Le MARATHON DE BORDEAUX, une veillée athlétique

0
991

La saison des marathons est lancée ! Paris a donné le coup d’envoi la semaine dernière, et ce weekend, le samedi 9 avril précisément, c’est dans la cité des cannelés que ça continue. Et le marathon de Bordeaux n’a peut être pas autant de monuments que celui de la capitale, mais il a pour lui sa spécificité : son parcours nocturne, unique en France. Avec plus de 19.500 inscrits (marathon, marathon en relais et semi-marathon confondus), c’est une grande fête sportive qui s’annonce dans la capitale du Sud-Ouest.

A ce propos, le village de la course, situé en plein cœur de la capitale girondine, proposera dès le vendredi 8 avril de nombreuses animations, cours de sports, et spectacles musicaux. Et pour la première fois, les enfants seront aussi de la partie puisqu’ils pourront participer à la « I-run Kid’s » gratuitement le samedi matin ! Départ à 11h30 pour 700m (réservée aux 7 à 9 ans) ou 11h45 pour 1,4km (réservée aux 10/11 ans), après un échauffement à base de Zumba !

A l’assaut des 42,195km 

Parcours du marathon de BordeauxAvec un parcours plus roulant mais sensiblement similaire à celui de l’an passé, l’organisation a souhaité soigner avant tout l’éclairage et la gestion des ravitaillements pour sa seconde édition. Forts de 2 300 bénévoles particulièrement bien rodés pour l’évènement, les coureurs pourront s’élancer à 19h (semi) et à 20h30 (marathon et relai) sans craintes dans les rues de Bordeaux jalonnées de festivités, pour ensuite s’échapper en périphérie à travers châteaux et vignobles, avant de rallier la ligne d’arrivée au cœur de la ville. Sportifs et accompagnateurs pourront ainsi profiter de tout le charme de la cité et de ses nombreuses richesses culturelles et gastronomiques !

Thibaut Baronian Team SalomonSi la liste des inscrits demeure secrète, chez Wondertrail on atout de même réussi à se procurer quelques noms qui devraient faire sévèrement vibrer le bitume. Il faudra notamment compter sur la présence de Thibaut Baronian du Team Salomon, vainqueur début mars du marathon de la Transgrancanaria et fin mars du 26km du mythique Trail du Ventoux« J’ai eu un gros coup de fatigue après cette course, assure l’athlète. Je suis tombé malade, j’avais besoin de repos et de faire une mini coupure. Le marathon de Bordeaux servira de reprise et de préparation pour le Wings for Life le 8 mai. Je n’ai pas eu le temps de préparer Bordeaux, seulement 10 jours où j’ai repris un peu contact avec le bitume, doucement. C’est une période de transition dans la saison trail… Le retour sur la route n’est jamais facile, aussi bien physiquement que mentalement. Retrouver ce rythme régulier est bien difficile pour moi. Je ne pense pas faire partie des favoris car je serai là avant tout pour découvrir un nouveau format de course. Dans l’idéal, j’aimerais courir en 2h35… Mais je ferai avec les armes du jour ! »

Marathon de Bordeaux 3Au départ, on trouvera également la médaille d’argent de la première édition du marathon de Bordeaux, Said Bel-Harizi. Coureur régional et ancien boxeur, il possède également un sacré palmarès dont un joli 1h09 au semi-marathon d’Amsterdam en 2011. Il viendra assurément prendre sa revanche sur l’édition 2015 qui s’était avérée particulièrement pluvieuse. « Je suis prêt pour un duel s’il le faut, nous assure le sportif. L’an dernier, j’avais vraiment ressenti de la déception car si je n’avais pas été mal dirigé pendant 800m, j’aurais pu boucler le marathon en 2h28 au lieu de mes 2h33. C’est comme ça ! Cette année, on verra bien, ça dépendra de ma forme physique. »

Et vous pouvez compter sur nous pour traquer les performances des deux bonhommes. En effet, Wondertrail sera au départ de la course pour vous faire vivre de l’intérieur ce qui s’annonce comme un très bel évènement. Que la Wonderforce soit avec nous, et avec tous nos concurrents !

Texte réalisé par Valessa Oliveira

Photos : Skiandrun et Marion Buiatti

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here