La DIRECTISSIME : 1km environ , 230 de D+

0
554

Quand Patrick Bringer, coach en chef des groupes 2EP *,   vous invite à une « sauterie » technico-ludique,  le samedi matin dès 6h30 , au Puy Saint Romain, « l’Everest de la plaine de la Limagne », déja dur de refuser mais je sens qu’une journée pleine de curiosités s’annonce.

Le principe est simple et clair, même les organisateurs de « l’Ultra de Montmartre » ont copié le concept : cela s’appelle la DIRECTISSIME . « Tot Dret » (en patois auvergnat ) dans le pentu, une montée sèche de 1km environ , 230 de D+, à parcourir en aller retour pendant 2h, 3h ou 4h.

Emmené par un Thibaut Garrivier (Team Hoka)  ,un John Lerminier, ou encore Benoit Cretien (Team Eric favre)  pas venus pour acheter du terrain et en pleine préparation pour le Ventoux, un Yoan Meudec (Team Eric Favre), venu se dérouiller et faire comprendre qu’il est chez lui sur ces pentes,  le groupe d’une quarantaine de coureurs s’étire sur les flancs du Puy Saint Romain. 

A la lueur des frontales, les premières montées nous guident tout doucement vers le lever du soleil sur les monts du Livradois et du Forez, et à l’ouest , les premiers rayons lumineux viennent baigner les monts du Sancy. 

Soutenu par l’assistance ravito et  les encouragements de Pietro Convertini et Philippe Gayral, les autres coachs,  à grands coups de « Marcher c’est tricher » , ou dans le même registre « Les batons, c’est tricher !« , on sent de suite que le groupe n’est pas la pour rigoler. La bonne humeur est de mise malgré tout. Chaque trailer s’encourageant chacun à leur tour lors de leurs multiples croisements. A noter , la présence parmi eux d’un jeune de 72ans nommé François Poissonnier, une figure de l’athlétisme auvergnat , les filles étant représentées par Audrey (coach), Florie et Eloise.

Aprés 18 montées (Thibaut Garrivier) soit quasiment en D+ , un Mont Blanc (pas la crême dessert), l’après-midi se poursuit par un footing de récupération autour du lac d’Aydat . Le week end  ne pouvait pas se terminer, le lendemain , lors d’une « petite »sortie de 3h,  sans aller donner le bonjour aux Géant des Dômes et le Puy de Pariou , deux autres lieux bien connus des trailers auvergnats.

Pour finir merci à tout le groupe 2EP pour leur accueil et leur convivialité lors de ce week end.

Qu’est ce que la structure 2EP

(Entraînement Equilibre Plaisir et Performance)  , portrait signé par Patrick Bringer? 

C’est un groupe d’entraînement à distance créé en 2009 par Patrick Bringer, en Trail et triathlon. Au départ la structure comporte une quinzaine d’athlètes dont Thomas Lorblanchet champion du monde cette année là ou encore Yann Curien « CUCU » futur second des Templiers. 

Les deux groupes coexistent avec plusieurs WE de rassemblements par an avec une approche holistique (mental, nutrition, physiologique…) de l’entraînement. 

Quelques lieux deviennent de vrais « fiefs » de rassemblement comme Nant chez Yvan, Annecy chez la famille Boitte, Troyes chez S Lebon, Calella à l’hôtel San Jordi… Beaucoup d’athlètes prenant même leurs vacances en famille ensemble ! 

Cohabitent de purs débutants et des athlètes professionnels à l’instar de Cyril Viennot en triathlon (depuis 2012) ou E Diemunsch, Nico Martin, G Jeannin… Certains sont fidèles depuis 2009 comme les trailers Ju Leclainche et Mathieu Mazerand ou le triathlète S Lebon par exemple. 

Au fil des ans, le groupe grandi et le palmarès également validant des formes de travail souvent jugées très dures de l’extérieur mais nécessaires du point de vue de Patrick  : une quinzaine de « Kona slots » (qualification à Hawaï) en amateur, un titre de champion du monde élite en triathlon LD et 4 podiums, les deux meilleurs perfs françaises de l’histoire en triathlon à Hawaï 6ème et 5ème (C Viennot), deux victoires en coupe du Monde ITU (E Diemunsch), un titre mondial en duathlon, 9 victoires sur le circuit « Pro » en Ironman…. en Trail des victoires dans quasiment toutes les classiques françaises avec Valérie Boitte, Thomas Lorblanchet, Yann Curien, Nico Martin, Etienne Diemunsch, Benoit Crétien, Anthony Gay, Julien Coudert, Julien Chorier (depuis 2018), Benoit Gandelot, Emilie Geneste, Mathieu Bourguignon, Thibaut Garrivier, Alex Depeche, John L’Herminier, Quentin Raissac, A Chartrain, Seb Bousquet, et Patrick Bringer bien sur… 

Sur les mondiaux de Trail 4 médailles individuelles dont un titre, un titre vice champion et deux médailles de bronze. Au final près de 20 podiums mondiaux élites en Trail et Triathlon (non inclus amateurs et âge groupe) en incluant les titres par équipe. Une polyvalence qui est imporante ! 

Malgré de nombreuses sollicitations le groupe reste familial mais s’ouvre à d’autres entraîneurs : Guillaume Jeannin tout d’abord (actuellement en convalescence suite à un très grave accident), Etienne Diemunsch, Philippe Gayral et Audrey Welzbacher. Cette ouverture permet un groupe plus ouvert en gardant une prépa ultra individualisée de chacun et en préservant des tarifs ultra abordables au vue des prestations. 

La médiatisation n’étant nullement un objectif, la structure ne réalise aucune publicité, ne dispose d’aucun site internet laissant la fidélité et le bouche à oreille assurer le nécessaire petit roulement. De nombreux ex athlètes sont devenus entraîneurs,  preuve également de la dimension pédagogique de cet entraînement. 

Patrick Bringer assure d’ailleurs aujourd’hui la formation fédérale des futurs entraîneurs FFA de concert avec Antoine Allongue ex athlète… 

Déjà 10 ans de bonheur à encadrer les athlètes et le dernier WE « 2EP Directissimes » nous a comblé de bonheur dans le partage et la bonne humeur… Récemment la structure propose avec plaisir des plans également en marathons, 100k route afin de répondre à une demande croissante et nous nous sommes lancés avec succès dans le Paratriathlon avec Antoine Besse… 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here