TEST – La ceinture astucieuse by FLIPBELT

0
1295
Flipbelt

Si porter un sac se justifie très bien lors des sorties longues ou sur un trail, ce n’est pas le cas sur une sortie courte, un fractionné ou encore pour aller souffrir avec les copains sur la piste. Pourtant je me retrouve tout de même a devoir ranger mes clés, mon téléphone et un bidon d’eau ou une flasque dans les poches du short… Ça bouge, ça fait du bruit…Bref ! Juste l’horreur.

Alors quand on m’a proposé de tester une ceinture qui me permettrait de tout ranger autour de ma taille, et en plus sans me gêner…Je me suis empressé d’accepter. J’ai donc reçu une belle ceinture Flipbelt avec son bidon !

Flipbelt

Fiche technique

Caractéristiques de la ceinture Flipbelt
  • Poche à fermeture Éclair et 3 points d’accès ouverts
  • Suffisamment vaste pour contenir les plus grands téléphones avec coques et les passeports
  • Compatible avec les bidons FlipBelt
  • Composition : MicroPoly 92 % – Lycra 8 %
  • Protège contre l’humidité, sèche rapidement et extra-doux contre la peau
  • Crochet interne pour les clefs pour une sécurité accrue
  • Poche à ouvertures multiples
  • Logo réfléchissant de qualité 3M
  • Lavable en machine, séchage au sèche-linge ou à l’air libre
  • Prix : 40€
Bidon FLIPBELTCaractéristiques du bidon
  • Contenance : 320ml
  • Sans BPA
  • 100 % PE-HD
  • Peut passer au lave-vaisselle dans le tiroir supérieur
  • Tétine en silicone pour mordre facilement dedans
  • Facile à transporter, saisir et utiliser
  • Prix : 15€

Première impression

Le produit est tout ce qu’il y a de plus simple… un « tube » en textile, d’une seule pièce de tissu.… Trois poches (et une fermeture éclair). La matière est très douce au touché et très « extensible », mais relativement épaisse. Une des fentes des poches possède un élastique avec un crochet permettant d’y accrocher ses clés.

Flipbelt

Le bidon semble plus « originale » avec sa forme anatomique. Son système d’ouverture est quant à lui très classique, avec un téton à tirer entre les dents (façon bidon de cycliste).

En pratique

J’ai profité des sorties estivales en fin de journée pour tester cette ceinture. Malgré des séances souvent courtes, la chaleur de fin de journée nous invite à boire dès les premières minutes. Me voilà donc équipé de ma ceinture qui s’avère très facile à « enfiler ». Je la remonte sur les hanches par-dessus la ceinture de mon short. Pas de compression gênante, elle se positionne sans problèmes (attention à bien choisir votre taille à l’achat).

« Je charge la bête »… Mon téléphone dans la poche zippée devant, deux barres sur le côté, mes clés (accrochées au petit mousqueton en plastique) et mon bidon plein a l’arriére. Rien sur le dos… « la sensation est déjà très agréable »!

Flipbelt

Après quelques mètres ou je suis focalisé sur ce nouvel élément de ma panoplie…j’oublie rapidement la présence de la ceinture. Jusqu’au moment où la soif se fait ressentir. Le bidon positionné à l’arrière dans la ceinture, est très facile à saisir. Sa forme permet de ne pas être gêné par sa présence (même s’il n’est pas en plastique souple) et il tient très bien en main. J’avoue avoir beaucoup plus « tâtonné » pour remettre le bidon dans son logement, tout du moins au début. Avec l’habitude cela se fait naturellement sans même y réfléchir !

Les barres sont faciles à attraper. Pas de temps perdu ou de gestes parasites qui peuvent déconcentrer. Aucune nécessité de s’arrêter pour rechercher au fond de la ceinture ! Pas d’agacement ni d’excuses pour oublier la séance de fractionné.

Le fait d’avoir le dos libre est extrêmement agréable. La gestuelle me semble meilleure et on évite la sensation de sac collé au dos par la transpiration. A l’arrivé, aucunes traces d’irritation, ce qui est normale, car la ceinture s’adapte au corps et ne bouge pas. Pas de friction…pas d’échauffement !

Flipbelt

Traitée contre les bactéries et les odeurs, elle s’entretient très facilement en machine.

Elle parait aussi s’avérer d’une grande aide pour ne pas surcharger votre sac à dos en course, en répartissant la charge (nourritures, tel…) entre les hanches et le dos. Seul petit bémol, j’ai utilisé la ceinture en montagne pour m’entrainer aux D+ en répétant une même ascension plusieurs fois. Lors de la descente (un peu technique) les chocs répétés ont fait sortir plusieurs fois mon bidon, ce qui ne m’est jamais arrivé sur terrain moins pentu et moins technique.

Mon Verdict

Habitué au sac à dos, j’ai adoré la légèreté et l’ergonomie de la ceinture Flipbelt. Sa conception intelligente permet de trouver facilement son matériel. Une ceinture idéale pour traiter les problèmes d’hydratation sans trainer un gilet et conserver sur soit son nécessaire de survie (téléphone, carte de crédit, barres de céréales, clés de la maison…). Son prix est lui aussi  attractif (40€ pour ce modèle).

Flipbelt

 

 « Un matériel à avoir absolument pour vos sorties courtes »

 

Pour ceux qui ont craqué et souhaitent s’acheter des produits FlipBelt : 

FLIPBELT