TEST – BRUBECK Chaussettes de compression unisexe

0
405

Dernière née de la gamme de chaussettes, Brubeck lance sa première chaussette de compression unisexe pour le sport performance et la récupération. Recommandées pour les courses de longues distances en particulier et pour la récupération après effort. Habitué à courir avec des manchons, c’est avec une grande attention que je me suis lancé dans ce test avec en point d’orgue la Maxi race pour la montagne et The Run Trip pour la route.

Fiche technique:

  • Polyamide  63%
  • Polypropylène  29%
  • Elasthanne  8%
  • Classe de compression  modérée (2nd degré- 2/4)
  • Taille du 35 au 47
  • Prix 47,90€

En détail:

De couleur noir et orange, au premier regard, je comprends assez rapidement que cette chaussette est de bonne facture. Proposé en un seul coloris ce qui ne me déplait pas, elles s’accordent avec n’importe quel short, cuissard, et maillot. Et oui aujourd’hui il faut aussi être beau pour les photos sur courses. Maintenant, à voir si les prochains modèles auront d’autres coloris pour la gent féminine.

Mon attente par rapport à des manchons complétés d’une paire de chaussettes c’est que l’ensemble soit facile à enfiler, tient bien en place et soit respirant. L’ensemble est assez souple, agréable au toucher et semble résistant. Les zones de contact disposent de renforts et de protections. On distingue clairement les éléments qui la composent. Sur le devant du tibia et coup de pied, un tissage maillé permet au pied de respirer et sur les parties, mollets, talons et voutes plantaires un tissage plus compact. Les bandes blanches représentent les zones de maintien et de renforts à l’arche plantaire et au tendon d’Achille.

Le choix des tailles correspondra à un très grand nombre de coureurs avec le tableau de taille ci-joint.

En pratique:

En préparation du week-end de la maxi race et les différentes courses qui vont suivre jusqu’à la fin de l’année, c’est sur mes sorties longues que j’ai testé les chaussettes. Premier point, dès la mise en place on ressent de suite les points forts de cette paire de Brubeck. L’enfilage est assez rapide. Il faut cependant bien ajuster le pied dans la chaussette, ce qui évitera quelques désagréments durant vos sorties. Ma première sortie mon pied gauche s’en souvient avec un petit échauffement, mais je ne peux m’en prendre qu’à moi. Les sorties suivantes sont un régal, la compression au niveau des mollets est présente mais assez légères au final. L’ajustement parfait des chaussettes à la structure anatomique du pied et les nombreuses zones de compression minutieusement réparties, garantit un confort optimal.


La conception et l’assemblage de la chaussette permettent à l’ensemble d’être respirant et agréable à porter. La tenue est parfaite même au bout de plusieurs heures de course. La compression modérée permet de réduire les chocs en stabilisant les muscles, les articulations et le tendon d’Achille. En montagne, sur les parties rocheuses, en montées, en descentes avec des changements d’appui en permanence, la chaussette ne bouge pas. Même gorgées d’eau après avoir traversé des ruisseaux, les chaussettes sèchent assez rapidement avec une bonne paire de chaussures qui évacue l’eau. Utilisé sur la RUN TRIP une course qui relie Versailles à Cabourg soit 228 km sur la route en relais, les chaussettes ont tenu leur promesse. Je suis un gabarit très lourd et sur la route les chaussettes réduisent considérablement l’oscillation musculaire. J’ai effectué de la récupération entre le relais avec les chaussettes associé au bâton de massage TheStick TRAVEL ( test bientôt à venir ).

Utilisées aussi lors de ma récupération après mes sorties longues, les chaussettes sont très supportables. Pour ma part je n’ai pas ressenti de gène ou de mauvaises sensations.

Après plusieurs sorties et lavages les chaussettes ne présentent pas de trace d’usure prématurée ou de déchirement au niveau des coutures.

Conclusion:

Pour un premier modèle de la gamme, brubeck frappe fort avec ce modèle. Dans l’ensemble la paire de chaussettes est très bien finie même si un travail sur certaines coutures doit être encore travaillé. Agréable à porter que ce soit lors d’une course en montagne ou sur longue distance sur route, elles répondent largement aux attentes des coureurs. A voir avec les gammes à venir si d’autres coloris seront proposés.