TEST – Le sac d’hydratation 9-14 L by KALENJI

0
852
Sac Kalenji

Aujourd’hui avec le développement du trail il y a un équipement à ne pas négliger : « le sac d’hydratation« . Cependant, il en existe une telle quantité qu’il n’est pas facile de s’y retrouver. Les contenances varient de plusieurs litres selon les modèles, et les rangements sont tous différents. Le sac reste pourtant un élément indispensable en trail et surtout en ultra.

Avec la quantité de matériel imposé lors des courses, il faut pouvoir tout « caser » à l’intérieur tout en conservant un accès rapide aux différentes poches et rangements afin de ne pas perdre de temps. J’ai pu tester le dernier sac d’hydratation « made in kalenji« . En effet le géant du sport se montre de plus en plus présent, avec une gamme extrêmement complète et de qualité (à moindre coût) dans le domaine du Trail.

Sac Kalenji


FICHE TECHNIQUE

  • 64% polyamide / 36% polyester
  • Poids : 460g avec la poche à eau (contenance 2 litres)
  • Contenance : évolutif  9 à 14 litres
  • 2 Poches avant pouvant contenir 2 flasques de 500ml
  • Sécurité : sifflet 110 décibels et bandes réfléchissantes

PREMIÈRES IMPRESSIONS

Le sac est sobre, de couleur noir (pour le modèle masculin). Les coutures sont de bonnes qualités et l’on trouve beaucoup de rangements pouvant se fermer avec un zip : une grande poche arrière imperméable, deux en haut des bretelles et deux sur les côtés.

Sac Kalenji

Une contenance pouvant passer de 9 litres à 14 litres grâce à un ingénieux système de soufflet, ce qui est intéressant car on peut l’utiliser sur des sorties courtes comme en ultra avec en plus sa poche à eau de 2 litres.


EN PRATIQUE

J’ai donc tester ce sac kalenji pendant quelques centaines de kilomètres sur les hauteurs des montagnes Basques, et ainsi le mettre à rude épreuve par tous temps.

Je le passe sur le dos, plusieurs sangles permettent un réglage plutôt précis, 2 sur les bretelles et 2 autres sur la poitrine. Je le remplis avec ma veste imperméable, mon téléphone, des barres énergétiques et mes bâtons de trail… et oui kalenji a pensé à inclure 2 élastiques afin de pouvoir les ranger. Tout trouve sa place sans problème.

Sac Kalenji

Après avoir trouvé le bon réglage, le sac est plutôt stable mais les sangles au niveau de la poitrine s’ajustent difficilement, et lors d’un changement de tenue (en rajoutant ou retirant des couches) le sac bouge et on perd un peu de temps à le régler.

En courant, l’accès aux poches arrières n’est pas simple mais cela se fait tout de même. Le sac ne bouge pas même en descente, aucun frottement, la charge est correctement répartie. Amateur de photos je peux attraper sans problème mon téléphone pour immortaliser mes sorties grâce aux rangements sur les bretelles.

Arrivé à 1100 mètres d’altitude le soleil commence à « taper », je profite du panorama pour m’hydrater. Le tuyau de la poche « s’attrape » facilement, cependant je l’ai par la suite raccourci de plusieurs centimètres car il est un peu long. Malgré la chaleur et ma transpiration plus que massive, l’intérieur de mon sac reste sec, ce qui est très appréciable. Je l’ai également testé sous la pluie et j’ai pu faire le même constat, tout reste sec à l’intérieur. Et comme ils ont pensé à tout, il y a un large rangement extérieur ouvert qui permet de ranger et sortir rapidement une veste.

Mais le « vrai plus » est la possibilité de passer de 9 litres à 14 litres en 2 secondes avec un élastique permettant de tout resserrer! Et le tour est joué : rien ne bouge.

Sac Kalenji

EN DÉFINITIVE

Ce sac présente de nombreux atouts avec notamment ses nombreux rangements. Il s’adresse à tous les traileurs sur tout type de distances, et même les ultras. Que l’on soit débutant ou confirmé. La poche à eau de 2 litres (incluse) permet d’avoir une grosse autonomie.

Petit bémol, j’ai voulu courir avec 2 bidons de 500ml sur les poches avants mais le sac n’est pas vraiment prévu pour et cela bouge beaucoup trop, à oublier….

Kalenji à choisit de le proposer en taille unique, donc à bien essayer avec les différents réglages.

Sac Kalenji

EN CONCLUSION

Grosse surprise pour ce sac de trail, il est confortable en se faisant oublier, même en montagne.  Il possède de nombreux rangements et peut passer de 9l à 14l rapidement. Et il intégre un système de fixation des bâtons.

Arriver à sortir un sac à moins de 35 euros est une véritable prouesse quand on sait que les autres marques sont 4 à 5 fois plus chères, chapeau bas. Je le recommande vivement, n’hésitez pas à ce prix imbattable vous ne serez pas déçu.

Avec ce modèle Kalenji nous prouve encore qu’ils montent en puissance, qu’il va falloir compter eux parmi mes grands fabricants de matos trail.