Lyon Urban Trail 2017: Une affaire de spécialiste

0
1909

Dimanche 2 avril, sur la place de l’Hôtel de ville de Lyon, à partir de 7h30 du matin, malgré une météo capricieuse, ils étaient 9000 trailers urbains à prendre le départ de l’une des cinq formules de la 10 ème édition de Lyon: 35 km, 23 km, 14 km, 8km chrono et 10 km rando. Redécouvrir Lyon en courant à travers des parcours accidentés, ludiques et patrimoniaux, variant les terrains en épousant les reliefs était l’idée des créateurs du Lyon Uraban Trail en 2007. Depuis, ce concept de journées du patrimoine en chaussures de running à séduit plus de 100 villes françaises et européennes et des milliers de pratiquants. « la ville comme vous ne l’avez jamais vue! » est le slogan du LUT depuis sa création.

Et pour cause: comme chaque année, les itinéraires sans équivalent de Lyon Urban TRail proposent des points de vue exceptionnels et passages incontournables qui ont fait la notoriété de l’événement, mais également de nouvelles découvertes.

photo: 2017-LUT-GillesReboisson
Pour cette 10 ème édition, les participants ont pu découvrir ou redécouvrir 10 passages «  incontournables » qui ont l’événement depuis 2007: le passage au coeur du site gallo-romain de Fourvière, les 563 marches de la montée Nicolas de Lange, l’ancienne piste de ski de la Sarra, la montée de Gourguillon , le fort de Vaise, la montée Joséphin Soulary, plus de 15 espaces vert souvent peu connus, mais également le site l’ ECAM sur les pentes de Fourvière, qui ouvre exceptionnellement ses portes aux coureurs et offre sans doute une des plus belles vues de Lyon. Le parcours 2017 proposait un nouveau passage insolite dans le parking souterrain LPA du Gros Caillou, situé sous l’esplanade du même nom, à l’extrémité du boulevard de la Croix Rousse.

Sébastien Spehler s’impose sur la distance reine du 35km

En l’absence du Portuguais Hélio Fumo, vainqueur sur le 35km en 2016, le jeu était souvent très ouvert avec de nombreux favoris, parmi lesquels d’anciens vainqueurs du LUT et spécialistes du trail urabain.

2017-LUT-GillesReboisson

C’est Sébastien Spehler, vainqueur en 2012 et second l’an passé qui s’impose sur cette 10ème édition en 2h21’39’’, en faisant la course en tête de part en part. Il devance 3 minutes Emmanuel Meyssat,  double vainqueur 2010 et 2011 et 3e l’an passé, prenant ainsi sa revanche sur la SaintéLyon 2016. Thibaut Baronian, habitué aux places d’honneur complète ce podium.

2 Sébastien Spehler photo Goran Mojicevic

« Au départ, précise Sébastien Spehler, je ne savais pas si j’avais bien récupéré quatorze jours après le trail du Ventoux mais j’ai vite constaté que mes jambes répondaient bien. Le Lyon Urban Trail demande de la polyvalence. Mon résultat face à la concurrence me rassure par rapport à mon entraînement et j’ai éprouvé beaucoup de plaisir au fil des kilomètres. Il me reste à réfléchir sur le contenu de mes prochains objectifs. »

Thibaut Baronian a lancé sa saison

photo Goran Mojicevic Passion Trail

Thibaut Baronian, team Salomon France Elite, encore convalescent après son entorse peut être satisfait de sa troisième place. « Sébastien était au-dessus du lot, impossible de rivaliser avec lui. J’ai connu un coup de moins bien autour du vingt-huitième kilomètre et je n’ai pas pu suivre Emmanuel Meyssat. J’ai temporisé pour en garder sur la fin et préserver mon podium. Je suis content de mon résultat et rassuré par rapport à ma cheville. Il me manque des heures de course mais ma saison est lancée. »

Marie-Amélie Juin photo Goran Mojicevic Passion Trail

Chez les dames la Lyonnaise Marie-Amélie Juin s’impose en 2h55’09’’ devant Elisa Bollojeon  en 3h11’. Marie-Amélie Juin avait déjà remporté le LUT by nigth en 2016 et vient de s’imposer sur le 45 km de l’ Éco Trail de Paris.

L’Australie après les rues de Lyon

Thibaut Baronian est en Australie du 29 avril au 25 mai. Il participe le 7 mai à Melbourne à la quatrième édition du Wings for Life World Run qui se déroule simultanément dans 24 pays différents. La France est absente cette année à cause des élections présidentielles. Cette course contribue à la recherche sur les lésions de la moelle épinière. Son concept est original avec une voiture qui rejoint progressivement les concurrents. Thibaut Baronian a été vainqueur au départ d’Hennebont en 2014, de Santa Clarita en 2015 et de Prétoria en 2016. « C’est la course de cœur de l’année. J’y vis des expériences inoubliables. C’est une réelle épreuve d’endurance qui ne se court pas comme les autres, j’aime beaucoup ce concept de ligne d’arrivée qui nous rattrape, même si parfois j’aurais aimé courir un peu plus ! Cette année, j’évoluerai de nuit, ce qui devrait apporter encore davantage de piment. »

Le 20 mai Thibaut Baronian, s’aligne, sur le 50 km de Ultra-Trail Australia Katoomba, tracé à travers le parc national des Blue Mountains classé au patrimoine mondial.

Prochain rendez-vous du LUT

La 4ème édition du LUT by Nigth, aura lieu le 4 novembre prochain. 26 ou 13 km de trail urbain en version nocturne, concentré sur la rive droite de la Saône, les colline de Fourvière et de Sainte-Foy les Lyon. Un urban trip qui a réuni 7000 coureurs en 2016 et une belle petite préparation à la SaintéLyon qui se déroulera le 3 décembre 2017.

Résultat du LUT

Résultat ICI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here