Guerlédan, un lac en ébullition – Retour sur 19 ème édition du Trail de Guerlédan

0
2193
Guerlédan
Ce dimanche avait lieu sur le site de bon repos, la 19e édition du Trail de Guerlédan.
Cette épreuve, 3ème manche comptant pour le challenge du Ouest trail Tour, aura tenu toutes ces promesses. Il ne pouvait pas en être autrement, vu la qualité du plateau présent au départ. Toutes les têtes d’affiches bretonnes étaient là pour en découdre sur près de 60 km (+ 2500 m de d+) sur la plus prestigieuse des courses bretonnes: J. Lucas (1er 125km du pas du diable 2017), D.Pasquio (1er Bretagne Ultra Trail 2017 116km), V. Rouxel (6e 80km EcoTrail 2017), C. Mallardé (2x vainqueur du 58 km/idem pour le 26km), J. parisé (vainqueur Aber Wrac’h 2017), F. Garnier (Vainqueur 2016 et 1er du Radicatrail 115km), G. Le Boulc’h (2e de Guerlédan 2016, et 3e au BUT 2017),…

Un Week-end festif

Guerlédan

Le cadre fantastique situé à la frontière du Morbihan et des côtes d’armor, a proposé durant ce week-end de multiples épreuves. Le samedi avait lieu 2 courses, un 13 km et un 26 km et le dimanche, un 58 km et une petite  nouveauté, un 7 km exclusivement féminine. Au total, ce fût près de 3000 participants venus des 4 coins de la Bretagne et d’ailleurs.

Des activités étaient proposées sur le site afin d’attirer un maximum de monde, et que petits et grands prennent part à la fête et à l’engouement croissant de cette discipline qu’est le trail. Le trail de Guerlédan est devenue au fil des années une référence et ici c’est l’humilité qui prime. En effet, il faut être en forme pour pouvoir franchir la ligne d’arrivée. Le lieu est unique mais usant pour l’organisme, sélectif avec un relief rocailleux et sauvage. Ça monte et ça descend tout le temps!!!

GuerlédanLe championnat du monde de trail breton

C’est ainsi qu’est communément appelé cet événement par tous les puristes de la discipline. On ne vient pas à Guerlédan en ballade, du moins pas ce jour là.
Tous les cadors bretons viennent pour gagner. Avoir Guerlédan sur son cv est une référence et tous les leaders de la discipline en Bretagne veulent l’avoir à son tableau de chasse. Ainsi, dimanche les Mallardé, Rouxel et Consorts ont mené une lutte acharnée sous une chaleur étouffante. Les « stars » locales de la discipline sont parties très vite dès les 1ers km. Jonathan Parisé, Garnier, Pasquio animent ce début de course, suivis de très près par Jérôme Lucas, Vincent Rouxel, Christophe Mallarde et Le Boulc’h.

Un combat acharné

GuerlédanPar la suite nous avons assisté avec tour à tour des changements de leaders et des pépins physiques à répétitions. Parisé (crampes dès le 25 ème km-finalement 4ème), Garnier (blessure à la cheville à mi-course-termine 54eme), David Pasquio (chutes-abandon).
Dés le km 32 (beau rivage),  Le Boulc’h, futur vainqueur, envisage la victoire malgré le départ canon de ses collègues du jour. En mode gestion de course, il revient sur les talons de Mallardé, en tête,  avec Pasquio et Garnier, jusqu’au km 40 (écluse de Bellevue).
GuerlédanA ce moment, Le Boulc’h prend la tête de course et ne la lâchera plus malgré un retour canon de  Jérome Lucas impérial et très à l’aise sur ce parcours alternant les montées et les descentes à répétition. Le relief escarpé et rocailleux, très techniques met l’organisme à rude épreuve. Le boulc’h s’est accroché malgré l’armada de coureurs à ses trousses. Il n’a rien lâché et s’est adjugé Guerlédan, la Mecque du trail en Bretagne en 5h00’30  (2ème en 2016),devançant Jérôme Lucas de 5 min (5h05’36) (déjà vainqueur à 1 reprise) et Vincent Rouxel (5h07’01) qui complète ce podium après avoir été 2 fois 5ème (2015 et 2016). Le chaudronnier a attendu son heure pour s’envoler vers une fantastique victoire méritée et saluée par l’ensemble des protagonistes. Avec Le boulc’h, Rouxel, Craff, Parisé,… La Bretagne aura une très forte délégation sur l’édition 2017 de la Diagonale des fous! Vivement octobre.

Chez les filles

Sur la course des féminines, Sandra Gouaut a largement dominé les débats en 6h 26’59 en laissant ces 2 principales adversaires à 23 min et 25 min, à savoir E. Glaudy (6h50’41) et M. Chever (6h52’54). C’est une très belle perf dans la lignée de sa 4ème place aux 37km des templiers 2016 et 1ère place aux 32 km de landes et bruyères en avril 2017.

Résultats:

58 km (H)
  1. G. Le Boulc’h(Quevent Athletisme):5h00’30
  2. J. Lucas (Team Opel):5h05’36
  3. V. Rouxel (Team Berci):5h07’01
  4. J. Parisé (Intersport Paimpol):5h08’33
  5. C. Mallardé (Fartleck):5h11’48
58 km (F)
  1. S. Gouault (Team Sport 2000):6h26’59
  2. E. Glaudy (Sobhi Sport Nantes):6h50’41
  3. M. Chever (Team Aber Benoit) :6h52’54
26 km (H)
  1. A. Davis (Pays de Galles):1h56’06
  2. C. Drean (Bretagne): 2h02’26
  3. D. Botman (Pays de Galles):2h03’15
26 km (F)
  1. L. Cooper (Pays de Galles):2h25’17
  2. A. Bartlet (Pays de Galles):2h28’21
  3. E. Paul (Cornouailles):2h36’32
13 km (H)
  1. A. Le Coz (Sports 2000 Châteaulin):0h58’08
  2. G. Pasco (Team GoSport Lorient):0h59’51
  3. J. Suppi (Queven Athlétisme):1h00’04
13 km (F)
  1. C. Mérel (USDEM Deuil):1h11’43
  2. M. Gaudin(Entente Poitiers Athlétisme):1h12’46
  3. K. Le bec (Team Breizh Kalenji):1h13’36
« On peut saluer l’organisation, présidé par Mr  Bernard Gauthier, qui favorise la mise en valeur d’un site unique et plus que jamais dynamiser par cet évènement qui aurait pu accueillir le double de participants. Cette course est une référence et va le rester encore longtemps. 2018 accueillera à nouveau le gratin du trail breton! Kenavo… »
Crédits photos: Stéphane Gainche (Facebook) et Fabrice Quinio (Facebook).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here