Marathon des Sables Maroc du 6 au 16 Avril 2018 : 5ème étape !

0
300
marathon des sables

L’ETAPE DU JOUR

La dernière étape : l’étape Marathon 42,2 km, les concurrents ont maximum 35 h pour la terminer

marathon des sables

Hier nous avons pu nous reposer… A condition d’être rentré dans la nuit, car pour certain la fin de l’étape longue s’est faite au bout de 36H d’effort ! Et là…plus de journée de repos, car ils ont du enchainer avec l’étape marathon !

marathon des sables

Mais hier, était la journée des surprises, car tout d’abord après un appel général, on nous a offert un Coca-Cola…J’avoue que même si je ne suis pas un fan du Coca, celui-ci avait une saveur toute particulière, après une semaine à l’eau et aux boissons isotoniques ! La seconde nouvelle était plus déconcertante… Les 200 premiers partiront 1h30 après la première vague demain. Aïe… Je partirai donc en décalage. Pas prévu…mais il faudra faire avec. Pour l’heure il est temps d’aller manger (avec mon coca) et d’attendre mes mails (le moment le plus important du soir, pour moi). C’est donc entre mon taboulé et ma brandade de morue, que je découvre les messages de ma famille (merci mes loulous) et de mes amis (merci tout le monde…c’est dingue le bien que fait un message ici) …Bon, allez dodo !

marathon des sables

Ce matin, ça sent la fin. Dernière étape qui compte pour le classement ! Juste un marathon, un de plus… Nous sommes bien rodé maintenant dans la tente ! Bastien prépare le feu, Benoit vérifie les chevilles et cervicales (c’est pratique un kiné dans la tente…), je vérifie les pansements et l’état des ampoules !

La première vague part à 7h00. Avec Arnaud et Bastien, on en profite pour encourager les copains de la tente. Le vent est déjà très fort et ne fera que monter. Nous avons même le droit à une averse…en plein Sahara !

marathon des sables

C’est maintenant notre tour, le départ est rapide. Je décide de rester calme sur le premier tronçon, car nous traversons 3K de dunes avant d’arriver à un Oued. Le terrain devient très roulant, jusqu’au CP1 au kilomètre 11. Ravitaillement rapide. J’ai déjà hâte de voir l’arche d’arrivée. Mais je n’arrive plus à manger les barres sucrées, ni à boire les boissons isotoniques…Bon, il faudra faire avec !

marathon des sables

Du CP1 au CP2, le parcours est toujours relativement rapide. Nous traversons des plateaux caillouteux et deux Oueds. Je commence tout de même à ressentir le fait de n’avoir rien mangé… Le CP2 est au bord de l’Oued BEG’A à proximité de cultures. Le paysage est différent, avec beaucoup de petits arbustes. Puis nous repartons sur des petites dunes, puis de grosses dunes !

marathon des sables

Nous voilà dans l’erg Znaïgui… Les dunes sont magnifiques, je me croirais dans une « BD de Tintin » (Les cigares du Pharaon), mais je n’avance plus ! Je suis planté dans le sable, et j’ai la nausée… Oui, là, j’avoue je panique un peu. Il me reste 15K à faire et je suis planté là, au milieu du sable.

marathon des sables

J’arrive finalement après un temps qui me parait une éternité en bas du Djebel DEBOUAÂ, où se trouve le CP3. Je remplis mes bidons, mais je sais déjà que je n’ai pas bu « grand chose ». Plus rien ne reste dans mon estomac !

Me voilà reparti sur un chemin caillouteux, je me force à trottiner, car j’ai envie de retrouver le bivouac. Je pense à beaucoup de choses (bah forcément…quand on se sent mal, la tête cogite !). Et je pense notamment aux messages de ma famille, qui commence à me manquer terriblement…(Et j’ai même versé ma petite larme entre émotion et fatigue). Heureusement le paysage est superbe, j’arrive au niveau des mines de M’FIS. La terre ici, est rouge sombre. Plusieurs bâtiments sur le coté du sentier créent un décor impressionnant. Sur le sommet du sentier, au moment de la bascule, j’aperçois enfin le bivouac au loin… J’estime la distance à environ 4K…soit 30min (oui, je sais j’avance plus!).

marathon des sables

Je me concentre, j’essaye de ne pas marcher et je garde une foulée efficace (du moins je le crois. J’imagine bien que si l’on m’avait filmé…ça aurait donné plutôt la démarche d’un pingouin sur la banquise !).

L’arche est enfin à proximité. Le plus long marathon de ma vie…5h19 ! Mais quel plaisir, soulagement, bonheur, enfin plein de choses mêlées…

marathon des sables

Patrick me remet ma médaille autour du coup (encore une petite larme).

marathon des sables

Je rejoins tout le monde à la tente. Et oui, aujourd’hui c’est moi le dernier ! Génial tout le monde est là ! On est au complet, on se congratule, c’est un peu la fête (avec un taboulé et une bouteille d’eau).

Je suis crevé. Il me faut bien 45min pour récupérer un peu… Ce soir c’est l’annonce des résultats, et demain nous partirons pour une étape caritative de 7K, ne comptant pas dans le classement général, mais obligatoire pour y figurer!

Alors maintenant, on profite, des copains, de l’avoir fait, d’être tout simplement là, dans le désert.

marathon des sables

Classement de la 4ème étape

Hommes

  1. EL MOUAZIZ Abdelkader 03:23:51
  2. EL MORABITY Mohamed 03:23:58
  3. HUAMAN QUISPE Remigio 03:28:30

Femmes

  1. BOULET Magdalena 04:19:39
  2. GAME Gemma  04:29:31
  3. ERIKSEN Bouchra 04:30:58

Classement général

Hommes

  1. EL MORABITY Rachid 19:35:49
  2. EL MORABITY Mohamed 20:01:28
  3. ROBERT Merile 20:41:00

Femmes

  1. BOULET Magdalena 25:11:19
  2. ERIKSEN Bouchra 26:36:00
  3. GAME Gemma  27:00:23

Portrait du jour : Heather HAWKINS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here