Marathon des Sables Maroc du 6 au 16 Avril 2018 : 2ème étape !

0
988
marathon des sables

L’ÉTAPE DU JOUR

La deuxième étape du MARATHON DES SABLES comble les attentes des 976 concurrents au départ ce matin : ces 39 km leur offrent exactement ce qu’ils sont venus chercher ici.

marathon des sables

Après une étape très difficile pour moi hier, j’ai pu retrouver les copains de la tente 73. Bien sur je ne suis pas le seul a avoir un peu souffert de la chaleur. Mais on m’avait prévenu…Toutes les bouteilles sont nécessaires et il ne faut surtout pas oublier ses cachets de sel (2 pastilles pour 1,5L). Donc ma petite déshydratation me servira de « leçon » pour le reste du périple ! Point important (Merci Thomas MOUNET…) mes pieds vont super bien…pas une ampoule ! Mais le moment le plus émouvant de la soirée restera les petits messages envoyés par mail, que j’ai retrouvé imprimé sur mon duvet (merci Cécile, mes loulous et tous les copains). C’est juste hyper motivant !

marathon des sables

Après un repas vraiment appréciable (en fait le boeuf strogonoff lyophilisé, c’est carrément TOP), le sommeil est venu très vite. Surtout que la nuit arrive très rapidement dans le désert.

marathon des sables

Le réveil de ce deuxième jour se fait à la fraiche à 5h30… L’amplitude thermique de 30° dans la nuit a surpris tout le monde. Il faut rapidement fermé le duvet, et ne laissé que le nez dehors pour respirer (surtout qu’on ne s’est pas douché 🙂 ). Dès le réveil, une nouvelle importante…le départ sera donné 30min plutôt, car hier beaucoup de coureurs ont souffert de la chaleur, et l’étape d’aujourd’hui sera plus difficile, avec 40K et une grosse partie de sable. OK…on est prévenu. Petit déjeuner éclair, puis préparation du sac et nous voila de nouveau sous cette arche de départ au son d’ACDC!

marathon des sables

Cette fois, je prends les choses différemment ! car j’ai beaucoup d’appréhension au vu d’hier. Le départ est prudent et je m’hydrate très régulièrement. On attaque directement dans le sable… Ca calme d’entrée de jeu ! Je tempère…et j’avance doucement. Je sens que j’ai encore des restes d’hier… On sort enfin des dunes pour retrouver un sentier très roulant, sans difficultés…ou presque, on voit environ 6K devant nous, la tête de course est déjà bien éloignée… Avec le vent de face, c’est rapidement très éprouvant pour le moral. Mais Au 12K, on retrouve enfin le premier CP ! De l’eau dans les bidons et un arrosage copieux, pour refroidir le corps. Puis nous voilà reparti en direction du CP3, en longeant les dunes sur notre gauche. Au loin, nous pouvons déjà apercevoir le Djebel, qu’il faudra montée tout à l’heure. Il semble imprenable d’ici !

marathon des sables

Retour sur un chemin très roulant, alterné par des passages très sablonneux, où on ne peut que ralentir, voir marcher. Au fil des kilomètres je croise régulièrement les mêmes coureurs : Sam un jeune français qui participe à son premier MDS. Jacqueline une américaine, déjà expérimentée, un véritable métronome. Et Ruan, un espagnol qui vient découvrir le Sahara, comme moi!

 

marathon des sables

Nous passons ensemble le CP2, au 26K. Même rituel, deux bouteilles, et cette fois je me cache à l’ombre de la tente pour remplir mes bidons et m’arroser copieusement. Le soleil tape fort maintenant. Cette fois nous partons pour un gros passage de sable. Le MDS comme sur les « affiches« … Les appuis sont fuyants, et je galère énormément pour conserver un peu de vitesse. Nous sortirons de ce piège de sable, juste pour attaquer l’ascension du Djebel El Otfal (870m D+)

marathon des sables

Moi qui attendais avec impatience d’attaquer le relief…me voila servi ! La montée s’avère relativement technique et il n’y pas un « poil » d’air dans le couloir rocheux… Je peine terriblement, et mes collègues d’aventure tirent la langue aussi. Mains sur les genoux, le regard rivé sur nos « shoes », on progresse difficilement, mais « surement » ! Enfin, le sommet. Les DocTrotters sont là, pour faire face à la détresse d’un concurrent qui est allé au delà de ses limites… Mais pour nous tout va bien. C’est la bascule vers la descente ! Une descente tout en sable…une dune géante, avec une corde pour nous aider. De là on voit le CP3 et au loin le bivouac. Bref, on n’est pas encore arrivé !

marathon des sables

J’essaye de garder un bon rythme vers le CP3. Remplissage de bouteilles et pastilles de sel ! Je ne traine pas, car je commence à avoir vraiment envie de retrouver la tente. A partir de là, il me reste 4K … mais je suis « sec » et seul dans le vent. La fin s’avère laborieuse, je n’arrive pas à suivre les coureurs qui me doublent, et je ne veux surtout pas exploser ! Enfin l’arche au bout de près de 5H00…Je suis accueilli avec un petit thé, mes 4 bouteilles d’eau et des sacs à caca (on en reparlera plus tard de çà… 🙂 …). L’étape était vraiment magnifique…du sable, du sable et du Djebel ! J’ai adoré !

marathon des sables

 

Quel « pied » de retrouver la tente ! Ah…zut…elle s’est effondrée. Donc il faut commencer par la remonter et aller chercher du bois pour les copains ! Heureusement que je suis moins « éclaté » qu’hier !

marathon des sables

Tous les copains de la tente 73, sont bien rentrés, à part quelques ampoules tous le monde va bien ! Maintenant place à la récupération, et on se motive pour demain, la troisième étape avant la longue !

marathon des sables

 

Classement de la 2ème étape

Hommes

  1. EL MORABITY Rachid 03:04:01
  2. EL MORABITY Mohamed 03:14:36
  3. EL MOUAZIZ Abdelkader 03:15:16

Femmes

  1. SEDYKH Natalia 03:56:08
  2. BOULET Magdalena 04:04:48
  3. ERIKSEN Bouchra 04:16:08

Classement général

Hommes

  1. EL MORABITY Rachid 05:15:43
  2. EL MORABITY Mohamed 05:26:06
  3. EL MOUAZIZ Abdelkader 05:28:16

Femmes

  1. BOULET Magdalena 06:47:57
  2. ERIKSEN Bouchra 07:03:13
  3. GAME Gemma 07:14:49

marathon des sables

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here