Le MENESTRAIL: pluie, boue, froid, la référence bretonne

0
447
Le 1 et 2 décembre 2018 aura lieu la 19 ème édition du MENESTRAIL à MONCONTOUR, dans les côtes d’Armor.
Cet événement, réputé très difficile, notamment dû aux exigences des parcours, par la météo souvent capricieuse (pluie, neige, vent, froid,….) en cette période de l’année.
Les participants sont courageux et ceux qui l’ont déjà faits savent qu’ils s’engagent sur une épreuve réputée où l’on se doit d’être prêt, à la fois physiquement et mentalement. Chaque année, l’appréhension gagne le peloton des coureurs : « suis-je prêt ? », « Ça va être gras« , « ….
Les chemins sont escarpés, humides et la fraîcheur de ce début d’hiver mettra à rude épreuve les plus téméraires de nos coureurs bretons et bretonnes, voir aussi des contrées d’ailleurs.
La plupart de ces gladiateurs, j’en rajoute un peu j’avoue! aborderont ce défi comme le dernier de la saison, où l’organisme est fatigué, pour tenter de la clôturer par ce challenge de la plus belle des manières avant d’aborder les fêtes de Noël et du réveillon le plus sereinement possible.
Le MENESTRAIL est une référence et se positionne parmi les plus beaux trails bretons au même titre que le GLAZIG, GUERLEDAN, le BRETAGNE ULTRA TRAIL, le RAID DU GOLFE…
Les Courses…

Plusieurs formats seront au programme ce premier weekend de décembre :

  • le Grand Menestrail-> 54 km / +2000 md+
  • la Cambrousse->  34 km / +1200 md+
  • le Menestrail-> 23 km /+800 md+
  • la Crapahute-> 14 km /+300 md+
  • les ministrails->1 à 4 km de 8 à 16 ans
  • les défis-> le défi Crapahute+Menestrail (37 km/+1100 md+)
  • le grand défi Cambrousse + Grand Menestrail (87 km/+3150 md+).
Ici, il existe une vraie ferveur pour cette épreuve.
Le MENESTRAIL, au fil des années, s’est forgé une réputation, qui oblige chaque participant à être très bien préparé. Les organisateurs font preuves de beaucoup d’imagination et proposent des parcours où les trailers vont au bout de leurs retranchements (des remontées de rivières, des passages rocheux, de tunnels, des descentes infernales et techniques, des chemins étroits, sinueux, escarpés,…).
Ici, on aide parfois le copain qui devra monter à la corde pour franchir un talus boueux et glissant.
Je vous le dis depuis le départ qu’il faut être prêt mentalement et costaud physiquement. Ici, être finisher  ça se mérite !
C’est ça le MENESTRAIL…de la solidarité, du partage. Une très belle épreuve qui rassemble la famille du trail avec toutes ces valeurs qu’on lui reconnaît.
Rendez vous donc les 1 et et 2 décembre à MONCONTOUR.
crédits photos Yves Mainguy Le MENESTRAIL MONCONTOUR.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here