Eliud Kipchoge pulvérise le record du monde sur marathon

0
995
Eliud Kipchoge
AP Photo/Markus Schreiber

Eliud Kipchoge a battu le record du monde du marathon dimanche au marathon de Berlin en parcourant la distance en 2H01’39. Le Kenyan bat ainsi le record de son compatriote, Dennis Kipruto Kimetto réussi le 28 septembre 2014, à Berlin déjà en 2H02’57. 

Kipchoge

A l’arrivée, il lançait : « Mon seul mot est merci !« , remerciant tout son entourage et les organisateurs berlinois. Seul au monde, Kipchoge est parti en tête dès le coup de pistolet du starter, seulement précédé de ses lièvres chargés de lui donner le tempo durant la première heure. De sa foulée légère, il a avalé l’asphalte et creusé peu à peu l’écart sur les temps de passage de Kimetto, profitant des conditions parfaites en ce dimanche automnal: une température autour des 20°C au moment de l’arrivée, un temps sec et ensoleillé et surtout pas un souffle de vent.

Kipchoge
AP Photo/Markus Schreiber

Seul durant les derniers 17K, après avoir épuisé son dernier lièvre, celui qui dit souvent « la force mentale est la clé » n’a rien lâché. Amos Kipruto a pris la 2e place en 2H06’23 devant Wilson Kipsang, 3e en 2H06’48 ». Vainqueur à Berlin l’an dernier (en 2H23’32) et en 2015 (2H04’00). Il remporte ainsi 11 de ces 12 marathons disputés. Il signe donc sa 9e victoire de suite en marathon (en comptant son titre olympiques aux Jeux de Rio en 2016). Quinze ans après son titre mondial sur 5.000m, Kipchoge pulvérise ainsi le record du marathon d’1 minute et 18 secondes.

Kipchoge
Chez les femmes, la Kényanne Gladys Cherono, victorieuse l’an dernier, s’est de nouveau imposée en 2H18’11, record de l’épreuve devançant l’Ethiopienne Ruti Aga 2e en 2H18’35, devant Tirunesh Dibaba, qui complète le podium en 2H18’55.

Gladys Cherono

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here