pas la Bretagne ici). L’amorti est efficace. Mais je suis obligé de maintenir une foulée « médio-pieds » (sur l’avant), pour compenser un léger manque de dynamisme (en comparaison avec les NB Boracay, plus agressives). Par contre en descentes, elles se révèlent agréables et sécurisantes, ce qui est non négligeable quand on veut accélérer la foulée.

Puis vient bien-sûr les séances sur piste (mes préférées…aussi motivantes qu’une visite chez le dentiste…). Là encore, elles font le « job » sans problèmes, malgré un manque de dynamisme logique au vue du confort de la chaussure. Cependant, sur des séries longues, la stabilité de la chaussure devient vraiment appréciable, permettant ainsi de maintenir la cadence malgré la fatigue.

 

En définitive

Après environ 400km avec mes Vongo, j’avoue beaucoup les apprécier pour mes séances d’entrainement. Parcourant beaucoup de kilomètres, j’aime privilégier le confort et la sécurité d’un bon amortie, lié à une très bonne stabilité de la chaussure.

J’apprécie également leur longévité. La semelle est très peu usée, et la structure de la chaussure ne semble pas s’être déformée. Le mesh ne montre aucuns points de fragilité

NB Vongo

En conclusion

La Vongo est une chaussure très polyvalente, pouvant couvrir les besoins d’un large spectre de coureurs. Plutôt « légère », c’est une chaussure idéale pour cumuler les bornes sans trop de risques de blessures. Pour un gabarit plus lourd, elles pourront devenir les chaussures des séances qualitatives et des séances sur pistes.

« Une valeur sur ! Une chaussure qui vous permettra de faire toutes vos séances sur route, voir sur piste. Un produit polyvalent, qui fera peut-être enfin baisser le nombre de chaussures dans votre placard ! »