TEST – PIMP MY RAIDLIGHT

0
1078

Raidlight nous propose une paire de chaussure où le changement de la semelle est désormais possible. En effet, on peut se faire ressemeler sa paire d’Ultra Max à vie*. La volonté de Raidligth est de nous proposer une chaussure adaptable et durable. Mais voyons ce que ça donne sur le terrain.

FICHE TECHNIQUE

  • Foulée : convient à tout type de foulée suivant la semelle « Insole fit » choisie
  • Poids : 330g
  • Type de coureurs : moyen à lourd
  • Prix : 150 euros

PREMIÈRES IMPRESSIONS
trail-ultramax2Je suis de suite séduit par le design et la structure en sandwich de la semelle. Jouant dans la catégorie des lourds voir plus, je sens que l’amorti sera présent dès mes premières foulées. Dans un second temps je suis intrigué par les « pads » pour l’amorti au niveau du talon. C’est une chaussure qui semble avoir de l’accroche, au vu de la taille des crampons. Mais aussi de l’amorti et une très bonne protection pour 330 grammes. gabarits.

EN PRATIQUE

L’Ultra Max est destinée à ceux qui aiment se sentir à l’aise dès les premières foulées, se sentir porter, ou encore avoir la sensation d’être sur un nuage. J’ai testé l’Ultra Max lors du suivi du Grand Raid des Pyrénées et sur des sorties forêts (en région parisienne et par tous temps). C’est au total un peu plus de 250km de sentiers que j’ai parcouru afin de me familiariser à mes nouvelles compagnes.

EN DÉTAILS

Après avoir fait quelques sorties sur les différents terrains proche de chez moi, en forêt ou sur des transitions routes et chemins, j’ai de suite était conquis par l’amorti et la sensation de pouvoir enchaîner les kilomètres sans problèmes. Quel bonheur pour les gabarits de plus de 90kg (voir au delà des 100kg) de pouvoir avoir un modèle adapté. Raidlignt Ultra maxLe pied trouve vite sa place dans le chausson mais pour cela il vous faudra prendre deux tailles au dessus de votre pointure car oui ça chausse petit. A l’avant le pied n’est pas compressé, les orteils ont de la place ce qui permet d’avoir un bon déroulé du pied vers l’avant. Pour ceux qui courent avec des Hoka, on retrouve une certaine similitude. Dès l’enfilage du pied on ce sent maintenu mais la sensation de hauteur et aussi présente. Cette sensation n’enlève en rien la stabilité, mais comme chez Hoka, attention aux chevilles. Avec un drop de 3mm, la Raidlight propose une semelle intermédiaire, double densité EVA/mousse, ce qui offre un amorti deux fois supérieur à une semelle de chaussure de trail classique. La semelle extérieure se dote de crampons gomme tendre de 6mm avec une base en mesh renforcé, ce qui assure un bon maintien latéral et une accroche plus que remarquable sur tout type de terrain. Que ce soit en montée ou descente on se sent très vite rassuré. Sur terrains secs ou boueux ça accroche. Le pied ne se dérobe pas et on gagne vite en confiance, mais contrôlez votre vitesse. Ce que l’on gagne en amorti on le perd en dynamisme. Les transitions sur bitume se feront sans problème mais le poids de la chaussure se fera ressentir au bout de quelques kilomètres. Lors du GRP, j’ai suivi les coureurs engagés sur les 3 formats de courses (le 163km, le 117km et le 85km). J’ai pu ainsi me rendre compte que c’est une chaussure taillée pour la longue distance. A aucun moment je n’ai ressenti de gêne ou de problème.
Livré avec des « Pads Abshock » medium de 17 grammes et une paire de semelles, on peut suivant ce que l’on recherche (plus de dynamisme ou plus d’amorti) les changer. Elle est composée de tissus renforcés ainsi que de zones de renfort optimisé ce qui assure un mesh de très bonne qualité, résistant et respirant. Le système custom lacing permet différents modèles de laçage avec répartiteurs de pressions. Une pocket lace permettra de ranger les lacets qui à mon goût sont un peu trop fin.

EN DÉFINITIVE

ressemelageDe la réception des chaussures et maintenant après plus de 250km je constate que la chaussure n’a pas bougé. La structure est intacte et les crampons sont en très bon état. Raidlight nous propose une chaussure adaptable et durable avec un ressemelage à vie*.

*La main d’œuvre est prise en charge par Raidligfht pendant la durée de vie de la tige de la chaussure. Seule la semelle Outsole est à acheter.

MON VERDICT

La Raidlight Ultra Max est une chaussure qui convient à des traileurs de moyen à fort gabarit, et qui à défaut de privilégier le dynamisme et le poids, trouveront en cette chaussure une accroche, une protection du pied et un amorti exceptionnel. Elles sont taillées pour la longue distance sur des terrains techniques (j’ai enfin trouvé chaussures à mon pied). A défaut de viser un chrono et la recherche de vitesse, c’est surement grâce à elles que vous finirez un ultra avec les pieds en bon état.