TEST – ALTRA OLYMPUS 2.0 pour affronter les kilomètres

0
3741
ALTRA Olympus

Après le test des Lone Peak d’ALTRA, nous avons voulu découvrir le modèle Olympus. Un modèle proche des « oversizes », avec un amorti maximum. L’occasion de découvrir une chaussure entre liberté et confort du pied. Alors, lorsqu’un colis arrive à la maison , c’est avec plaisir que je découvre enfin ces Olympus.

Fiche technique:ALTRA Olympus

  • Poids: 312g
  • Amorti: Maximum (type oversize)
  • Hauteur de semelle: 36 mm
  • Semelle extérieure: Vibram
  • Semelle intérieure: assise avec contour 5 mm
  • Empeigne:mesh à séchage rapide Quick-Dry
  • Prix: 150€

Premières impressions:

Je les sors de la boite et dès la prise en main, je sens que le poids sera bien présent, mais sans être excessif. Une chose positive, pour moi, c’est l’épaisseur de la mousse. On voit bien que l’objectif de l’amorti aura été bien mis en avant.

Au premier regard ce modèle est sobre et sans fioriture, mais semble solide et sécurisant.

ALTRA zero-dropL’une des grande lignes directrices de la marque Altra est le drop zéro (soit la même épaisseur de mousse à l’avant qu »a l’arrière de la chaussure). Pour l’Olympus, la semelle fait 36 mm d’épaisseur. Un gros coussin pour mes pieds !!!

ALTRA foot spaceBien évidement on retrouve une autre caractéristique de cette célèbre marque américaine, la large TOE-BOX, celle-ci permet aux orteils de se placer à leur aise dans la chaussure (équilibre du pied et mouvement naturel).

En retournant la bête on trouve une semelle entièrement en Vibram avec de larges crampons bien espacés, ce qui évitera à la terre d’y rester coincé !!!
Bon la technologie Vibram à ses avantages mais parfois aussi ses inconvénients. Je sais par avance qu’il y aura de l’adhérence et une longévité de la semelle par rapport a beaucoup d’autres modèles mais l’envers de la médaille c’est un poids un peu plus prononcé qu’avec une gomme classique.

« Bon c’est bien beau tout ça mais rien ne vaut le terrain à la théorie !!! »

En pratique:

ALTRA Olympus

A peine enfilées et je sais déjà que ce sont bien des Altra ! Les Olympus sont conformes à l’ADN de la marque, avec un petit plus (dans la semelle). C’est vraiment agréable de se sentir bien dans des chaussures que l’on va garder aux pieds un bon paquet de d’heures, surtout que ces Olympus sont faites pour les longues distances et les Ultras.

Après plus d’un moi à m’entraîner presque exclusivement avec, pour préparer l’Endurance Trail des Templiers (100 km et 49000 mètres de D+) voici donc mon bilan.

En détail:

Les Olympus 2.0 sont bien un modèle typé longue distance avec un très bon amorti, mais plutôt ferme (plus ferme que celui que j’ai sur d’autres marques typées oversize).

Le pied est à l’aise dans la chaussure et le confort augmente au fil des kilomètres. Attention tout de même dans le choix de la pointure. N’hésitez pas à prendre une demi taille au dessus de ce que vous avez l’habitude de prendre.

Concernant le drop zéro, il n’est pas facile de s’en rendre compte, tant l’amorti de la chaussure est important. Donc même si vous vous mettez à talonner (avec la fatigue), aucuns risques de se blesser. Cependant une attaque médio-pied, vous permettra d’exploiter au mieux les qualités de la chaussure.

ALTRA Olympus L’accroche, dans la terre, les cailloux ou encore les rochers (par temps sec comme humide) est irréprochable. C’est donc un choix très judicieux d’avoir opté pour une semelle en Vibram. Cependant Le poids de ce modèle (312gr) se fait ressentir sur des sorties où l’on veut mettre du rythme. Mais il ne s’agit pas là d’un modèle fait pour faire du fractionné ou de la vitesse.

 

Ce qui m’a vraiment étonné, c’est au niveau de l’usure de la gomme. Malgré les nombreux kilomètres, sur tous types de terrains (et même un bon nombre sur macadam) et bien rien, et je dis bien rien a bougé au niveau de la gomme, pas un seul signe d’usure !!!

Mon verdict:

Je recommande donc les Olympus 2.0 pour tous types de coureurs, du débutant au confirmé et quelque soit son poids, pour découvrir les trails longs et les Ultras. D’autant plus si les chemins empruntés sont abrasifs, car cette chaussure est particulièrement résistante.

« Une chaussure idéale pour découvrir les longues distances en sécurité tout en conservant un réel confort »