L’équipe Française Terres d’Aventure à l’assaut du 34e Marathon des Sables!

0
275
MARATHON DES SABLES

La compétition sur le MARATHON DES SABLES est chaque année farouche ; les coureurs marocains, Rachid EL MORABITY en tête, défendent âprement leur domination sur les 250 km répartis en six étapes au cœur du Sahara sud-marocain.
Mais pour la 34e édition de l’épreuve qui se déroulera au mois d’avril 2019, l’équipe Terres d’Aventure constituée des Français Julien CHORIER, Erik CLAVERY et Mérile ROBERT pourrait bien l’emporter.

Lionel HABASQUE, 58 ans, PDG de Terres d’Aventure (partenaire du MARATHON DES SABLES) va créer la plus grande équipe jamais constituée sur la MDS40 concurrents. Lionel a, quant à lui, participé à son premier MDS il y a 8 ans et sera de retour sur la 34e édition, du 5 au 15 avril 2019.

Lionel Habasque lors du MDS

Leur but selon lui : « Emmener nos 40 concurrents à l’arrivée, et faire monter nos trois meilleurs coureurs sur le podium par équipe, et, pourquoi pas, damer le pion aux coureurs marocains.».
Et Lionel ne parle pas dans le vide, car les trois meilleurs dont il est question ont carrément les moyens d’inquiéter Rachid EL MORABITY, son frère Mohamed et leurs plus proches compagnons de course – Abdelkader EL MOUAZIZ, Aziz EL AKAD… Leurs noms : Julien CHORIER, Erik CLAVERY, Mérile ROBERT.

Julien Chorier  38 ans, vit en Savoie, Team Manager de Hoka, vainqueur de la Hardrock 100 (États-Unis) et de la Diagonale des Fous (île de La Réunion) en 2011, novice sur le MDS. 
Le seul novice sur le MDS de cette équipe Terres d’Aventure, Julien CHORIER vit en Savoie avec sa femme et ses deux filles. Manager d’un Team Trail, il pratique ce sport à haut niveau depuis 2006 – il était auparavant cycliste de haut niveau. S’il est conscient de la supériorité des coureurs marocains sur leurs propres terres, il garde de bons espoirs sur ses chances :
« Si j’arrive en forme, je pense que je peux viser un Top 5, plus ou moins 3 places – un podium si je suis vraiment très bien, et plus proche de la dixième place si ça va moins bien. Et puis on va courir en équipe avec Erik et Mérile, ça va être top ! » Car Julien a bien le sens du partage, et c’est avant tout pour ça qu’il veut vivre l’aventure MARATHON DES SABLES : « Quel bonheur de partager ces émotions et les belles valeurs de ce sport nature avec le plus grand nombre ! »

Julien Chorier 

Erik Clavery 38 ans, vit à Nantes, Champion de France de 24 heures 2018 avec plus de 254 km, Champion du Monde de Trail en 2011, 5 e au MDS en 2016. 
Issu d’une famille sportive, Erik s’est adonné à plusieurs activités – cyclisme, triathlon, tennis, course à pied… – pour finir par se consacrer depuis dix ans au trail running au plus haut niveau. Champion du Monde de Trail en 2011, et très récent Champion de France de 24 heures, Erik reste polyvalent, capable de grimper et descendre très fort sur des trails engagés, mais aussi de dérouler une belle foulée fluide et rapide sur les portions roulantes. C’est ce qui lui a valu sa cinquième place sur le MDS en 2016, une course qu’il a finie très éprouvé : « C’est la première fois que je pleure à la fin d’une course. » Il avait parfaitement géré son effort derrière les concurrents marocains, « imprenables, c’est un autre monde », selon lui. Pour la 34 e édition, au sein de l’équipe Terres d’Aventure, Erik veut « revivre les moments exceptionnels de 2016 et partager à nouveau des instants inoubliable avec mes partenaires de tente et ceux que je vais apprendre à connaître. Sportivement, j’espère pouvoir peser sur la course et me battre pour les premières places du classement final. »
C’est tout le mal que nous lui souhaitons !

Erik Clavery 

Mérile Robert 47 ans, vit près de Sète, responsable de projet, 3e au MDS en 2018. Après deux tentatives en 2012 et 2016 (36 e et 14 e ), Mérile ROBERT a créé la surprise sur le 33e MARATHON DES SABLES en finissant à une superbe troisième place : « Je voulais faire Top 10, ça faisait 4-5 mois que c’était ma motivation quotidienne. Je n’arrêtais pas de réfléchir tout le temps à optimiser mon entrainement, ma préparation, mon sac. Il a fallu composer avec la vie de famille, le boulot. Au final, l’objectif a été largement atteint. La troisième place était inespérée. Je n’y croyais vraiment pas. » Cette performance était d’autant plus appréciable que Mérile était le premier Français à monter sur le podium du MDS depuis… 2002 ! C’est Gilles DIEHL qui à l’époque avait réussi cet exploit. Alors, bis repetita pour la 34 e édition ? Humble et plutôt discret, son tempérament s’accordera à la perfection avec celui de ses camarades de l’équipe Terres d’Aventure Julien et Erik ; nul doute que cette émulsion va donner de beaux résultats : « J’adore le format et les conditions de course du MDS et après le résultat de l’année dernière, j’avais très envie de revenir et me mesurer une nouvelle fois à l’élite marocaine. »

Mérile Robert 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here